Avatar Jack L'Eventreur

Critiques de Jack L'Eventreur

Versus
  Suivre
7.4

La soutenable légèreté de l’être

Avant le Zola dénonciateur et pamphlétaire revendiqué du "J'accuse" et du "Germinal, il y eut Emile le novelliste naturaliste qui aimait observer les petits travers de ses contemporains pour mieux croquer d'une plume solennelle des personnages pétris de contradictions. Qu'il s'agisse d'un homme de bonne famille surplombant sa mort avec effroi mais s’apercevant in fine que celle ci est... Lire l'avis à propos de La Mort d'Olivier Bécaille et autres nouvelles

4
Avatar Jack L'Eventreur
8
Jack L'Eventreur ·
7.1

Histoire de ma désinvolture

Après avoir lu de nombreux retours et ayant la décence de reconnaître que je ne pense pas être capable d’être beaucoup plus juste et inspiré que ces personnes, tout en voulant laisser une trace sur ce que je pense être un essai politique et philosophique majeur, je me contenterais donc sournoisement et lâchement de reprendre les deux qui m'ont le plus inspirés pour vous donner une idée... Lire l'avis à propos de Histoire de ta bêtise

4
Avatar Jack L'Eventreur
8
Jack L'Eventreur ·
-

It's time to laugh, my friend!

Le papa de Laurel et Hardy au service d'un classique oublié de la grande tradition des comédies américaines des années 30, ou l'esprit burlesque se met au diapason d'un casting qui allie charme et désinvolture désuet pour mieux moquer les codes du film noir d'antan. De faux semblants en chausse trappes le film prend un malin plaisir à détourner des situations maintes fois vues ailleurs pour... Lire la critique de Le Mystère de la péniche

Avatar Jack L'Eventreur
7
Jack L'Eventreur ·
7.1

Une insulte à l'art du théâtre populaire

Toute la pièce est minable de bout en bout tellement elle est mal écrite et très mal interprétée. Le comique de boulevard dans tout ce qu'il à de plus détestable tant il confond populaire et populisme: c'est d'une vulgarité et d'une imbécilité constante, et plus ca se prétend irrévérencieux et plus ca patauge dans une fange pestilancielle. Comment un tel truc peut il avoir seduit autant de... Lire l'avis à propos de Le Prénom : La Pièce de théâtre

2
Avatar Jack L'Eventreur
2
Jack L'Eventreur ·
Bande-annonce
7.4

L’Évangile selon Saint Malick

Plus linéaire dans son récit et moins expérimentale dans sa mise en scène que sa trilogie précédente, le nouveau film de Terence Malick convoque avec fluidité et grâce la destinée d'un paysan autrichien questionnant la foi transcendantale d'un idéal sur l'autel d'une dogmatique religieuse et spirituelle écrasant de sa force persuasive tout le libre arbitre censé regir l'expérience humaine.... Lire l'avis à propos de Une vie cachée

5
Avatar Jack L'Eventreur
7
Jack L'Eventreur ·
Bande-annonce
6.4

A la recherche du temps perdu

Chambre 212, de Christophe Honoré, est un bel exercice de style qui permet à ses acteurs d'explorer avec finesse et délicatesse le ressort fragile du couple lorsqu'il se retrouve confronté à l'usure du temps. Maintes fois exploré au cinéma la particularité de ce film est qu'il se ballade dans un espace indéterminé qui fait revivre à ce couple des choix et des trajectoires antérieurs... Lire l'avis à propos de Chambre 212

5
Avatar Jack L'Eventreur
6
Jack L'Eventreur ·
6.7

Mélancolie des amours rêvés

Une belle cartographie du sentiment amoureux dans le plus pur style de l’évanescence japonaise, qui manque cependant trop de consistance narrative et d'un fil conducteur plus élaboré pour que ces trois nouvelles puissent autant nous émouvoir qu’espéré. Tandis que la deuxième semble être celle qui saisit le mieux l'incertitude des sentiments et la mélancolie du temps qui passe, la première... Lire l'avis à propos de La Mort, l'Amour et les Vagues

4
Avatar Jack L'Eventreur
6
Jack L'Eventreur ·
7.7

Le Taoïsme ou l'art de feinter l’esbroufe pour mieux vaincre!

Un intéressant traité de stratégie militaire Taoïste qui a parait il fait bien des émules chez ses collègues guerriers occidentaux contemporains et plus anciens de l'auteur sinophone Sun Tzu: un peu abstrait et parfois même plutôt rébarbatif pour qui n'est pas au fait du jargon spécifique concernant les us et coutumes de la Grande Muette, mais assez cours et concis pour permettre à tout un... Lire la critique de L'Art de la guerre

8 2
Avatar Jack L'Eventreur
7
Jack L'Eventreur ·
Bande-annonce
5.9

La Liberté Guidant le Corps

Le fait que Cannes ait eu l'intelligence de ce placer cette hybridation de genre (dans tous les sens du terme) en compétition officielle au coté du Christophe Honoré sans passer par les sélections parallèles, assortis au Grand Prix de Campillo l'année dernière et du succès assez conséquent (au moins d'estime) de Call me by your name ( on oubliera pas dans ce registre l'excellent bouche à... Lire l'avis à propos de Un couteau dans le cœur

3
Avatar Jack L'Eventreur
7
Jack L'Eventreur ·
7.5

L'insoutenable légèreté de la différence

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de le lire allez-y sans crainte. Le parcours atypique de Julie Dachez raconte par son double fictionnel questionne intelligemment le rapport de la société à la différence. Le trait est volontairement simple et les couleurs joliment contrastées pour marquer le mur invisible qui sépare son univers singulier de celui de son entourage. Marguerite est ici... Lire l'avis à propos de La différence invisible

10 8
Avatar Jack L'Eventreur
8
Jack L'Eventreur ·