👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Des prods posées, un texte toujours aussi travaillé, une voix toujours aussi puissante, un personnage toujours aussi noir (son âme bien entendu), solitaire, Ipséité annonce du lourd dès le premier morceau.
Cependant, on peut finir par rapidement regretter le peu de sons aux prods plus lourdes et aux textes plus assassins que nous proposait Damso dans Batterie Faible (ce qui a grandement contribué au succès de cet album là). Après je traduis cela en une tentative d'un album plus personnel, et si c'est le cas, alors ma foi c'est plutôt réussi.
Personnellement, la déception que je peux ressentir s'explique en partie par la puissance d'Amnésie, aussi bien dans l'instru que dans des lyrics à en rester bouche bée des heures, et j'aurais évidemment aimer retrouver ce genre de titre dans son nouvelle album et je pense pas être le seul.
Néanmoins, il ne faut pas se mentir et Ipséité reste un excellent album, bien loin au-dessus des Djadja & Dinaz et autres "artistes" se prétendant rappeurs.

ThomasDriesbach
7
Écrit par

il y a 5 ans

3 j'aime

Ipséité
KdeVos
8
Ipséité

"Ipséité" album de la temporalité.

Depuis la sortie de l’album, le titre n’est plus à définir. Une personnalité évolue dans le temps et semble donc insaisissable. A l’image de cette quête, ce qui caractérise la musique de "Ipséité"...

Lire la critique

il y a 4 ans

15 j'aime

Ipséité
Sullyv4ռ
7
Ipséité

Critique écrite sans autotune sur une prod' de Twinsmatic

Ça fait longtemps que j'ai pas fait une critique d'album, c'est pas ce que je préfère faire en même temps mais j'avais envie de parler du nouvel album de Damso. Je dois d'abord resituer les faits:...

Lire la critique

il y a 5 ans

15 j'aime

7

Ipséité
WalterBenyamin
8
Ipséité

La musique, j'l'aimais jusqu'à c'que j'sois dedans

J'avais apprécié l'album précédent de Damso, mais face à sa manière de composer ses sons et de poser assez variable, cela demandait un certain effort pour réellement hocher la tête comme 2Pac...

Lire la critique

il y a 5 ans

12 j'aime

Ipséité
ThomasDriesbach
7
Ipséité

BruxellesRap

Des prods posées, un texte toujours aussi travaillé, une voix toujours aussi puissante, un personnage toujours aussi noir (son âme bien entendu), solitaire, Ipséité annonce du lourd dès le premier...

Lire la critique

il y a 5 ans

3 j'aime

L'ovni
ThomasDriesbach
1
L'ovni

Jul ou comment le viol de millions de personnes reste impuni

Le seul côté positif que j'ai trouvé à cet artiste est que l'on peut niquer les morts/mères/soeurs/tantes de ceux qui l'écoute (même leur souhaiter de chopper le cancer) et cela sans éprouver le...

Lire la critique

il y a 5 ans

3 j'aime

Mask Off
ThomasDriesbach
10
Mask Off

Le boobaméricain

Que dire de cette magnifique utilisation de l'auto-tune pour vanter les mérites du percocet (cité 18 fois) et de la molly (moins apprécié par future car cité que 10 fois). Ou alors serait-ce une...

Lire la critique

il y a 5 ans

3 j'aime

2