Avatar Nesynl

Critiques de Nes

@Nesynl
Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
7.6

La famille, ces fantômes du passé qui hantent le présent

Fini la nuit dernière, The Haunting of Hill House est donc l'oeuvre-somme de Mike Flanagan, qui gagne ici en belle maturité. On y retrouve absolument toutes ses obsessions, tous ses motifs. Peur et larmes se confondent dans un portait familial magnifiquement funèbre. Loin du train-train fantôme outrancier formaté pour faire sursauter le spectateur en mal de sensations, "l'horreur" n'est là... Lire la critique de The Haunting of Hill House

3
Avatar Nesynl
8
Nesynl ·
Bande-annonce
6.1

À la va vite, comme ma critique

Ne réinventant rien mais jouant habilement sur son ambiance, Ghoul est de ces surprises, agréables, qui ne marqueront cependant pas, faute d’une réelle ambition et ce, malgré un contexte politique des plus intéressants. Si les clichés répondent tous présents, l’exécution, ainsi qu’un indéniable savoir-faire, permettent ici de passer outre. Là où certaines séries prennent le temps d’instaurer... Lire l'avis à propos de Ghoul

4
Avatar Nesynl
6
Nesynl ·
Bande-annonce
6.0

The Shape of the Salt Water

‪Cold Skin a donc le charme des histoires simples. De celles qui ne disent pas grand chose mais qui le font par contre proprement. Et c’est parfois tant mieux. Aucune surprise donc de la part de Xavier Gens, tout en belle sobriété. S’il ne surprend pas, il finit cependant par viser juste, appuyé par une photographie qui vient ici rehausser le tout. C’est limpide, parfois bancal mais la... Lire l'avis à propos de Cold Skin

2
Avatar Nesynl
6
Nesynl ·
Bande-annonce
4.7

Du joli coup de pub au joli coup d'pute

Et c'est uniquement comme cela dont on se souviendra de ce "Paradox" : un joli coup de pute. Pourquoi ? Parce qu'après les belles fondations qu'étaient Cloverfield et 10 Cloverfield Lane, sortis respectivement en 2008 et 2016, l'aveu d'échec est ici infiniment violent. Violent parce qu'il est dorénavant évident qu'à part... Lire l'avis à propos de The Cloverfield Paradox

5
Avatar Nesynl
2
Nesynl ·
Bande-annonce
5.4

Revu à la hausse

À l'inexpréssivité ambiante, l'objet peut ici compter sur l'efficacité de son climat qui, lui, supporte plutôt bien le poids des années. Finalement mieux que le souvenir qu’il avait laissé, Beowulf , paré d’une délicieuse ambiance noire et tragique, réussi tout de même à offrir quelques beaux sursauts aventuriers. Pas de ceux impérissables mais au moins de ceux qui sont... Lire l'avis à propos de La Légende de Beowulf

Avatar Nesynl
6
Nesynl ·
Bande-annonce
5.6

Lieux communs

Alors qu’on pensait Wan indetrônable, Plaza, plus inspiré que jamais, riposte en calquant le pire de celui-ci. Et c’est une vraie réussite. Son retour avant pourtant quelque chose d'assez excitant, celui de nous proposer autre chose que ce que le carcan horrifique US habituel nous sert trop souvent réchauffé. Mais qu'est ce qui différencie finalement Verònica d'un... Lire l'avis à propos de Veronica

3 2
Avatar Nesynl
3
Nesynl ·
Bande-annonce
5.8

Musée Malickien un peu terne

Au temps de l'usure, la vie serait une boîte à musique que Malick actionnerait bien passivement, et dont le son émis martèlerait ce déficit. Malick filme des hommes, Malick filme des femmes. Malick filme aussi (surtout) l'amour, et plutôt bien. Le problème ici c'est que Malick ne sait absolument plus quoi faire de tout cela. Persiste cette impression qu'il est, tout comme nous, le spectateur... Lire la critique de Song to Song

Avatar Nesynl
4
Nesynl ·
Bande-annonce
6.9

Critique de Dunkerque par Nesynl

De l'horizon à la surface, palpite le coeur, un temps, jusqu'à l'inévitable affaissement, et cette mélodie, insupportable d'esbroufe. Dunkirk démarrait pourtant si bien mais c'est infiniment frustré que je l'ai terminé, et dans la douleur (merci le mal de crâne). L'impression d'assister à 1h40 d'une seule et même scène, comme si le film ne démarrait jamais. "Nolan privilégie les sensations",... Lire la critique de Dunkerque

2
Avatar Nesynl
6
Nesynl ·
Bande-annonce
3.3

Dégueulasse

Que s'est-il passé dans la tête de Salva pour massacrer de la sorte son fascinant rejeton ? L'infanticide est ici extrêmement violent. Attendre aussi longtemps pour un résultat aussi merdique ? À ce prix là j'aurais tellement préféré que ce 3ème volet ne sorte jamais. Extrême déception que de voir ce qu'est devenu le Creepers, de voir son aura malsaine gâchée de la sorte. Où est donc passé... Lire l'avis à propos de Jeepers Creepers 3

3
Avatar Nesynl
1
Nesynl ·
Bande-annonce
4.4

Critique de Amityville : The Awakening par Nesynl

3 ans donc pour avoir accès à cet Amityville auquel personne ne croyait. Et en voyant le résultat, on ne se demande même pas pourquoi. Lire la critique de Amityville : The Awakening

2
Avatar Nesynl
1
Nesynl ·
  • 1
  • 2