Arly Arly

Homme, 21 ans, France
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Jeune homme curieux cherche film avec ou sans prise de tête. Je mange des courts-métrages entre midi et deux, et je dîne volontiers de plus ou moins grands classiques. Par ailleurs, j'aime traîner dans les flaques de la musique expérimentale, et mouiller mes chaussures dans les prises de risques.

Je déteste la moraline et la facilité, je prends un plaisir vicié à sanctionner les productions minables mais n'hésite certainement pas à couronner les perles et vénérer les classiques.

Répartition des notes

  1. 15
  2. 28
  3. 28
  4. 43
  5. 81
  6. 182
  7. 362
  8. 397
  9. 138
  10. 75

Comparez votre collection avec Arly Arly

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Arly Arly
Sondages de Arly Arly
Critiques de Arly Arly

Dernières critiques

6.3
Le jugement implique aussi la (con)damnation du juge.

Merci Louis Scrutenaire pour ce titre efficace, prodrome tonitruant de ma critique : Capitaine X va rendre son jugement. Ce court-métrage, le septième (déjà) de notre irrévérencieux, le caustique, le tapageur Jan Kounen annonce – comme le faisaient... Lire l'avis à propos de Capitaine X

1 1
Avatar Arly Arly
8
Arly Arly ·
Bande-annonce
7.0
Les enfants ne sont pas des éponges.

Ce court-métrage est difficile, glaçant et terrible et peut déranger beaucoup de spectateurs mais il porte en germe toute la sève, tout ce qui fait le grincement lynchien, infusé a posteriori dans chacun de ses longs-métrages à venir. The Grandmother (1970) - après Lire l'avis à propos de The Grandmother

Avatar Arly Arly
9
Arly Arly ·
Mentions J'aime de Arly Arly

Activité récente

Statuts d'humeurs

Les infortunes d'un explorateur (1900) 0:19 secondes, excessivement dur à noter mais sans intérêt pour celui-là. C'est bien de le voir si l'on cherche à voir tous les films de Méliès mais sans intérêt autre.
Cendrillon (1899) Ce n'est pas la bonne affiche :)
Après le bal (1897) "Il n'y a qu'une antistrophe entre femme folle à la messe et femme molle à la fesse." - François Rabelais
Bombardement d'une maison (1897) Il me semble que le titre serait "Les dernières cartouches", non ?