Avatar Larry Sarrs

Critiques de Larry Sarrs

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.1

Diablo

Rien que pour la prestation de Tim Curry en diable rouge stéréotypé, ce film est un chef d'oeuvre. Bon ok, les FX ont pris un coup de vieux, et l'ensemble souffre de longueurs, mais sinon tout est là : la princesse qui chante, le beau champion qui la sauve, les licornes, les nains alcoolos simplets, les petits méchants très bêtes, les grands méchants très moches, le monde en péril,... Lire l'avis à propos de Legend

1
Avatar Larry Sarrs
8
Larry Sarrs ·
Bande-annonce
6.1

FDP en FPS

Merde quelle baffe!!! Inattendu, totalement WTF, du jamais vu. Henry se réveille dans un labo, se fait rebrancher un bras, une jambe, par sa femme qui l'a en partie transformé en cyborg. Il doit sauver cette dernière des griffes d'un taré doté de pouvoirs télékinétiques et de son armée de mercenaires. Il est épaulé par Jimmy qui l'aide dans ce sanglant bordel, un Jimmy qui ne cesse de se... Lire l'avis à propos de Hardcore Henry

3
Avatar Larry Sarrs
8
Larry Sarrs ·
Bande-annonce
4.9

Libéré, délivré

Ouais ok en fait non. Enfin si : je l'ai vu, je peux en parler, et je ne le reverrai pas. Le premier était médiocre, le second est pire, le seul espoir qu'il reste c'est qu'ils n'en fassent pas une trilogie. Les acteurs sont atroces, l'histoire convenue, le scénar tient du cirque qui surfe sur le film à la mode (un film qui fait du bénef sur un dessin animé, la teuhon), les effets spéciaux... Lire la critique de Le Chasseur et la Reine des glaces

1
Avatar Larry Sarrs
4
Larry Sarrs ·
Bande-annonce
5.0

Parker Lewis a perdu

Ya des films que tu peux regarder en posant ton cerveau... Pis ya ceux où tu te le fais piétiner. Là on est plus prêt du téléfilm du dimanche aprem avec la gueule de bois que du grand écran. A oublier et vite (et ca sera pas dur). Lire la critique de Parker

1 3
Avatar Larry Sarrs
3
Larry Sarrs ·
Bande-annonce
5.2

Les garçons ils ont un pénis et les filles elles ont un vagin.

Avec une punchline pareille, comment ne pas mériter mon admiration? Ca fleure bon les années 90, l'action mêlée d'humour et les personnages ultra-manichéens. Et regarder ce genre de long métrage avec ses gosses, ca n'a pas de prix. Lire l'avis à propos de Un flic à la maternelle

1
Avatar Larry Sarrs
8
Larry Sarrs ·
Bande-annonce
5.6

Aux Champs Elysium

Assurément pas le meilleur film de Matt Damon, Elysium reste tout de même un bon film de SF divertissant, sans un sou d'originalité dans le scénar, mais de chouettes FX et de l'action en veux-tu en voilà, typiquement le genre de film qui aurait fait un tabac dans les années 90. Seulement voilà, il manque ca manque de pinup pulpeuse et de second degré pour rentrer dans ce cadre et... Lire l'avis à propos de Elysium

1
Avatar Larry Sarrs
6
Larry Sarrs ·
Bande-annonce
7.4

Le père Russell est une ordure

Où comment Tarantino prend le parti de créer une pièce de théâtre sanguinolente sur le grand écran. Une pièce de théâtre de 2h45. Avec ses dialogues pénibles voire pompeux. Et son huis-clos claustrophobique. Ouais, je peux pas blairer le théâtre... Lire la critique de Les 8 Salopards

1 2
Avatar Larry Sarrs
5
Larry Sarrs ·
Bande-annonce
4.1

Hollywood vs Alexandrie

Je crois que j'avais jamais vu un péplum aussi hollywoodisé. Au fond l'intrigue est très convenue et tout à fait dans l'esprit des péplums aussi bien que des mythes égyptiens : gueguerres intestines, coucheries et fourberies. Mais l'exploitation de tout ca à grands renforts d'effets spéciaux, les sourires ultrabrite, les muscles huilés... Bon passe encore. Mais en plus, c'est mal joué, les... Lire la critique de Gods of Egypt

2 2
Avatar Larry Sarrs
4
Larry Sarrs ·
Bande-annonce
5.4

Jason Bourne : L'Imposture

Le film qui sert à rien, à part surfer sur le succès d'une licence qui tape fort. Les acteurs ne servent à rien, la sauce sent le réchauffé et le film se finit dans un désintérêt aussi brutal que l'intrigue est inexistante. Point culminant de la bêtise quand le "héros" se barre en 80cc avec une nana jamais montée sur une brêle, et arrive à moucher la version japonisée du T1000 qui bourre sur... Lire la critique de Jason Bourne : L'Héritage

1
Avatar Larry Sarrs
4
Larry Sarrs ·
Bande-annonce
7.4

J'en suis pas encore revenu

Quelques jours à peine après avoir revu le vieux western spaghetti "Mon nom est personne", me voilà replongé dans l'Amérique sauvage. Changement de registre, l'Amérique de DiCaprio est sombre, dure, froide et cruelle. Mais ce qui saute aux yeux de prime abord, c'est sa beauté. On sent bien un véritable attachement aux paysages, aux prises de vue, à leur symbolique même parfois, et ca en fait... Lire la critique de The Revenant

1
Avatar Larry Sarrs
8
Larry Sarrs ·