Saga, tome 2

2013

2.3K

258

249

8.1

Comics de Brian K. Vaughan et Fiona Staples · 2 juillet 2013 (France)

Groupe :

Saga
Résumé : Les parents de Marko accompagnent désormais le jeune couple et Hazel dans leur fuite à bord du vaisseau. La colocation s'annonce difficile.
Toutes les informations
thetchaff

thetchaff

Ce cliffhanger ! C'est pas humain de nous faire ça.

il y a 7 ans

Stephane_Hob_Ga
9
Stephane Gallais

Critique positive la plus appréciée

Space opéra parental

J'avais adoré le tome 1. L'ambiance, la multitude des thèmes abordés, les dialogues, les personnages, un vrai petit coup de cœur. Le second volume est dans cette continuité et c'est non seulement...

Lire la critique

il y a 9 ans

Fatpooper
5
Fatpooper

Critique négative la plus appréciée

Une famille épatante

Mmmh, quelle couverture bien racoleuse dis donc. Cette suite ne m'a pas davantage convaincu que le premier tome. Pourtant, il y a de l'amélioration. Le graphisme reste inégal, mais il y a un peu...

Lire la critique

il y a 6 ans

ZanickPolterski
9

Psychologie galactique

J'ai adoré le tome 1, je me suis empressé de lire le second tome. Grandiose. Il est grandiose. Le premier tome avait vraiment gagné toute mon attention de par son univers hétéroclite, ce second tome...

Lire la critique

il y a 8 ans

Apostille
8
Apostille

Poursuite, famille, patrie...

Une fois que l'on s'est accoutumé à ce style très particulier, c'est un bonheur que de suivre les aventures de cette famille hors normes. Toujours poursuivis par de nombreux personnages qui...

Lire la critique

il y a 7 ans

Petitbarbu
8
Petitbarbu

Saga, toujours aussi bon

Bon, deuxième tome fini d'une traite, je dois dire que je n'ai pas trainé après avoir découvert le premier, j'ai foncé m'acheter les trois autres à ma boutique préférée. Et je ne suis... toujours...

Lire la critique

il y a 7 ans

Molloch
9
Molloch

Saga africa

Ne s'attendre à rien et tout avoir, tel est le principe de saga, space-opéra à l'intrigue captivante et la faune multiple. Graphiquement maîtrisé malgré le style qui peut en gêner plus d'un ( surtout...

Lire la critique

il y a 6 ans