Gyaran

Homme, 24 ans, France (67000)
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Plus bas, des explications concernant mon système de notation, et plein d'autres trucs rigolos sur mon illustre personne.

Boule d'énergie vorace et loquace. J'hiberne aussi parfois.

Amoureux des textes bien ficelés et des mots bien choisis : je vous vénère.

Pornographe du typographe auto-attitré de Sencritique.

J'aime les boissons chaudes, les balades en forêt, et m'émerveiller devant la complexité du monde.


Tout le fatras informatif concernant la notation :

" J'ai vu " :

Le " Je l'ai vu " est utilisé pour des œuvres que je ne peux pas noter. Souvent rentreront dans cette catégorie les essais, ou, de manière plus générale, ce qui a un rôle plus informatif. Voici donc les dérivés :

Je l’ai vu : Œuvre à but informatif qu’il m’est impossible de noter, par trop grande méconnaissance du sujet.

Je l’ai vu + Recommandé : Œuvre à but informatif qu’il m’est impossible de noter, mais que je recommande cependant. Cela peut-être dû à l’intérêt que je peux avoir pour le sujet qu’elle traite, ou encore de la façon dont il est abordé.

Je l’ai vu + J’ai envie de le revoir : Œuvre que j’ai achevé, ou dont j’ai suffisamment profité pour me faire un avis dessus, mais dont je ne me rappelle pas suffisamment pour lui mettre une note. Il sera essentiellement question de films, ou de dessins animés que j’ai pu voir plus jeune.


Le " recommandé " :

Certains utilisent le recommandé comme un 0,5. D'autres pour mettre en avant une oeuvre. J'ai longtemps fait partie de la première catégorie, avant de me rendre compte que l'on pouvait rapidement arriver à des cas un peu débiles, à hésiter entre un 2 et un 3, pour finir sur un 2 recommandé... Bof bof. Alors j'ai décidé finalement de revenir sur ma façon de voir les choses, pour ne décerner qu'un joli petit cœur uniquement aux œuvres qui m'ont surpris, dans le bon sens du terme. Ainsi il m'est tout à fait possible de considérer quelque chose comme mauvais, mais d'avoir tout de même avoir été forcé de revoir mes préjugés, comme inversement, m'être attendu à du lourd, et m'être finalement pris la plus grande claque de ma vie.

Le barème :

1 : À la simple écoute du titre de cette œuvre, je suis subitement envahi d’un mépris profond. Rentre dans cette catégorie tout ce qui peut abrutir, ou qui, selon moi, abaisse l’esprit humain.

2 : Je me suis senti pris pour un con. Littéralement. Soit j’ai vu venir l’intégralité des retournements de situation, alors que l’œuvre reposait essentiellement dessus, soit j’ai eu l’impression qu’on essayait de me faire passer en douce un message.

3 : De la merde à des degrés variables. Les défauts sautent généralement aux yeux, et ne peuvent être passés outre.

4 : Les défauts sautent toujours autant aux yeux, mais n’empêchent pas pour autant d’aller au bout de l’œuvre. On reste tout de même à quelque chose d’assez peu glorieux. Pas mal de déceptions se retrouvent dans cette catégorie.

5 : Je n’ai pas forcément été marqué par cette œuvre, même si j’y reconnais des qualités évidentes Il s’agit souvent d’œuvres considérées comme « cultes », mais qui me laissent relativement indifférent.

6 : Le temps est passé vite, mais ce n’est pas pour autant que j’en garderai un souvenir mémorable. Il s’agit essentiellement d’œuvres qui misent tout sur leur apparence, au détriment du reste. En bref c’est agréable à voir une première fois, mais ce n’est pas pour autant qu’on y retourne volontiers. Je recommande cependant d'aller y jeter un œil.

7 : Probablement la note que j’ai tendance à mettre le plus fréquemment. Cela concerne les œuvres devant lesquelles j’ai passé un bon moment, où je reconnais des qualités évidentes, mais où quelques défauts viennent tout de même encore s’immiscer. Rien de forcément dérangeant, mais suffisamment tout de même pour, une fois être arrivé au bout, avoir une impression de fadeur.

8 : Je recommande fortement cette œuvre. Elle m’a marqué ou m’a permis de remettre en question mon avis sur certains sujets. Je reviendrai dessus avec le plus grand plaisir.

9 : Énorme coup de cœur. Cette oeuvre figure dans mes classiques, mes références. En gros ce que je balance à la tronche de tout ceux qui peuvent me demander des conseils, ou que tout simplement j’apprécie un minimum.

10 : Rubrique très spéciale. Certains penseront (à raison), que je ne l’utilise que trop peu. La raison est toute simple : le 10 a valeur de perfection, alors que, comme tout le monde le sait, la perfection est inexistante. Ainsi, cette note ne sera présente que pour désigner les œuvres ayant une place toute particulière dans mon esprit, à la manière des souvenirs d'enfance.

Répartition des notes

  1. 15
  2. 14
  3. 49
  4. 81
  5. 206
  6. 478
  7. 720
  8. 742
  9. 291
  10. 81

Comparez votre collection avec Gyaran

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Gyaran
Sondages de Gyaran
  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux Zelda
    Les meilleurs jeux Zelda

    Avec : The Legend of Zelda: Breath of the Wild, The Legend of Zelda: Ocarina of Time, The Legend of Zelda: The Wind Waker, The Legend of Zelda: Majora's Mask,

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux Mario
    Les meilleurs jeux Mario

    Avec : Mario Kart: Double Dash!!, Super Mario Sunshine, Super Mario Galaxy, Mario Kart 8,

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux Crash Bandicoot
    Les meilleurs jeux Crash Bandicoot

    Avec : Crash Bandicoot 3: Warped, Crash Bandicoot 2: Cortex Strikes Back, CTR: Crash Team Racing, Crash Bandicoot : La Vengeance de Cortex,

Critiques de Gyaran

Dernières critiques

Bande-annonce
5.4
De l'amour à la haine il n'y a qu'un gars

Sur GameCube : Il y a maintenant un bon petit paquet d'années, quand j'usais encore mes fonds de culottes sales sur les bancs du collège, j'avais pour habitude de me rendre de temps à autre dans une espèce de petit magasin perdu au coin d'une rue de mon centre-ville. La boutique payait pas de mine. Elle était étriquée, poussiéreuse, et en y repensant, elle tenait plus d'une brocante improvisée que d'un... Lire le test Doshin the Giant sur GameCube

1
Avatar Gyaran
5
Gyaran ·
Bande-annonce
6.0
Monsieur Branquignol

Les longues soirées de confinement amènent parfois à des confrontations culturelles assez, disons-le, délicates. Ce n’est pas forcément un mal, cela dit. Il y a du bon parfois à comprendre un peu mieux les références de tout un chacun sous fond de conflit générationnel, de sorte à s’extraire d’une vision d'un cinéma parfois un peu trop grand, souvent trop grandiloquent. Et lors de cette... Lire la critique de Monsieur Batignole

4
Avatar Gyaran
6
Gyaran ·
Mentions J'aime de Gyaran

Activité récente

Statuts d'humeurs

L'Idiot (1951) J'arrive pas à tenir de plus d'une trentaine de minutes... autant j'adore Kurosawa, autant là niveau rythme c'est à égorger un chat.