Victor Jarrar

@Victor_Jarrar

Homme, 25 ans
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 30
  2. 18
  3. 12
  4. 16
  5. 15
  6. 29
  7. 112
  8. 182
  9. 213
  10. 192

Comparez votre collection avec Victor Jarrar

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Victor Jarrar
Sondages de Victor Jarrar
Critiques de Victor Jarrar

Dernières critiques

Bande-annonce
7.3
Mister Dracula and his bitches

Bon alors par ou commencer, ah oui le prologue qui est juste M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E. Honnêtement y'a pas besoin de masses d'effets spéciaux pour conter cette histoire et ça Coppola l'a très bien compris. Il suffit juste d'excellents acteurs, de très bon décors et tout simplement d'une excellente mise en scène. Gary oldman est vraiment assez épatant en Dracula et l’apparition de Tom Waits est plutôt... Lire l'avis à propos de Dracula

1
Avatar Victor_Jarrar
7
Victor_Jarrar ·
Bande-annonce
6.8
Un peu faiblard

Même si au départ je n'avais pas trop envie de le regarder (Adam sandler quoi) on me l'a conseillé et quasiment obligé à le voir. Au final, c'est un film fort sympathique et c'est tout. En effet même si certains aspects du film le tire vers le haut : la performance de adam sandler assez inexplicable tellement elle est réussite et celle de hoffman (mais bon on est habitué), une belle mise en... Lire l'avis à propos de Punch-Drunk Love, ivre d'amour

2
Avatar Victor_Jarrar
7
Victor_Jarrar ·
Mentions J'aime de Victor Jarrar

Activité récente

Statuts d'humeurs

Le Démon (1976) De la perfection à l'état pur... Bordel de merde!
A Scanner Darkly (2006) Si il ne devait il y avoir qu'un seul film représentatif de l'univers de K Dick ce serait bien A scanner darkly. Film psychotique (comme son auteur), osé et inventif tout simplement.
Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (1968) Un classique de la science-fiction tout simplement Le livre tout comme le film sont dans des domaines artistiques différents des sommets de qualité et de rêveries instantanés.