👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Il y a plusieurs manières de démarrer une histoire pour un personnage.

Qui a vu le film, saura que pour Jim, ce fut l'enfer à tous les points de vues : il se réveille seul, cloué au lit d'hopital. Il s'en extraie, découvre que l'établissement est abandonné. Il erre dans une Londres morte, où rien ne semble plus vivre.

L'enfer, ça peut être l'absence de l'autre.

La suite lui prouvera que finalement la solitude, ben ça n'a pas que des défauts... Des infectés, des enragés, voilà ce qui reste de la plupart des habitants de la capitale. Les rares épargnés sont paranos ou complètement naïfs sur la situation (remarquable Brendan Gleeson). Un échappatoire ? Pas sûr du tout...

L'enfer, c'est quand même les autres.

Jim, c'est un type qui voudrait se réveiller et qu'a du mal à se plier aux nouvelles règles de survie : il veut laisser personne derrière si il peut mais il finira par en casser beaucoup, des gueules.

S'en tirera ? S'en tirera pas ? Sera-t-il toujours lui-même ou aura-t-il complètement cédé à l'appel de la furie ambiante ? Vous le saurez en regardant "Cours, Jim ! Cours !"

C'est l'histoire d'un type qui s'appelle Jim et qu'aurait préféré dormir encore un peu.

haoshin
8
Écrit par

il y a 6 ans

1 j'aime

28 jours plus tard
Buddy_Noone
9

Le temps d'un long somme

La légende dit que Danny Boyle a longtemps regretté d'avoir refusé de diriger Alien 4, sous prétexte qu'il n'avait pas la garantie d'avoir les coudées franches. Hors ma théorie est que deux de ses...

Lire la critique

il y a 6 ans

42 j'aime

8

28 jours plus tard
Herwen
9

Critique de 28 jours plus tard par Herwen

28 jours plus tard nous sort du schéma habituel du film post-horreur de zombie. Dans un premier temps ce qui fait plaisir c'est d'avoir de vrais acteurs, ce qui n'est généralement pas monnaie...

Lire la critique

il y a 11 ans

36 j'aime

11

28 jours plus tard
Plume231
5

1h50 plus tard... une déception !!!

Je suis loin d'être un immense fan de Danny Boyle mais quand il met ses trucs clipesques à deux balles de côté, c'est un bon metteur en scène... "28 jours plus tard", à part sur quelques instants...

Lire la critique

il y a 8 ans

28 j'aime

1

Terminator : Genisys
haoshin
6

Futur Mini Plaisir Coupable ? ?

Mon monde n'a plus aucun sens : Je pensais apprécier Jurassic World, je l'ai haï. Je pensais détester Terminator Genisys, qui me semblait être encore une énième tentative hollywoodienne de ressortir...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

28 jours plus tard
haoshin
8

Il court, il court, l'infecté...

Il y a plusieurs manières de démarrer une histoire pour un personnage. Qui a vu le film, saura que pour Jim, ce fut l'enfer à tous les points de vues : il se réveille seul, cloué au lit d'hopital...

Lire la critique

il y a 6 ans

1 j'aime

Batman v Superman : L'Aube de la Justice
haoshin
2

Warner Bros, je t'aime pas. Mais alors pas du tout.

J'adore les films de Super-héros, peu importe à quel point on peut leur cracher dessus ou les juger sans intérêt. Je pense qu'ils révèlent pas mal de détails sur la vision du monde Hollywoodien, sur...

Lire la critique

il y a 6 ans

1 j'aime