Couverture Mémoire morte

Mémoire morte

(2000)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 2
  5. 11
  6. 24
  7. 53
  8. 49
  9. 24
  10. 10
  • 173
  • 11
  • 83
  • 0

Dans une cité aux dimensions infinies, l'information en temps réel et l'image sont reines.

PostsMémoire morte

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette BD ?

Critiques : avis d'internautes (5)

Mémoire morte
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Mémoire morte par Sejy

Mémoire morte est, à mes yeux, l'œuvre la plus accessible de l'auteur. Les métaphores sont limpides et le scénario, malgré de savoureux et traditionnels accents d'absurdité, est d'une logique implacable. Dépeignant une cité fantasmatique infinie au décorum à mi-chemin entre Kafka et Orwell, il nous entraîne dans une alléchante parabole sociotechnologique. Assimilable à un immense réseau (les...

9
Avatar Sejy
9
·
Rom à l’envers ça fait Mor

J’ignore si ça signifie quelque chose, mais au moment où j’écris ces lignes, Mémoire morte a presque dix-neuf ans. Si l’on admet que les récits d’anticipation, et plus précisément, comme ici, de dystopie, ont tendance à vieillir plus vite et plus mal que les autres fictions, cela donne la mesure de la qualité de l’album, publié après le quatrième volume de la série des Julius... Lire l'avis à propos de Mémoire morte

1
Avatar Alcofribas
8
Alcofribas ·
Critique de Mémoire morte par Nathayla

Marc Antoine Mathieu aime développer des univers absurdes, presque kafkaïens. Il aime également explorer l'art BDesque, le triturer, s'amuser avec ses limites pour créer un genre nouveau. L'excellente série "Julius Corentin Acquefacques" montrait déjà sa propension à jouer avec les codes, de la société comme de l'art. En 5 tomes, il avait créé un univers consistant et distrayant, complété de... Lire l'avis à propos de Mémoire morte

5 4
Avatar Nathayla
5
Nathayla ·
Découverte
Le langage perdu

Dans une ville-ordinateur, des murs apparaissent partout, coupant les rues, isolant des bâtiments, s’accompagnant d’une difficulté croissante d’élocution des humains qui cherchent leurs mots. Le langage, la communication, la circulation des informations est perturbée, empêchée par l’apparition de ces murs. Côté métaphore informatique, les murs représentent les ruptures de circulation... Lire l'avis à propos de Mémoire morte

3
Avatar khorsabad
10
khorsabad ·
Toutes les critiques de la BD Mémoire morte (5)
Vous pourriez également aimer...