Appetite for Destruction

1987

6.3K

561

474

7.2
Gandalf13

Gandalf13

Hier soir. Stade de France. 3h15 de pur bonheur. Les gars en grande forme et grande voix. Setlist de malade. Amen.

il y a 5 ans

8 j'aime

Bondmax

Bondmax

Les Guns avec Axl, Duff et Slash confirmé au Coachella, j'aurais jamais cru vivre assez longtemps pour voir ça !

il y a 6 ans

6 j'aime

1

Gandalf13

Gandalf13

Pelouse or pour le 7 juillet prochain au stade de France in the pocket ! Hell yeah !

il y a 5 ans

5 j'aime

2

Ze_Big_Nowhere
8
Ze Big Nowhere

Critique positive la plus appréciée

Le Flingue, La Rose et Moi

Ça va peut-être te paraître bizarre, mais quand j'étais ado je n'avais aucun succès avec les filles. En effet, les demoiselles de l'époque ne se jetaient pas sur votre serviteur comme peuvent le...

Lire la critique

il y a 5 ans

SanFelice
5
SanFelice

Critique négative la plus appréciée

Critique de par SanFelice

Je suis vraiment dans une mauvaise position. Puisque je donne une mauvaise note à un album qui a l'air de faire l'unanimité, je me sens obligé de me justifier. D'autant plus qu'il s'agit d'un de mes...

Lire la critique

il y a 9 ans

Lazein
10
Laz' eïn

Faim de destruction

On va où maintenant ? Bienvenue dans la jungle où l'herbe est verte et les filles sont jolies. Je pense beaucoup au sexe, toujours affamé sans vraiment me soulager alors si t'as quelque chose à...

Lire la critique

il y a 8 ans

MrBrownstone
10
MrBrownstone

Critique de par MrBrownstone

1987. Une bande de loubards qui sort tant bien que mal un disque malgré des problèmes d'addiction à diverses drogues. Un chanteur moins égocentrique qu'aujourd'hui, et des membres bien moins attirés...

Lire la critique

il y a 10 ans

chinaskibuk
10
chinaskibuk

Prends ça dans la face !

Voici ici l'album qui m'a fait découvrir et aimer le métal, métal punk je dirais pour coller aux conventionnelles étiquettes. Les guns sont quasi inconnus à la sortie de cet opuscule, le succès...

Lire la critique

il y a 4 mois

Clode
8
Clode

Le roi

C’était 1988. Il avait une permanente des collants léopard et des santiags en cuir de crocodile. Le samedi soir lui et sa bande roulaient pendant une heure pour aller dans une boite au milieu...

Lire la critique

il y a 5 ans