Avatar EIA

Critiques de EIA

Versus
  Suivre
7.5

On the road again

Stephen King ne m'a jamais laissée indifférente. J'ai d'abord connu King à travers des adaptations, télévisuelles, puis cinématographiques, avant de rencontrer l'auteur à proprement parler. J'étais en première, L bien sûr, et j'avais mon badge "rat-de-bibliothèque#chouchoute de la prof de français". Nous avions un voyage à faire, à Auschwitz, et toute une liste de livres à lire pour nous... Lire la critique de Simetierre

2
Avatar EIA
7
EIA ·
Bande-annonce
7.5

Baisser la garde

Je ne suis pas du genre à pleurer devant les films. Quand un cowboy de ma connaissance peut parfois écraser une larmichette discrètement s'il est ému, je suis plutôt celle qui reste stoïque et analyse le film. Sa mise en scène, ses acteurs, son montage, sa lumière. C'est une mécanique qui tourne toujours, le comment du film, et qui fait écran parfois à l'émotion. Seulement voilà,... Lire la critique de Jusqu'à la garde

4
Avatar EIA
10
EIA ·
Bande-annonce
7.4

(Sur) la (dé)route de Beiruth

Au sortir de la séance, j'étais bien embêtée pour dire ce que je pensais exactement de ce film. De Labaki, j'avais déjà vu les 2 précédents longs métrages et attendais avec impatience la sortie de ce dernier opus. Et maintenant on va où est bien placé dans mon top 10 film, c'est un film qui, de par son sujet - la reprise des querelles fratricides entre chrétiens et musulmans... Lire l'avis à propos de Capharnaüm

5 12
Avatar EIA
4
EIA ·
Bande-annonce
7.1

J'ai encore les crocs

Ben oui, 3. Au vu des notes comparatives entre ce film et Red Dragon, mon avis est (très largement) minoritaire, mais que voulez-vous, laissez moi être jeune et con, avant de devenir vieille et folle (spéciale casse-dédi, Damien.). Le personnage d'Hannibal, je l'ai rencontré en lisant le Silence des Agneaux, je devais avoir 13 ou 14 ans. Après Le Silence... , j'ai lu Red Dragon. Les... Lire l'avis à propos de Le Sixième Sens

4 1
Avatar EIA
4
EIA ·
Bande-annonce
7.6

.....Ceuillir des cerises

Encore un film auquel je ne sais pas bien si je veux mettre 4, 5, ou 6 (d'où mon titre fumeux). Ce film est pour moi, et visiblement pour un cow-boy de ma connaissance, une (très) grosse déception. Nous partions tous deux plutôt intéressés par l'idée : un film de science fiction sans action qui se consacre aux problèmes de communication. Comment entrer en contact, se comprendre,... Lire l'avis à propos de Premier Contact

11 12
Avatar EIA
5
EIA ·
Bande-annonce
6.6

Fricassée de calamars.

Au vu de la belle moyenne de 7 chez mes éclaireurs, gens de bon goût me semble-t-il, je suis passée à côté de ce film. Attirée par le titre, poétique, cette Naissance des Pieuvres m'aura pourtant laissée froide. Il y a malgré tout des fulgurances, des vérités, dans ce long-métrage. Le malaise d'Anne dans les vestiaires, la confession de Floriane sur ce qu'est véritablement sa... Lire la critique de Naissance des pieuvres

16 1
Avatar EIA
3
EIA ·
Bande-annonce
6.4

Noé 2 : les humains ne valaient pas le coup d'être sauvés.

Ce qui m'agace chez Monsieur Arronofsky dans Noé comme ici, c'est que si dans son propos certaines réflexions peuvent m'intéresser, j'ai aussi l'impression, assez gênante il faut le reconnaitre, de le voir découvrir puis s'amuser avec son robinet. (SPOILERS SUR LE RESTE DE LA CRITIQUE) Le propos s'entend. Qu'est-ce que la création, n'est-elle pas un éternel recommencement,... Lire l'avis à propos de Mother!

12 4
Avatar EIA
4
EIA ·
Bande-annonce
7.9

Quasi oui

J'entends d'ici, ou plutôt je lis d'ici les récriminations de certains de mes éclaireurs, étant donné que la moyenne de ce film parmi eux est de 8. C'est un film qu'il fallait que je vois parce qu'il est passablement culte et très réputé, aussi suis-je contente de l'avoir vu. Ca y est, c'est fait. Et ce fut pour moi long, et bavard, et fastidieux.... A croire que Martin (oui je... Lire la critique de Casino

13 2
Avatar EIA
5
EIA ·
8.1

Merci SmileShaw!

Plus de trois ans après Confiteor, j'ai acheté Sa Seigneurie, L'Ombre de l'Eunuque et le recueil de nouvelles Voyage d'Hiver, surtout parce que la grande SmileShaw était apparue dans mon fil d'activité, et qu'elle y a fait les louanges de -Igor- qui, je la cite, a eu l'intelligence de ne pas s'arrêter au sublime Confiteor. Je me suis dit qu'elle et lui n'avaient pas tort, que si Cabré pouvait... Lire l'avis à propos de L'Ombre de l'eunuque

9 6
Avatar EIA
9
EIA ·
Bande-annonce
6.7

"Aut Caesar, aut nihil" ( ou César ou rien...)

(Au vu de la moyenne de 6.8 chez mes éclaireurs, il est clair que mon point de vue n'est pas partagé avec tous, mais mon cow-boy est d'accord avec moi, je me sens moins seule.) Cette parenthèse cloturée, je ne comprends pas l'engouement qu'a suscité ce film. Une pluie de prix qui déferlent sur les têtes conjointement béates d'Isabelle Huppert et de Paul Verhoeven, pour quoi? Pour ça?... Lire l'avis à propos de Elle

12 8
Avatar EIA
1
EIA ·