Avatar GrainedeViolence

Critiques de GrainedeViolence

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.3

Critique de Starship Troopers par GrainedeViolence

Starship Troopers est un cas atypique, un truc insensé, une œuvre que personne n’a essayé d’égaler ou même d’imiter. Le film est tiré d’un roman Robert A. Heilein, Etoiles, garde à vous !, succès littéraire et épopée guerrière aussi grandiose que controversée à cause de son caractère réactionnaire. Dans le film de Verhoeven, les humains déclarent la guerre aux Arachnides (sortes de sauterelles... Lire la critique de Starship Troopers

5
Avatar GrainedeViolence
9
GrainedeViolence ·
Bande-annonce
7.3

Get your ass on Mars

A première vue, c’est une machine à la gloire de Schwarzy, à l’époque tout en haut du podium des héros bodybuildés du cinéma américain. Et, bon, c’en est un, OUI, mais pas n’importe lequel. Schwarzy est un héros du cinéma d’action. Dans ses rêves ! Dans Total Recall, Schwarzy est en fait un prolo de base, un ouvrier planplan aux fantasmes vaguement beaufs. Pour devenir un actionner impitoyable... Lire l'avis à propos de Total Recall

1
Avatar GrainedeViolence
8
GrainedeViolence ·
Bande-annonce
7.1

Stay out of trouble.

Sans déconner, l’idée même de vouloir refaire Robocop tient ou du suicide artistique ou de la connerie absolue. Robocop est parfait. Voilà. C’est de la science-fiction haut de gamme, un pamphlet cynique d’une virulence rare sur l’Amérique fascisante, un drame d’androïde, une comédie hilarante et un film d’action sans temps mort. Le tout en une heure et demie. Gosh. La résurrection christique de... Lire la critique de RoboCop

1 1
Avatar GrainedeViolence
10
GrainedeViolence ·
Écouter
7.8

Ambiance de merde.

Les instants pop qui empêchaient le premier album du Velvet de sombrer dans les ténèbres absolus ont quasiment disparu sur ce deuxième opus, à un Here She Comes Now près. White light / White heat est une expérience limite où les chansons sont torturées par des musiciens en ébullition. Ils ne jouent pas ensemble : ils jouent les uns contre les autres. Bouffis de drogues, d'égo et de tension, ils... Lire la critique de White Light/White Heat

4
Avatar GrainedeViolence
10
GrainedeViolence ·
Bande-annonce
5.5

Critique de Revolver par GrainedeViolence

Ah la la, Revolver de Guy Ritchie. Un nanar sous-estimé, catégorie "les réal neuneus qui se croient malins". Inutilement alambiqué, prétentieux à en mourir, régulièrement hilarant à cause de son premier degré totalement à côté de la plaque. Les acteurs ont l'air d'y croire à mort, ils froncent les sourcils, braillent, chialent, bavent, près à danser la Macarena pour servir un scénario chaotique... Lire l'avis à propos de Revolver

Avatar GrainedeViolence
2
GrainedeViolence ·
Écouter
4.0

Critique de Metal Machine Music (Live) par GrainedeViolence

Indéfendable, infréquentable, impardonnable. Ce fameux doigt d'honneur adressé à l'industrie du disque est aussi une expérience sonore hallucinante s'adressant à une infime proportion de mélomanes sociopathes dont je fais partie, au grand malheur de mes voisins. Lire la critique de Metal Machine Music (Live)

1 2
Avatar GrainedeViolence
10
GrainedeViolence ·
Écouter
8.0

Critique de The Velvet Underground & Nico par GrainedeViolence

LA base. La légende commence ici. Une collection de chansons à trois accords qui changèrent la face du monde. Ici, on fait du rock comme de la littérature, la musique devient une expérience psychique sérieuse, la spontanéïté du gang n'étant pas qu'un gage d'énergie mais surtout d'exploration, d'expérience, de liberté. Disque d'une fraicheur éternelle, véritable fontaine de jouvence musicale dont... Lire l'avis à propos de The Velvet Underground & Nico

1
Avatar GrainedeViolence
10
GrainedeViolence ·
Écouter
7.0

Critique de Lou Reed par GrainedeViolence

Premier essai solo charmant, le principal défaut étant le traitement des titres inédits du Velvet (Lisa Says, Can't stand it, Ocean), les arrangements bavards transformants ces bijoux en sapins de Noël un peu ringards. On retient en revanche les excellentes versions de Wild Child et Ride into the sun. Les titres purement Reed ne brillent pas encore par une écriture remarquable, même si on... Lire la critique de Lou Reed

Avatar GrainedeViolence
7
GrainedeViolence ·
Écouter
6.8

Critique de Sally Can’t Dance par GrainedeViolence

"Plus je fais de la merde, et plus ça vend". Voilà comment Sally Can't Dance est qualifié par son auteur, à l'époque en mode Gollum rachitique drogué jusqu'aux oreilles. Et effectivement, si les musiciens arrangeurs font un boulot correct mais sans génie (on y croise aussi régulièrement un saxophone très vulgos, comme sur Billy), la performance vocale de Reed est hors catégorie : on aura... Lire la critique de Sally Can’t Dance

2
Avatar GrainedeViolence
7
GrainedeViolence ·