Avatar GrainedeViolence

Critiques de GrainedeViolence

Versus
  Suivre
Écouter
6.5

Le faux calme avant la tempête

"Si The Lion And The Cobra témoigne d’un tempérament coriace, son album suivant, celui du succès planétaire, sera davantage marqué par une troublante sérénité. I Do Not Want What I Haven’t Got est une œuvre plus mature où la chanteuse prend ses distances avec ses ténèbres intimes. Sa voix a quasiment abandonné ses inflexions narquoises et agressives, désormais plus posée et appliquée.... Lire l'avis à propos de I Do Not Want What I Haven’t Got

1
Avatar GrainedeViolence
8
GrainedeViolence ·
Écouter
7.4

Boule (à zéro) de nerfs

"Initialement, c’est l’expérimenté Mick Glossop qui est chargé de la production et des arrangements. Ce collaborateur de Van Morrison a une idée bien précise de la façon dont doit sonner une chanteuse irlandaise, et s’applique alors à minutieusement recréer tous les stéréotypes du folklore. Lorsque le projet commence à bien sentir la naphtaline, O’Connor est prise d’un judicieux sursaut... Lire l'avis à propos de The Lion and the Cobra

Avatar GrainedeViolence
8
GrainedeViolence ·
Écouter
7.3

Pop progressive et teigneuse

Ce disque méconnu est pourtant l’un des plus atypiques de la période. Dès le premier titre, c’est du jamais entendu : Stephanie Knows Who est une sorte de proto-punk loufoque en mode ternaire, avec un clavecin schizophrène qu’on croirait joué par Lewis Carroll et une voix malade venue d’une autre planète. Mais Love ne reste pas dans le registre brutal très longtemps, et la musique se... Lire la critique de Da Capo

6
Avatar GrainedeViolence
9
GrainedeViolence ·
Écouter
7.1

Le Flower Power trollé par des punks

Love n’était pas destiné à une carrière garage comme énormément d'autres formations de l'époque. Le premier album contient déjà les prémisses de la fulgurance à venir. Au côté de pièces garage classiques comme Can't Explain ou My Flash On You viennent se greffer des ballades plus ambitieuses et personnelles. Lee semble toujours aussi traumatisé par la fin de sa première... Lire l'avis à propos de Love

3
Avatar GrainedeViolence
8
GrainedeViolence ·
Écouter
8.1

Synthèse d'une décennie de turbulences

Les années soixante-dix furent pour Neil Young une succession d’épreuves douloureuses, mais là où d’autres se sont enfoncés dans la drogue, la dépression et la médiocrité artistique, le Loner n’a jamais déposé les armes. Autour de lui les murs se fissurent, le toit menace de s’écrouler, les idéaux s’éparpillent et les compagnons d’hier crèvent par grappes, mais pas question de cesser de... Lire l'avis à propos de Rust Never Sleeps

1
Avatar GrainedeViolence
10
GrainedeViolence ·
Écouter
7.8

Douloureuse communion

Tonight’s The Night arriva finalement dans les bacs en 1975 et c’est certainement le diamant noir de la discographie de Young. C’est une compilation turbulente d’odes funèbres exécutées par des musiciens bons pour la cellule de dégrisement. A chaque mesure, c’est l’exutoire absolu, la douleur prend le pas sur la justesse et l’accident n’est jamais très loin. Neil Young s’y ruine les... Lire l'avis à propos de Tonight’s the Night

2
Avatar GrainedeViolence
10
GrainedeViolence ·
Écouter
8.0

Le monde du Loner s'écroule

On The Beach est un album pour le moins déprimé, très loin de la sérénité pastorale de Harvest. Passé Walk On, l’ouverture entêtante qui parvient à faire illusion, l’horizon s’assombrit au sens littéral dès le deuxième morceau. Profondément mélancolique, See The Sky About To Rain annonce que le plus dur est à venir. Les considérations cyniques de... Lire l'avis à propos de On the Beach

4
Avatar GrainedeViolence
10
GrainedeViolence ·
Écouter
8.0

Avant la tempête

Un jour d'hiver 1969, Neil Young reçoit la visite de son ami Dean Stockwell avec dans les mains un scénario de sa confection, appelé After The Goldrush. C’est une histoire de désastre écologique qui voit Topanga Canyon enseveli sous un raz-de-marée dévastateur. Pas très sûr de lui, Stockwell n’acheva son écriture que sous les encouragements hystériques de Dennis Hopper, qui depuis le... Lire la critique de After the Gold Rush

1
Avatar GrainedeViolence
10
GrainedeViolence ·
Écouter
8.0

Naissance du Crazy Horse

Everybody Knows This Is Nowhere, c’est bien plus que la première trace discographique de Crazy Horse. C’est un coup de foudre artistique, une alchimie sans égal dans le rock’n’roll. Pour Neil Young, c’est une révélation quasi mystique : quand il joue avec ces trois là, la musique coule de ses doigts avec un naturel et une intensité qu’il n’avait jamais ressentis auparavant. Ralph... Lire l'avis à propos de Everybody Knows This Is Nowhere

1
Avatar GrainedeViolence
9
GrainedeViolence ·
Écouter
8.1

Désert peuplé d'âmes tourmentées

Toujours produit par John Cale, Desertshore est la suite logique de Marble Index. C’est une œuvre toujours aussi exigeante et hermétique qui invite l’auditeur à une danse macabre au bord du précipice. L’harmonium de Nico en est la colonne vertébrale. L’instrument téléporte les morceaux hors du temps, dans une dimension moyenâgeuse où noyer les sorcières et torturer les... Lire la critique de Desertshore

1
Avatar GrainedeViolence
9
GrainedeViolence ·