Couverture Le Gourmet solitaire

Le Gourmet solitaire

(1997)

Kodoku no gurume

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 1
  2. 3
  3. 5
  4. 14
  5. 65
  6. 201
  7. 456
  8. 423
  9. 157
  10. 87
  • 1.4K
  • 140
  • 668
  • 12

On ne sait presque rien de lui. Il travaille dans le commerce, mais ce n'est pas un homme pressé ; il aime les femmes, mais préfère vivre seul : c'est un gastronome, mais il apprécie par-dessus tout la cuisine simple des quartiers populaires... Cet homme, c'est le gourmet solitaire. Chaque...

Match des critiques
les meilleurs avis
Le Gourmet solitaire
VS
Gargouillis et papilles aux aguets

Objet curieux que cette bande dessinée chapitrée en courts récits de quelques pages, gravitant autour de (re)découvertes culinaires par un personnage de prime abord énigmatique, au final sans réelle consistance. Lancé dans ma lecture en quête d'un fil rouge, ce n'est qu'en renonçant à tout "récit" en tant que tel que j'ai pu apprécier tout le sel de Le Gourmet solitaire. Les "aventures" de notre héros sont toujours articulées de la même façon. Un chapitre. Un restaurant. Un...

22 4
Un menu qui ne me dit rien

Quand je vois Jirô Taniguchi sur une couverture, je n'hésite guère, je prend et je vois ensuite. Sa poésie et sa subtilité me plaisent souvent, quand bien même je ne suis pas nécessairement pleinement convaincu et que mon cœur ne répond pas à toutes les subtilités de Taniguchi. Ici, le crayon de Taniguchi donne la vie au Gourmet Solitaire de Masayuki Kusumi. Cet homme, dont on ignore le nom, est un commercial, célibataire, qui aime vivre libre et plus que tout, aime la bonne nourriture. Pas... Lire l'avis à propos de Le Gourmet solitaire

1

Critiques : avis d'internautes (36)

Le Gourmet solitaire
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Mélancolie gourmande

Si je devais faire de grossières comparaisons, le mangaka Hayao Miyazaki lorgnerait vers l'art d'un Akira Kurosawa tandis que Jirô Taniguchi se rapprocherait d'un Yasujirô Ozu. Bien évidemment, il y a aussi du Ozu chez Miyazaki et du Kurosawa chez Taniguchi, surtout dans la première partie de la carrière de ce dernier. Cette comparaison vaut ce qu'elle vaut, c'est juste pour se faire une idée... Lire la critique de Le Gourmet solitaire

9 7
Avatar Arthur Debussy
8
Arthur Debussy ·
Un Taniguchi Jirô phare de la bande dessinée...

« Les japonais aiment beaucoup les étrangers, et on vit très bien comme travailleur émigré au Japon... Surtout si on n'est pas noir, pas chinois, pas coréen, pas une femme, pas homosexuel, pas asiatique, pas musulman et pas américain. » Phrase amusante du traducteur français, qui pourtant me donne l'impression de ne pas tout à fait retranscrire la saveur des propos de Taniguchi et Kusumi dans... Lire l'avis à propos de Le Gourmet solitaire

13 3
Avatar Veather
7
Veather ·
Critique de Le Gourmet solitaire par Ben Ric

Chronique de la vie d’un gourmet épicurien qui profite de ses nombreux voyages de travail pour faire connaissance avec les différents lieux de restauration qui se trouvent sur son chemin. Le gourmet solitaire est une ode à la balade gastronomique, à la flânerie alimentaire, au temps qui passe... tout simplement. Sur une histoire de Masayuki Kusumi, Jirô Taniguchi met en scène un... Lire l'avis à propos de Le Gourmet solitaire

1
Avatar Ben Ric
7
Ben Ric ·
Découverte
Critique de Le Gourmet solitaire par

Je crois avoir lu ce manga une dizaine de fois. Même principe que beaucoup des œuvres de Taniguchi, il se base sur des courtes nouvelles, des moments variés du quotidien d'un homme. Là ou ce manga est différent c'est qu'il se focalise sur la chose la plus importante pour le bonheur et l'équilibre mental d'un être humain : LA-BOUFFE. On voit donc le héros, commercial toujours en déplacement,... Lire la critique de Le Gourmet solitaire

12 2
9
·
Gourmet ou gourmand ?

Cette BD retrace les aventures culinaires d'un représentant. On découvre avec lui différents plats, différents lieux, différentes manières de se nourrir au Japon. On accompagne notre personnage au cours de ses repas aussi bien dans un boui-boui, que dans un restaurant hippie, face à un plateau-voyage dans un train ou encore au cours d'un match de baseball. Certaines scènes sont cocasses et on... Lire l'avis à propos de Le Gourmet solitaire

9
Avatar Momodjah
6
Momodjah ·
Toutes les critiques du manga Le Gourmet solitaire (36)
Vous pourriez également aimer...