Ceux qui avaient reproché à « Music Has the Right to Children » d’être trop froid ou dénué d’émotions ont dû renoncer à partir de celui-là. Impossible de se fier à sa pochette rougeoyante et aux thèmes abordés : entre les plages et le soleil qui les inonde, se cache en réalité un concept indéniablement mathématique, pour un album qui dure exactement soixante-six minutes et six secondes, lequel glacera souvent le profane des pieds à la tête.

        D’une façon assez logique, « Geogaddi » possède donc ce côté inquiétant qu’il sera difficile de retrouver après lui. En substance, on a toujours affaire à de l’IDM de haute volée, peuplée de sonorités dissonantes et de basses profondes, calées sur une boite à rythme hypnotique. Rajoutez ce sentiment étrange de mélancolie typique du style des Irlandais (alors qu’on parle bien de musique électronique) pour que le résultat final vous échappe de plus en plus.
        On finit donc par flotter entre des morceaux mystérieusement menaçants (comme « Gyroscope », qui a bien trouvé sa place sur la BO du film d’horreur « Sinister »), d’autres carrément anxiogènes (« The Devil is in the Details », évidemment), mais parfois aussi des gros moments de répit à fleur de peau (Le magnifique « Diving Station » pour ne citer que lui). Sans compter toute une panoplie de curiosités : messages subliminaux, écologie, prières d’enfants, et même le silence le plus total sur « Magic Window ».

        Après cette galette, dont la prononciation de son titre m’aura toujours échappé, Boards of Canada préfèrera se détourner vers une voie plus ambient et éthérée. A tort ou à raison, peu importe. Ces mecs là n’ont pas besoin d’être angoissants pour faire de la musique électronique de qualité. Peut-être que c’était juste une démonstration de force. Ou du génie à l’état pur.

Le 6 février 2014

31 j'aime

2 commentaires

Geogaddi
Sergent_Pepper
8
Geogaddi

Critique de Geogaddi par Sergent_Pepper

Bienvenu dans la feutrine ouatée d'une electro haute couture. Velours des rythmiques, mélancolie des ritournelles, un trip sous la couette du XXIIe siècle.

Lire la critique

il y a 8 ans

6 j'aime

Geogaddi
Billy98
9
Geogaddi

ı̣ppɐƃoǝꓨ

ı̣oʇ ǝɹ̀ǝı̣ɹɹǝp sǝʇı̣pnɐɯ sǝɹnʇɐ́ǝɹɔ sǝp ɐ ʎ ןI. ɹǝןןı̣ǝʌ́ǝɹ ǝɹoɔuǝ ʇnǝd uo'nb ǝsoɥɔ puɐɹƃ snןd ǝʇsǝɹ snou ǝu ןı̣'nb ʇuǝʇoɥɔnɥɔ sǝןןƎ. : ʇuɐɟuǝ uoɯ 'ɹnǝd ɹı̣oʌɐ sɐd ʇnɐɟ ǝu ןı̣ sı̣ɐW ǝsdʎןɐɔodɐ'ן...

Lire la critique

il y a 11 mois

6 j'aime

2

Geogaddi
hadz-fr
9
Geogaddi

Science, bitch !

Aujourd'hui, je m'attaque au deuxième album largement diffusé de Boards Of Canada, Geogaddi. D'ailleurs, si quelqu'un pouvait me dire comment ça se prononce, ça ne me dérangerais pas. Génies,...

Lire la critique

il y a 6 ans

6 j'aime

2

Evil Dead
Yoth
8
Evil Dead

De la pâte à modeler en Stop Motion ?

Je n'étais pas encore né à l'aube des années 80, ce qui me laissera sans doute quelques regrets épars, mais je peux me permettre d'imaginer quels étaient les rapports entre les films...

Lire la critique

il y a 11 ans

41 j'aime

2

Moon Safari
Yoth
9
Moon Safari

De la bonne utilisation du vocoder

La première écoute de "Moon Safari" fut pour moi le moment de réaliser qu'il ne faut jamais s'arrêter aux apparences. Ici, c'est le côté bobo qui suintait de ce groupe que je fuyais comme la...

Lire la critique

il y a 10 ans

35 j'aime

2

Geogaddi
Yoth
9
Geogaddi

Red Hexagon Sun

        Ceux qui avaient reproché à « Music Has the Right to Children » d’être trop froid ou dénué d’émotions ont dû renoncer à partir de celui-là. Impossible de se fier à sa pochette rougeoyante et...

Lire la critique

il y a 8 ans

31 j'aime

2