👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

En quelques dizaines de pages, on est complètement perdu et un seul verdict apparait : la lecture est très laborieuse, l'histoire part dans tous les sens et manque de structure narrative, mais confère par conséquent une richesse dont on n'a pas l'habitude en BD (ou roman graphique si vous préférez).
La syntaxe surtout parfois est assez complexe surtout quand elle s'intègre avec le dessin et les cassures régulières de narration ne simplifie pas la tâche, je soupçonne à la base un texte alambiqué dans la version originale (d'ailleurs question, comment les traductions sont faites en BD? Un traducteur propose le texte, puis le texte traduit est mis par dessus le texte original, genre sous photo-shop ou truc du genre?).
Le personnage de Karen enfant-monstre-adolescente-adulte porte à elle seule une complexité difficile à saisir puisqu'elle peut parfois d'une perspicacité ébouriffante, parfois d'une naïveté abyssale.

Et pourtant, par ailleurs, quel travail graphique ! Quel travail artistique !
Même les reproductions de couverture de magazines qui émaillent les pages ou les copies des peintures sont extraordinaires.
Chaque page est un vrai plaisir pour les yeux, le tout fait seulement au stylo à billes !
On pourrait presque se dire que parfois la BD, comme le cinéma, manque un peu de bons scénaristes.

CorsairePR
8
Écrit par

il y a 3 ans

5 j'aime

4 commentaires

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, tome 1
guyness
9

Roman grafreak

Je ne sais pas si, comme moi, vous éprouvez les plus grandes difficultés à vous faire une idée de l'atmosphère d'une BD en la feuilletant. Le graphisme propre à chacune d'entre elles est si lié à son...

Lire la critique

il y a 3 ans

40 j'aime

20

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, tome 1
Florentin
8

Une faim de loup-garou

Ça commence avec une histoire de dingue, comme Monsieur Toussaint Louverture adore nous en servir. À l'âge de 40 ans, Emil Ferris s'est retrouvée presque entièrement paralysée, sans pouvoir marcher...

Lire la critique

il y a 4 ans

26 j'aime

4

Hunter × Hunter
CorsairePR
5

De beaux personnages pour une intrigue bancale

Beaucoup de critiques s'attachent à faire une comparaison avec l'oeuvre antérieure ce qui ne sera pas le cas ici. Dans un monde qui s'avèrera finalement moderne, un campagnard un peu plouc décide...

Lire la critique

il y a 5 ans

13 j'aime

14

Faut-il manger les animaux ?
CorsairePR
3

Faut-il lire ce bouquin?

A toute fin utile, précisons que je suis végétarien depuis 3 ans. Bon déjà sautez le premier chapitre qui ne sert à rien, vous serez bien d'accord pour dire que les atermoiements des auteurs sont...

Lire la critique

il y a 6 ans

13 j'aime

Dette
CorsairePR
9
Dette

Prêt à réviser l'histoire de l'économie?

Une critique plus complète avec considération est présente ici : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/dette-5000-ans-d-histoire-de-david-153390 Appuyé sur un important et dense travail de...

Lire la critique

il y a 8 ans

12 j'aime