Avatar Kiwiwayne Kiwinson

Critiques de Kiwiwayne Kiwinson

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.7

Signe de vie.

« Glass ». Un titre évocateur pour souligner la conclusion d’une trilogie démarrée il y a, désormais, dix-neuf ans. Et justement, pour saisir la beauté de ce geste, il faut remonter aux origines, à « Incassable », sorti en l’an 2000. Déjà, M. Night Shyamalan saisissait, via sa radicalité, l’être-là, imposant d’emblée sa patte descriptive en proposant une alternative au manichéisme sous-jacent.... Lire l'avis à propos de Glass

11 1
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·
Bande-annonce
7.7

Hier, aujourd'hui et demain.

Il y a quinze ans, Hirokazu Kore-eda signait « Nobody Knows », une bouleversante chronique de l’enfance au sein du labyrinthe tokyoïte. Depuis, sont sortis « I Wish », « Tel père, Tel fils », « Notre petite Sœur », « Après la tempête » et « The Third Murder », cinq films abordant les mirages de la vie, à travers ce qui pourrait s’apparenter à une thématique centrale : l’oubli, dans toute sa... Lire l'avis à propos de Une affaire de famille

39 5
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
9
Kiwiwayne Kiwinson ·
Bande-annonce
6.8

L'entreprise du doute.

Fresque protéiforme contant le mythe du Far-West, « La Ballade de Buster Scruggs » s’avère, au-delà du western, un véritable bestiaire sépulcral raisonnant comme un doute. Au travers de ces six sketchs, qu’on voulu dire les Frères Coen, et comment aboutissent-ils à ce qui ressemble d’emblée, une énième fois, à un archétype de leur cinéma ? Effleurant nombre de genres d’une manière volontiers... Lire l'avis à propos de La Ballade de Buster Scruggs

9
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·
Bande-annonce
7.0

Les choses de la vie.

Premier long-métrage de Jerzy Skolimowski en dehors des frontières polonaises, « Le Départ », production franco-belge, s’adonne à un cachet nouvelle-vague française en plein centre de l’énergie bruxelloise. Flirtant avec un certain fétichisme, ce film, tourné sous forme d’exercice de style, laisse transparaitre une liberté enfonçant le clou de la transition godardienne tout en invitant son... Lire l'avis à propos de Le Départ

6
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
7
Kiwiwayne Kiwinson ·
Bande-annonce
7.2

Gravité des symboles.

La scène d’introduction annonce d’ores et déjà la couleur : une flaque d’eau ondulant sur le sol, reflétant un avion en partance pour un ailleurs, le tout baignant dans le noir et blanc de Galo Olivares. Pas de doutes possibles, avec « Roma », le réalisateur Alfonso Cuarón dépeint sa complainte des sentiers, celle d’une famille de la classe moyenne mexicaine, vivant dans le quartier de Roma,... Lire la critique de Roma

43 2
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·
Bande-annonce
6.1

Soupirs et tremblements.

En soit, l’idée d’un remake de « Suspiria » n’a rien de spécialement dérangeant. D’ailleurs, du film de Dario Argento, le dernier né de Luca Guadagnino ne partage quasiment que le titre, tout comme il semble radicalement différent — pour ne pas dire l’opposé — des deux précédentes œuvres du cinéaste, à savoir « A Bigger Splash » et « Call Me By Your Name ». Et à vrai dire, c’est même... Lire l'avis à propos de Suspiria

11 1
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
4
Kiwiwayne Kiwinson ·
Bande-annonce
7.1

Songe d'une guerre d'hivers.

Comme dans « Ida », sorti en 2014, Paweł Palikowski revient, dans « Cold War », au noir et blanc, pour traité de sa Pologne natale sous le prisme d’un amour impossible, à travers lequel il tisse un hommage à ses parents. Au lieu de nous laisser nous poser la question du « pourquoi le noir et blanc ? », « Cold War » nous parle d’emblée de sa nécessité. Quasi mélodrame, le film s’aventure dans... Lire la critique de Cold War

20 1
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·
Bande-annonce
7.3

Mourning by the Moon.

Au visionnement de « First Man », relatant la genèse et l’aboutissement de la mission Apollo 11, on sent que Damien Chazelle ne s’est pas réellement posé la question de « comment filmer ? », mais qu’il s’est plutôt demandé « d’où filmer ? ». Un choix — il faut le reconnaitre — assez audacieux, accrochant le fil narratif du film au point de vue de Neil Armstrong, campé par le quidam Ryan... Lire la critique de First Man, le premier homme sur la Lune

15
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
6
Kiwiwayne Kiwinson ·
Bande-annonce
7.1

Sauvagerie raffinée.

Il faut se l’avouer d’emblée : Lars Von Trier est un cinéaste du médiocre. Et « The House That Jack Built » est peut-être la pièce la plus médiocre de sa filmographie. Misanthrope morbide par excellence et nihiliste absolu, le cinéaste danois s’emploie ici à une analyse psychologique auto-réflective, où le meurtre se voile consciemment à la manière d’un processus créatif. Mais alors, cette... Lire l'avis à propos de The House That Jack Built

12 10
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·
Bande-annonce
7.6

La vallée de Perséphone

Il y a, dans « Sharp Objects », quelque chose d’étouffant. Comme si, d’emblée, cette mini-série produite par HBO nous faisait voyager sous la peau de son héroïne, Camille, interprétée par une Amy Adams des plus combative. Forcément, difficile de ne pas penser à quelques autres séries produites par HBO, dont notamment « Big Little Lies », derrière laquelle nous retrouvons les mêmes créateurs.... Lire la critique de Sharp Objects

4 1
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
7
Kiwiwayne Kiwinson ·