Avatar Ponchiot

Critiques de Ponchiot

Versus
  Suivre
Bande-annonce
4.7

Des efforts, mais insuffisants

Pourtant, il avait tout d’une cible facile ce film. Un bon gros 0/20 sur l’affiche, une bande-annonce navrante et tout pour faire une énième resucée de film faussement comique et blindé de bons sentiments, comme dans les années 80, mais en communautaire. Ne nous leurrons pas, il y a malgré tout pas mal de tout ça. Cependant, le film semble sincère, tout y apparait plutôt réel,... Lire la critique de Premier de la classe

2
Avatar Ponchiot
3
Ponchiot ·
Bande-annonce
6.0

Summer Movie

Danny Boyle a des défauts. Et du talent. Cette année, il vient pour nous donner une leçon de comment faire un joli film d’été. Pas mémorable pour un sou, mais qui saura faire passer de bons moment à ceux qui sont mis devant. Le pitch tout d’abord. Il est simple puisque l’on a repris celui de jean-philippe (oui, le truc avec Lucchini et Johnny, même si Boyle ne le sait... Lire l'avis à propos de Yesterday

1
Avatar Ponchiot
6
Ponchiot ·
Bande-annonce
5.7

Mathis est mort. Est-ce que tu votes ? Ca te va de la truite ?

Reprenons le pitch de base du film : Salomé décroche un job d'été dans la déchetterie d'un village. Sous un soleil de western, dans ce lieu hors du monde, son adolescence rebelle la rattrape. De rencontres inattendues en chagrins partagés, surgit la promesse d’une vie nouvelle. Sauf que non. Car ce film n’est pas une jolie ballade onirique dans les montagnes et ses contrastes sur la... Lire l'avis à propos de Rêves de jeunesse

11 6
Avatar Ponchiot
2
Ponchiot ·
Bande-annonce
5.8

Fainéantise.

Comme cette courte critique, un remake globalement fainéant. Tout d'abord, on le constate facilement. L'ensemble est très beau. Mais une beauté numérique globalement sans charme et qui va vieillir hyper vite (les premiers Marvel sont ridicules, le seigneur des anneaux et ses batailles sont aujourd'hui risibles), alors que le film de 1994 n'a pas pris une ride. Par ailleurs, la... Lire l'avis à propos de Le Roi Lion

1
Avatar Ponchiot
4
Ponchiot ·
7.8

Rencontres et réchauffé.

Encore une histoire de gens qui se sentent artistes, et qui ne veulent pas rentrer dans le moule. Ici, on a deux filles, l'une qui écrit un livre jeunesse mais qui n'ose pas le finir, l'autre qui s'est enfuie au canada et qui a mis de côté sa vie de photographe. Excepté la spécificité qu'il s'agisse d'une bd à quatre mains (chacune sa page), l'histoire est tout ce qu'il y a des plus... Lire l'avis à propos de La Fille dans l'écran

Avatar Ponchiot
5
Ponchiot ·
Bande-annonce
6.2

Une Beuh-cherie

Découverte dans le cadre d’une avant-première sens critique ultra sympathique, avec un Igor Gotesman qui savait répondre à la fois de manière pro, détendue, intéressante mais drôle et détachée (oui, ça doit être plus dur que ce que la nonchalance apparente laisse transparaitre), la série Family Business est pleine de surprise. Tout partait déjà, pour moi, d’une mauvaise base. Un pitch d’une... Lire la critique de Family Business

Avatar Ponchiot
6
Ponchiot ·
Bande-annonce
5.9

Put on the red Light

Au-delà du (mauvais) jeu de mot avec The Police, éludons dès le début les défauts du film : Il n’invente rien et ne s’en cache pas. Le film est un feel-good movie champêtre, qui nous relate les difficultés d’un producteur d’œufs bio qui se découvre poète. Evidemment tout est déjà vu, tout est prévisible et, malgré quelques épreuves, tout finira bien. D’ailleurs, pour bien s’assurer que l’on... Lire l'avis à propos de Roxane

4 1
Avatar Ponchiot
7
Ponchiot ·
Bande-annonce
4.7

Plus réchauffé que refait

Il va falloir songer à faire cesser cette nouvelle mode Hollywoodienne de « prendre un film, mettre une madame et refaire exactement comme celui d’avant mais en moins bien ». Mais pas aujourd’hui, puisque, aujourd’hui, c’était le massacre de Men In Black. On a donc globalement le même schéma que pour Ghostbuster, c'est à dire, en gros le même film sauf que cette fois-ci l’agence est... Lire la critique de Men in Black : International

12 4
Avatar Ponchiot
3
Ponchiot ·
6.8

Familistère, personnage principal

Comme dans Rock, ou le personnage principal est avant tout la prison d’Alcatraz, le familistère est le personnage principal et l’objet de l’intrigue de ce « de briques et de sang ». Le familistère, c’est une utopie socialiste réelle, à Guise, qui est ici parfaitement narrée, avec un coup de crayon qui ne m’a pas enchanté, mais qui a cependant le mérite d’avoir une identité propre,... Lire l'avis à propos de De briques et de sang

Avatar Ponchiot
5
Ponchiot ·
6.4

Contemplation Adolescente

Même si on arrive à être surpris parfois, la persistance des thèmes classiques dans les ouvrages de Sfar relève de la petite madeleine Proustienne. Ici, on a donc affaire à Aspirine, une adolescente vampire d’à peine 300 ans, qui cherche un sens à sa vie, conteste son statut de non mortelle et se venge du « diktat masculin ». On y retrouve donc les thèmes vampiriques habituels, des... Lire la critique de Aspirine, tome 1

Avatar Ponchiot
6
Ponchiot ·