Avatar Tanguydbd

Critiques de Tanguydbd

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.0

Critique de Conte d'été par Tanguydbd

Quand Conte d’Eté sort sur les écrans en 1996, Rohmer a 76 ans et il est pourtant impossible de le deviner, pour ceux qui ne le connaitraient pas, à la vision du film. A quoi cela tient pour qu’un film soit touché par cette grâce furtive et mélancolique (différente d’une grâce en tant que charme ou élégance) plutôt qu’un autre? Ce Conte d’Eté suffit à faire chavirer le coeur de toute personne... Lire l'avis à propos de Conte d'été

23 1
Avatar Tanguydbd
10
Tanguydbd ·
Bande-annonce
6.4

Critique de Le Beau Mariage par Tanguydbd

Le Beau Mariage fait partie de ces excellents Rohmer insoupçonnés. Situé entre La Femme de l’Aviateur et Pauline à la plage dans sa filmographie, il synthétise la construction diététique du premier et le marivaudage léger du deuxième pour être un film où Rohmer tout entier livre la quintessence de son cinéma et de sa motivation morale. En effet, Sabine, jeune étudiante, va décider un jour de... Lire l'avis à propos de Le Beau Mariage

3
Avatar Tanguydbd
9
Tanguydbd ·
Bande-annonce
7.2

Critique de La Vénus à la fourrure par Tanguydbd

Roman Polanski est l’auteur de deux des plus beaux films au monde, « Rosemary’s Baby » et « le Locataire », ainsi que deux autres chefs d’œuvres inouïs et flamboyants que sont « Tess » et « Chinatown ». Ces quatre films lui assurent de figurer au panthéon des plus grands metteurs en scène de l’histoire. C’est d’ailleurs une sacrée chance de voir une telle personnalité encore en activité, le très... Lire la critique de La Vénus à la fourrure

10 2
Avatar Tanguydbd
3
Tanguydbd ·
Bande-annonce
7.4

Critique de En quatrième vitesse par Tanguydbd

Le souffle qu’a jeté « En quatrième vitesse » lors de sa sortie en 1955, est semblable à celui projeté par la voiture de Hammer (lors de la scène du début) lancée en quatrième vitesse : c’est celui d’une liberté folle, d’une énergie créatrice posant les fondements modernes du film noir. Il est d’ailleurs peu étonnant que les cinéastes de la Nouvelle Vague aient porté leur admiration sur ce polar... Lire la critique de En quatrième vitesse

2 1
Avatar Tanguydbd
10
Tanguydbd ·
7.4

Critique de L'Invraisemblable Vérité par Tanguydbd

Cette critique contient des révélations quant à l'intrigue. Il faut le rappeler et le marteler : non, les films américains de Fritz Lang n’ont rien à envier à sa période allemande. Souvent taxés de films de série B, mal-aimés de Lang lui-même, ils sont pourtant des œuvres immenses, dotés d’une mise en scène percutante qui exerce encore aujourd’hui une très grande influence. Ce désaveu provient... Lire l'avis à propos de L'Invraisemblable Vérité

6
Avatar Tanguydbd
7
Tanguydbd ·
7.5

Critique de Blissfully Yours par Tanguydbd

Ce qui est frappant au visionnage de Blissfully Yours, c’est le fait qu’il soit sorti, il y a seulement douze ans. Qu’un tel film soit aussi récent relève du miracle. Weerasethakul semble être le seul cinéaste en activité à s’attacher à l’image poétique. Cette image n’a pas de passé propre mais trouve sa résonance dans l’imagination du spectateur. Le moyen de mise en scène qui permet à cette... Lire la critique de Blissfully Yours

1
Avatar Tanguydbd
10
Tanguydbd ·
Bande-annonce
7.5

Critique de Les Vampires par Tanguydbd

En 1915 sort "Les Vampires" réalisé par Louis Feuillade, un serial narrant les aventures de Philippe Guérande contre le gang des Vampire, une bande de malfrats semant la terreur dans le tout Paris. Malmené par la critique, il trouve néanmoins son public chez les surréalistes, ces derniers consacrant le personnage d’Irma Vep, qui deviendra une icône du mouvement. Ce qui frappe d’abord au... Lire la critique de Les Vampires

3
Avatar Tanguydbd
10
Tanguydbd ·
Bande-annonce
8.0

Critique de Les Contes de la lune vague après la... par Tanguydbd

Le rêve permet de produire de belles images au cinéma, parce qu’il n’a pas à subir de contraintes de ce qui est connu. Le rêve est un idéal mais qui par définition n’existe pas. « Les contes de la lune vague après la pluie » est considéré par la plupart des critiques comme l’un des plus grands films de tous les temps, notamment en France où les jeunes cinéastes de la Nouvelle Vague ont fait du... Lire la critique de Les Contes de la lune vague après la pluie

4 1
Avatar Tanguydbd
10
Tanguydbd ·
7.8

Critique de Le Sacrifice par Tanguydbd

A la question «Qui est le plus grand réalisateur de tous les temps ? », c’est un réflexe, mais Tarkovski est souvent le premier nom qui vient à l’esprit. Pourtant, il est difficile d’appréhender le cinéma d’Andrei Tarkovski puisqu’il s’agit d’un cinéma non-narratif à l’opposé du cinéma narratif traditionnel (qui concerne 95% de la production cinématographique) dans lequel les scènes... Lire la critique de Le Sacrifice

4
Avatar Tanguydbd
9
Tanguydbd ·
Bande-annonce
7.7

Critique de Thé et Sympathie par Tanguydbd

Thé et Sympathie est un film sorti en 1956, c’est l’un des premiers mélodrames de Vincente Minnelli qui sera suivi des chefs d’œuvre « Comme un torrent » et « Celui par qui le scandale arrive ». Le mélodrame est un genre très prisé de l’époque, au même titre que le film noir ou la comédie américaine mais au détriment de ces derniers, le genre subit le désintérêt des contemporains, au point que... Lire la critique de Thé et Sympathie

Avatar Tanguydbd
10
Tanguydbd ·