Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Pochette Revolver

Critiques de Revolver

Album de (1966)

Chapitre VII: la fin détournée

Ringo: Ce qu'on a galéré pour trouver le titre de l'album ! On est passé par "pendulum", "Fat man and Bobby", "Beatles on safari" (ha ha il l'est con ce John !), j'avais même proposé after Geography (ils m'ont ri au nez). Et puis on s'est dit qu'on voulait un truc qui évoque un cercle intime (c'est à dire nous) et de "four sides of the magic circle" à "four sides of... Lire la critique de Revolver

54 30
Avatar guyness
9
guyness ·

Flingue

Un des disques les plus encensés de l'histoire de la musique et en écrire une critique ... c'est dérisoire, mais j'ai l'envie, alors pourquoi pas ... je décide de l'écrire en mode automatique en même temps que l'écoute de l'album. One, two, three, four ... "Taxman", un refrain entêtant, guitares saturées, pour l'époque c'est révolutionnaire ... "Eleanor Rigby" et son violoncelle,... Lire la critique de Revolver

15 7
Avatar PiotrAakoun
9
PiotrAakoun ·

Révolutionnaire...

Les Beatles ont inventé à la fois la world music et l'expérimentation (Inde, drogues et ce genre de choses), radicalisant leur démarche, dissimulant les mélodies sublimes derrière du bruit, faisant disparaître la structure classique couplet-refrain. On qualifia alors cette musique de psychédélisme, il ne faut pas oublier qu'elle était vraiment révolutionnaire. 1968 commençait... Lire la critique de Revolver

12
Avatar Eric Pokespagne
10
Eric Pokespagne ·

Critique de Revolver par BB_Prince

On est le 5 août 1966, et les Beatles sortent ce qui allait devenir un monument de l'histoire du rock. Après avoir cuisiné le rock et le folk à la sauce anglaise avec Rubber Soul, ils nous reviennent avec encore une fois révolution musicale, qui nous transporte cette fois dans un melting-pot d'influences mise en forme par le génie du Fab Four, qui mettent les bases de ce que sera le rock... Lire la critique de Revolver

11 3
Avatar BB_Prince
10
BB_Prince ·

REVOLVER FOR EVER

Force critiques décernent à "St Peppers" le titre de chef-d’œuvre absolu, l'album qui s'éternise au sommet de l'Everest de la discographie de tous les temps. Et pourtant, "Revolver" est le joyau révolutionnaire musical des années soixante ! Si les Beatles n'avaient pas brillé précédemment dans les paroles de chanson, "Révolver" dégaine des thèmes qui s'écartent des chansons pour adolescents... Lire l'avis à propos de Revolver

3
Avatar alinoa
10
alinoa ·

La drogue c'est bien quand ce sont des anglais qui en consomment.

Enorme. Juste énorme. Mon album préféré des Beatles, avec des chansons cultissimes dedans, que j'adore, et tout le bazar. Jusque là y a rien de spécial en fait, c'est un album des Beatles comme il y en a eu une douzaine, et vous n'êtes pas en train de lire une critique. Essayons donc d'expliquer pourquoi cet album est si génial. Spoiler alert, ça va être long. Je ne risque pas de... Lire l'avis à propos de Revolver

13 9
Avatar GeorgesBouche
10
GeorgesBouche ·

Critique de Revolver par FlyingMan

Revolver assoit leur envie de repousser plus loin les limites. Véritable continuité de Rubber Soul, il impressionne encore plus que ce dernier puisque l'expérimentation est totale, et ce sur chaque morceau ! Des premières sonorités clairement assumées d'un I'm Only Sleeping et surtout Love You To au tubesque, mais tout aussi psyché d'esprit, le célèbre Yellow Submarine. Le dernier morceaux,... Lire la critique de Revolver

8
Avatar FlyingMan
8
FlyingMan ·

Le premier chef d'oeuvre du Fab

Le 5 Août 1966 sort le nouvel album tant attendu des "scarabées". Apres le très bon et changeant Rubber Soul, le nouveau numéro 1 avec Paperback Writer, les liverpuldiens sont attendus au tournant et ils ne vont pas décevoir. Sur Revolver l'expérimentation est encore poussé beaucoup plus loin que sur la semelle de chaussure. Le titre d'ouverture, Taxman, est calibré pour son rôle et entame... Lire la critique de Revolver

4
Avatar MisterSifter
9
MisterSifter ·

La grande métamorphose.

Revolver est un enfant de la frustration. En effet, les Fab Four à force d’enchaîner les concerts dans des conditions techniques boiteuses : Sonorisation misérable et services de sécurité parfois inefficaces face à une horde d'hystériques, n'étaient plus en mesure de retranscrire correctement en live la finesse grandissante de leurs arrangements. Lassé de ce bordel... Lire l'avis à propos de Revolver

4
Avatar Isaak
7
Isaak ·

Critique de Revolver par Marcel Kunwu

Composant avec "Rubber Soul" une sorte de prélude aux grandes envolées de "Sergent Pepper", ce "Revolver" entérine la sortie des Fab Four de la pop-chalala qui a fait leur succès initial. Pour les mener vers des sentiers plus expérimentaux. Lire l'avis à propos de Revolver

1 3
Avatar Marcel Kunwu
6
Marcel Kunwu ·