Couverture Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19

Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19

12345678910
Quand ?
7.1
  1. 37
  2. 25
  3. 62
  4. 129
  5. 491
  6. 1661
  7. 3532
  8. 2345
  9. 712
  10. 484
  • 9.5K
  • 120
  • 219
  • 8

Au terme d'un périple au large des Émirats arabes et à l'issue d'un impressionnant combat naval, Tintin parviendra à démanteler l'odieux commerce clandestin organisé par le sinistre Rastatopoulos.

Match des critiques
les meilleurs avis
Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19
VS
Les amitiés suspectes

C'est un article de journal lu en 1955 qui donne à Hergé l'idée scénaristique de son prochain album. En effet, stupéfait, le célèbre auteur découvre cette année-là, comme bien d'autres Européens, que les esclavagistes existent toujours... C'est un rapport de l'Ambassadeur de France en Arabie Saoudite qui a dévoilé le petit manège de ces trafiquants autochtones: aller prêcher auprès des populations pauvres d'Afrique converties à l'Islam en se faisant passer pour les émissaires de riches...

38 14
L'impossible aventure

Avec Hergé j'ai remarqué qu'on peut s'attendre à du très bon ou du très moyen et ce en alternance. Après le très bon 'L'affaire tournesol' voici la pire de ses aventures: 'Coke en stock'. J'en avais pourtant un très bon souvenir, notamment grâce à Szut. Le scénario est le principal défaut de l'album: ça part dans tous les sens. Tintin découvre par hasard un traffic d'avions, puis, décide d'aller voir ce qu'il peut faire en arabie pour aider un ami dirigeant à reprendre son pouvoir et là se... Lire l'avis à propos de Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19

17 29

Critiques : avis d'internautes (22)

Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Black micmac au Moyen-Orient

Si Tintin au pays de l'or noir traitait d'une question politique et économique dans un Moyen-Orient encore rempli d'imagerie naïve, Coke en Stock offre une perspective beaucoup plus réaliste. Le trafic d'armes n'est que la première partie de cette histoire qui bascule ensuite vers une réalité plus honteuse : le trafic d'esclaves, que l'on croyait aboli, et qu'Hergé stigmatise ;... Lire la critique de Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19

43 18
Avatar Ugly
10
Ugly ·
Des hommes tels que j’aimerais être…

J’ai appris à lire dans Tintin, à rire avec Astérix. J’ai remisé mes Tintin et collectionné les Astérix. Puis, l’âge venant, le petit guerrier gaulois me lassa et je repris mes anciennes bandes dessinées. Le toujours jeune reporter n’avait point vieilli. Il m’attendait. Au risque de passer pour pédant, paraphrasons La Bruyère. Goscinny peint les hommes comme ils aimeraient... Lire la critique de Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19

45 15
Avatar Step de Boisse
9
Step de Boisse ·
Tintin et les (nombreux) revenants

Il y a fort à parier qu'un lecteur novice de 2017 s'étonnerait que le traffic auquel s'adonnent les (nombreux) "méchants" de "Coke en Stock" ne soit pas celui de cocaïne... l'usage du charbon comme combustible ayant disparu de nos contrées... A douze ans, j'avais adoré cet album de Tintin, en grande partie pour son épisode maritime qui permet à Haddock de retrouver un (court) instant... Lire la critique de Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19

15 8
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Ils sont venus, ils sont tous là...

Un album un peu bancal mais qui comprend néanmoins de forts jolies scènes. Il est une obsession intéressante chez Hergé, c'est de nous répéter le rôle toxique des multinationales (pétrole, armements) dans les conflits régionaux. Il évoque aussi une réalité trop souvent passé sous silence, l'esclavage contemporain. Sinon l'aventure commence en fanfare avec les facéties de l'insupportable... Lire la critique de Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19

3 1
Avatar estonius
8
estonius ·
Découverte
Ça sent le sapin ...

Bienvenue dans l’album le plus déconcertant de la série Tintin. Coke en stock, qu’est-ce que c’est ? Le scénario est particulièrement désarçonnant, avec ses retournements improbables toutes les deux pages. Cette intrigue cousue de fil blanc est surtout prétexte à faire réapparaître tous les personnages secondaires de Tintin (sauf Tchang, faut pas abuser) dans une sorte de farandole délirante.... Lire la critique de Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19

14 7
Avatar Wakapou
6
Wakapou ·
Toutes les critiques de la BD Coke en stock - Les Aventures de Tintin, tome 19 (22)