Avatar Ouaicestpasfaux

Critiques de Ouaicestpasfaux

Versus
  Suivre
7.5

Ni rythme, ni inspiration

Que c'est plat....Le récit est d'un classicisme abyssal, les dialogues sont trop nombreux et passent leur temps à essayer de rendre l'univers crédible au lieu de développer les personnages.Le découpage et les choix de mise en scène sont d'une platitude atroce et c'est là la principale lacune dont découlent tous les gros défauts de cette BD : il n'y a ni rythme, ni souffle... Lire l'avis à propos de Goldorak

Avatar Ouaicestpasfaux
4
Ouaicestpasfaux ·
6.6

Benoît ne pense qu'à lui

Chabouté adapte en BD un roman de Benoît Cohen (que je n'ai pas lu) relatant sa décision de devenir taxi à New-York (il habite à Brooklyn) afin de trouver la matière et l'inspiration pour son prochain film.Comme en atteste la note de l'auteur en fin de livre, Chabouté a du se reconnaître dans la démarche de Cohen, dans cette envie de prendre des risques pour trouver la bonne histoire à... Lire la critique de Yellow Cab

Avatar Ouaicestpasfaux
6
Ouaicestpasfaux ·
Bande-annonce
6.9

Dans la tête d'Henry Mc Henry

Je ne saurais trop décrire ce que j'ai vu mais j'ai été littéralement époustouflé par la beauté infinie de chaque plan, par la tenue de la direction d'acteurs, par ce tour de force incroyable que réussit Carax à insuffler à son film la froideur, la violence et la mégalomanie de son personnage principal tout en lui insufflant la poésie et le fantastique nécessaires à ne pas perdre le... Lire l'avis à propos de Annette

Avatar Ouaicestpasfaux
8
Ouaicestpasfaux ·
Bande-annonce
7.6

Complètement puéril et résolument mature : un régal !

Sur Xbox One : Grand amateur de jeux narratifs, je ne m'étais pourtant jamais frotté aux Visual Novels japonais. La générosité du game pass m'a permis de franchir le pas à moindre coût et quel pied j'y ai pris !Si les premières minutes du jeu sont très déstabilisantes (pas de contexte, d'introduction des personnages, scène de crime glauque, couleurs sombres, système de jeu basique...), les qualités... Lire le test AI: The Somnium Files sur Xbox One

Avatar Ouaicestpasfaux
8
Ouaicestpasfaux ·
Bande-annonce
6.9

Consternant

Nona et ses filles concentre une telle quantité d'irritants que j'ai eu peine à finir le 2ème épisode. Rien, mais alors vraiment rien ne fonctionne : tous les acteurs sont mauvais (Vuillermoz à part), c'en est terrifiant, d'autant qu'on les a tous déjà vus bien jouer dans d'autres productions, c'est donc qu'il y a un vrai problème de direction sur ce projetrien... Lire l'avis à propos de Nona et ses filles

3
Avatar Ouaicestpasfaux
2
Ouaicestpasfaux ·
8.1

Un bel objet qui manque un peu de personnalité

À travers est un objet presqu'intégralement graphique (les seuls textes présent sont ceux situant le lieu et la date de l'action) qui suit la vie d'un personnage de sa naissance à sa disparition, comme "à travers" les yeux d'un Dieu qui l'observerait une fois par an. Chaque double-page nous présente une scène-clé d'une année de vie de ce bébé/garçon/homme qui s'éprend d'une... Lire l'avis à propos de À travers

Avatar Ouaicestpasfaux
7
Ouaicestpasfaux ·
7.7

Je ne sais pas trop ce que j'ai lu

La Jardin, Paris, c'est beau, très doux, complètement irréaliste de bienveillance et presque dépourvu de scénario. C'est une jolie bulle de soap, loin d'être désagréable à lire, confortable mais sans grand chose de mémorable. On en retiendra que les Hommes comme les fleurs ont besoin d'un terreau favorable pour s'épanouir et se trouver. Ce n'est déjà pas si mal. Lire la critique de Le Jardin, Paris

Avatar Ouaicestpasfaux
6
Ouaicestpasfaux ·
7.9

Un beau devoir de mémoire mais pas suffisamment habité

La principale qualité de cette BD réside dans le choix de son sujet : le Dust Bowl, cette région à cheval sur 4 États du sud des Etats-Unis qui connut,juste après la crise de 1929, des épisodes extrêmes de sécheresse et de tempêtes de sable. L'approche d'Aimée de Jongh est très intéressante, elle peint un parallèle saisissant : le sable recouvre et anéantit les vies des agriculteurs... Lire l'avis à propos de Jours de sable

Avatar Ouaicestpasfaux
6
Ouaicestpasfaux ·
7.7

120 pages de nuit puis le (joli) clair obscur

J'ai eu beaucoup de mal avec la langue du roman : ces surnoms incompréhensibles et prénoms supposés nous faire rentrer dans le terroir du grand Est (Fus, Gillou, Jacky...), répétés 15 fois par page, des mots par-ci, par-là, incohérents avec le ton général... De ce côté-là, Ce qu'il faut de nuit ne parvient jamais à aller chatouiller Et leurs enfants après eux ou encore... Lire l'avis à propos de Ce qu'il faut de nuit

Avatar Ouaicestpasfaux
7
Ouaicestpasfaux ·
Bande-annonce
5.6

Une idée originale empêtrée dans un manque d'audace, de folie et de talent de réalisation.

Le film ne parvient jamais à aller plus loin que son pitch de départ (pourtant plutôt bon) : des collègues décident de monter une entreprise de livraison de chansons après la fermeture de leur usine du Nord de la France. Tout est incroyablement convenu et d'une platitude navrante. Malgré les efforts louables d'Arthus et de Clovis Cornillac pour nous sauver de l'ennui, Si on... Lire la critique de Si on chantait

3
Avatar Ouaicestpasfaux
4
Ouaicestpasfaux ·