Satoshi Kon fut un auteur remarquable de part ses films et séries flirtant entre réalité et fiction. Avec Opus il s'attaque au support papier, une franche réussite nous attends à la fin de la lecture de ce manga.

Avant toute chose, il faut remercier les éditions Imho qui, en plus de nous permettre de lire cette oeuvre exceptionnelle, nous livrent un objet superbe, on sent qu'un soin particulier a été fourni pour Opus, autant au niveau du papier, la couverture avec un très beau rouge (et bleu pour le deuxième tome), des annotations sur l'auteur et son oeuvre en fin de deuxième tome, et également un format très agréable pour la lecture.

Le pitch est très original, on suit les aventures d'un mangaka qui se retrouve au sein de sa propre oeuvre confronté aux personnages qu'il a créé qui cherchent à braver l'inévitable fin qu'il leur impose. Là où Opus excelle, c'est concernant les remises en question de ces personnages, celles-ci sont tellement naturelles et sensées qu'on ne peut que les comprendre et se mettre à leur place. On parle de manipulation, de destinée forcée, de questionnement sur sa propre existence. Satoshi Kon impressionne par la maîtrise de sa narration, et cette originalité dans le thème traité.

Et ça ne s'arrête pas là, le dessin est juste superbe, détaillé et surtout dynamique, chaque mouvement, chaque expression est maîtrisé. On reconnaîtra l'influence d'Ôtomo, je ne suis pas le seul à le dire, et c'est clairement un compliment. Et le rythme de lecture sans temps mort, appuyé par un découpage originale, montre une nouvelle fois que feu Satoshi Kon est un des mangaka les plus doués.

Une lecture qui m'a clairement comblée, une expérience à vivre, un petit chef d'oeuvre à ne pas manquer.
ZanickPolterski
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 4 mars 2014

9 j'aime

Opus, tome 1
ZanickPolterski
8
Opus, tome 1

Les mangakas, ces bourreaux.

Satoshi Kon fut un auteur remarquable de part ses films et séries flirtant entre réalité et fiction. Avec Opus il s'attaque au support papier, une franche réussite nous attends à la fin de la lecture...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

Opus, tome 1
Cosmoclems
8
Opus, tome 1

Opus ça te scie, con'! (:honte:)

Opus, Satoshi Kon. Je ne vais pas vous mentir, Opus est une œuvre inachevée ! Et parlez d’une œuvre inachevée est délicat, surtout lorsque celle-ci est intéressante. Opus laisse ainsi une forme...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

1

Opus, tome 1
ChristopheFilth
9
Opus, tome 1

Critique de Opus, tome 1 par Filth in Black

Si, en France, Satoshi KON est réputé pour pour ses films d'animation exceptionnels (Millenium Actress! ♥♥♥), son œuvre "papier" est beaucoup moins connu et si Kaikisen s’avérait moyen, jetez-vous...

Lire la critique

il y a 9 ans

2 j'aime

Abara
ZanickPolterski
8
Abara

Sombre et crade.

Lecture rapide, (Nihei oblige) en une journée de ce manga en deux tomes avec deux histoires, Abara et Digimortal. Je trouve que les critiques du site sont très sévères vis-à-vis du scénario. Certes...

Lire la critique

il y a 8 ans

10 j'aime

Saga, tome 2
ZanickPolterski
9
Saga, tome 2

Psychologie galactique

J'ai adoré le tome 1, je me suis empressé de lire le second tome. Grandiose. Il est grandiose. Le premier tome avait vraiment gagné toute mon attention de par son univers hétéroclite, ce second tome...

Lire la critique

il y a 8 ans

10 j'aime

Opus, tome 1
ZanickPolterski
8
Opus, tome 1

Les mangakas, ces bourreaux.

Satoshi Kon fut un auteur remarquable de part ses films et séries flirtant entre réalité et fiction. Avec Opus il s'attaque au support papier, une franche réussite nous attends à la fin de la lecture...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime