Avatar SpiralPad

Critiques de SpiralPad

Versus
  Suivre
8.4

Simplement la révélation de mon année littéraire 2015...

Je n'avais jamais entendu parler d'Alain Damasio jusqu'à il y a deux ans de cela, et le bouche-à-oreille incroyable et dithyrambique (sur SC ou ailleurs) autour de ses romans avait forcément de quoi intriguer. Et je me décidai donc à le lire il y a un an et des poussières, afin de voir par moi-même de quoi il en retournait. Or cela faisait longtemps que je ne m'étais pas plongé dans de la... Lire l'avis à propos de La Horde du contrevent

1
Avatar SpiralPad
9
SpiralPad ·
Bande-annonce
6.3

Un oiseau bleu, un miroir, et beaucoup d'ennui...

"C'était pas tout clair", "Je me suis endormie", ou encore "Je crois pas avoir tout saisi"... Quelques-unes des bribes lâchées par mes compagnons de séance à la sortie de "The Assassin". Force est de constater que le film divisera sans doute... Pour ma part, j'avais rapidement vu la bande-annonce et pensais voir un film dans la veine de l'excellent "Secret des poignards volants". Naïf... Lire l'avis à propos de The Assassin

33 3
Avatar SpiralPad
4
SpiralPad ·
7.4

Critique de Et on tuera tous les affreux par SpiralPad

Pour résumer ma pensée dès le début : c'est bien écrit, mais qu'est-ce qu'on s'ennuie avec ce livre ! J'ai toujours beaucoup aimé les livres de Vian (ou de son alter-ego Sullivan) qui me sont passés entre les mains jusque là. Mais cruelle désillusion pour celui-ci. Ce n'est pas la faute du style : on reconnait bien la patte de Vian, le côté facétieux toujours à l'affut, quelques... Lire la critique de Et on tuera tous les affreux

Avatar SpiralPad
5
SpiralPad ·
Bande-annonce
7.7

Texas forever...

Les lumières du vendredi soir... Ces lumières, c'est celles du stade de football américain de la petite ville texane de Dillon. Dillon pense football, Dillon rêve football, Dillon mange football, vous voyez le topo. Le genre de ville peuplée de gentils losers, qu'il est dur de quitter tant l'atavisme ou le manque de repères et d'ambition vous y retiennent et où le sport représente quelquefois... Lire la critique de Friday Night Lights

1
Avatar SpiralPad
10
SpiralPad ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Ce sentiment de l'été par SpiralPad

"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé" écrivait Lamartine. C'est un peu ce qu'illustre ce film qui, à travers trois étés consécutifs dans trois villes différentes (Berlin, Paris, New York) tente de nous montrer par petites touches la reconstruction du compagnon et de la soeur de Sasha, morte subitement. Un film qui prend son temps, qui n'hésite pas à nous faire plonger dans... Lire la critique de Ce sentiment de l'été

3
Avatar SpiralPad
7
SpiralPad ·
Bande-annonce
6.4

Critique de Jersey Boys par SpiralPad

Ce cher Clint Eastwood aime la musique, il suffit de voir "Bird" pour s'en convaincre (à ce propos, son fils Kyle est un excellent contrebassiste de jazz). Il a donc choisi de faire un film biographique sur des des groupes phares des années 1950-1960 : Frankie Valli and the Four Seasons. Ils sont plutôt inconnus en France, mais vous avez sûrement déjà entendu Big Girls, ou Can't Take My Eyes... Lire l'avis à propos de Jersey Boys

Avatar SpiralPad
8
SpiralPad ·
Bande-annonce
8.5

Critique de Il était une fois dans l'Ouest par SpiralPad

Un des plus beaux et des plus épiques westerns jamais tournés ! Alors oui, un 10/10, que ce soit pour cette ouverture sans paroles mais toute en tension, pour l'idée de faire d'Henry Fonda un méchant d'anthologie, pour la musique lancinante d'Ennio Morricone, pour la beauté de Claudia Cardinale, pour le génie des plans de Leone, pour ce face-à-face final qui me fera toujours rêver... Lire la critique de Il était une fois dans l'Ouest

2 1
Avatar SpiralPad
10
SpiralPad ·
Bande-annonce
8.0

Critique de Forrest Gump par SpiralPad

Combien de films peuvent se targuer de nous faire découvrir de nouvelles choses à chaque nouveau visionnage ? C'est bel et bien le cas de "Forrest Gump", où le talent derrière la caméra de Robert Zemeckis associé à celui de Tom Hanks dans le rôle d'un simple d'esprit nous livre un des plus beaux films du cinéma américain contemporain. Tant de moments cultes jalonnent ce film qu'il serait trop... Lire la critique de Forrest Gump

Avatar SpiralPad
10
SpiralPad ·
Bande-annonce
7.8

Critique de American Beauty par SpiralPad

Sam Mendes est un grand réalisateur, cela ne fait aucun doute. Et "American Beauty" est assurément son chef d'oeuvre. Peu de cinéastes peuvent se targuer d'avoir su filmer aussi bien que lui des personnages qui vont tour à tour susciter dégoût, compassion, amusement, et déchirement chez le spectateur. A travers sa galerie de personnages déglingués par les coups de la vie, à travers son regard... Lire la critique de American Beauty

3
Avatar SpiralPad
10
SpiralPad ·
Bande-annonce
7.8

Critique de Heat par SpiralPad

Un pur chef d'oeuvre ! Michael Mann signe un film maîtrisé de bout en bout, et emmène vers les sommets le face-à-face entre de Niro et Pacino. Toute la force du film tient dans son refus du spectaculaire, misant davantage sur les psychologies des personnages et les tensions créées par l'efficacité de la mise en scène. Des acteurs au diapason jusque dans les seconds rôles, des scènes entrées au... Lire l'avis à propos de Heat

Avatar SpiralPad
10
SpiralPad ·