👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ultraviolence

2014

4.5K

404

418

6.8
Bondmax

Bondmax

Lana Del Rey change le nom de son dernier album, il s'appellera finalement Brésil-Allemagne

il y a 8 ans

35 j'aime

8

Krokodebil

Krokodebil

Putain quelle claque.

il y a 8 ans

10 j'aime

4

aroom

aroom

Je crois bien qu'elle est morte à la fin du disque. J'espère qu'elle va bien.

il y a 8 ans

6 j'aime

Wonderland
7
Wonderland

Critique positive la plus appréciée

50 Shades of Cool

Lana. Ma Lana. Au début je dois avouer que je ne t'aimais pas. "Video Games" m'insupportait : une énième chanteuse à destination des pleurnicheuses prépubères, me disais-je, dans la droite lignée des...

Lire la critique

il y a 8 ans

MathieuCan
3
MathieuCan

Critique négative la plus appréciée

Paroxysme de l'ennui

Certes, je n'y allais pas sous les meilleurs auspices déjà pas emballé par le premier que je trouvais lent, mais original. Ici l'on se noie dans une vase collante de mièvrerie et de clichés Farmerien...

Lire la critique

il y a 8 ans

le_rat
9
le_rat

"Ca vous met en train pour une bonne petite fête d'ultra violence"

Après l'album très abouti et très agréable qu'étais "Born to die", puis de son édition "Paradise" qui rajoutait une bonne flopée de nouveau titres tout aussi excellents. Il faut dire que j'attendais...

Lire la critique

il y a 8 ans

EvyNadler
9
EvyNadler

Ou comment Lana del Rey deviendra un monstre sacré de la musique.

Il y aura toujours des gens pour la détester. C'est un fait et une intime conviction est tenace. Mais ce que Lana Del Rey offre avec ce nouvel album est plus qu'une renaissance, c'est un pied de nez...

Lire la critique

il y a 8 ans

VanishingPoint
8

Mystic Queen Lana

Je me suis brûlée le poignet en écoutant "Ultraviolence" pendant que je cuisinais. Emportée par l'impétuosité des mélodies et le timbre caressant de Queen Mystic Lana, j'évoluais en slow motion dans...

Lire la critique

il y a 8 ans

Grifta
8
Grifta

Money, Power, Glory.

Après deux ans d'attente et quatre superbes singles, Ultraviolence se dévoile enfin en entier. Le résultat est inégal mais vaut largement le détour. Lana Del Rey, 27 ans et déjà reine de la pop pour...

Lire la critique

il y a 8 ans