Un film de zombies fait par des zombies et pour les zombies !

Avis sur 28 semaines plus tard

Avatar Tallowisp
Critique publiée par le

Merci à Archenassa pour le titre.

Si ce film est la suite de 28 jours plus tard (une vraie claque pour ma part) c'est leur seul point commun. L'un est un film avec une tension qui monte progressivement, des acteurs excellents, avec un scénario classique mais bien exploité et des personnages fouillés. L'autre est un film d'action qui veux mettre la pression tout le long du film quitte à oublier le sens du mot scénario et qui était potentiellement excellent mais qui décide de gâcher toutes les bonnes idées qu'il mettait en place.

De plus la production devient américaine et mine de rien ça se sent beaucoup et je trouve ça personnellement gênant.

Attention je vais spoiler *_*

La scène d'intro se passe dans une maison de campagne (originalité quand tu nous tiens) avec un groupe de survivants et des zombies qui s'invitent au dîner. Hop hop hop, tout le monde crèvent sans un qui arrive à survivre en abandonnant sa femme et cette scène est géniale !

Arrêtez vous là !

Voilà ce que cette scène était dans ma tête :
1) Une scène d'intro purement jouissive avec une musique excellente et des acteurs excellents (Robert Carlyle est toujours aussi doué pour jouer le lâche)
2) La promesse d'un réalisme style 28 jours plus tard.
3) La mise en avant d'un héros qui n'en est pas un. Un lâche, que ça va ronger toute sa vie et qu'il va être intéressant à suivre.

Déception...
On arrive quelques temps plus tard (28 semaines après l'infection) et les américains ont décidés de repeupler l'Angleterre (d'ailleurs c'était plutôt cool, il y avait surpopulation dans le monde) tout en surveillant ça avec de gros moyens ! Des hélicoptères, des snipers et du gaz (les tanks, les armes efficaces style lance flamme et autres armes aussi meurtrières sont, comme tout le monde le sait, réservées aux guerres pour le pétrole).

Les enfants retrouvent leur père mais pas leur mère (forcément) et tout semble bien se passer jusqu'au jour où les gosses arrivent à quitter la zone de quarantaine (ils sont repérés de suite par un hélicoptère et récupérés une demi heure plus tard... faut dire qu'ils vont vite en véhicule de livraison de pizza) et vont jusqu'à la maison où ils vivaient où ils trouvent leur mère (tiens elle était pas dans une maison dans la campagne ? Tiens on nous avait pas expliqué plus tôt que tout les zombies étaient mort de faim (Oui oui... je sais) ?).

La mère est dans un drôle d'état, on dirait une shootée en manque mais ce n'est pas un zombie ! Ah ah, en fait elle est immunisée (oui, il y a toujours un personnage qui est comme par miracle immunisé dans les histoires, c'est plus pratique pour les scénaristes) mais porteuse du virus (Ah ah !).

En fait c'est un zombie avec des problèmes existentiels/éthiques (Non... je ne vais pas mordre mes gosses !)

Bref, les militaires arrivent et emmènent la mère (qui ne les mords pas non plus, ce que je peux comprendre... les américains c'est rempli d'OGM). Le père, concierge de son état, apprends que sa femme qu'il a lâchement abandonné est encore "vivante" alors, grâce à sa carte d'accès il va se rendre dans une zone des plus sécurisées du bâtiment. C'est tout à fait normal ! Et bien sur elle le mord lui (La vengeance est un plat qui se mange saignant dira le zombie).

A partir de là on peux remarquer qu'ils ont tués les deux choses qui me semblait intéressantes dans ce film !
1) Le réalisme
2) La bonne idée du "héros" lâche.

Et suite à ça le film part encore plus en dérive.
On se retrouve avec des thèmes si chers aux films américains et dont ça n'a absolument pas sa place dans un film de zombies.
1) Le héros (oui, le nouveau... un soldat américain) est significatif. C'est le militaire repentis qui va tout faire pour se faire pardonner. On est bien loin du héros qui se barre en courant en voyant que sa femme va se faire tuer.
2) Les autres américains par contre reste des cons et ça jusqu'au bout ! Regardez, y'a une voiture donc forcément des êtres humains dedans (oui oui, les zombies ne conduisent pas). On fait quoi ? Bah on a ordre de tuer tout le monde, on va quand même pas se mettre à réfléchir !
3) Durant tout le film les gamins (qui sont insupportables) sont montrés comme de la pluie bénite et toutes les conneries que les gens font dans le film sont pour les gamins (la mère au départ va mourir pour un gamin, le militaire va arrêter son devoir pour un gamin... sans même parler de la fin). Bref, c'est suintant de bonnes intentions inutiles.
4) Les courses poursuites... je reviens sur la scène plus haut. Tu te retrouves avec une voiture, un hélicoptère qui la poursuit et lui tire dessus (première fois que l'hélicoptère peux tirer...) tel un film de Michael Bay. Sérieux ?
5) Puis la logique continue d'être aussi ridicule hein et les gens sont des autistes qui ne savent pas expliquer ce qu'ils font (mis à part l'infirmière qui est un des deux seuls bon rôles avec le lâche du début).
- C'est quoi tout ces civils ?
- Ils doivent monter !
- Non, ils ne monteront pas, on s'en fout d'eux !

Crétin de héros, il ne te serait pas venus à l'idée de dire à ton pote que le gamin pouvait permettre de créer un anti virus ? Noooooon, vaux mieux crever en héros repentis.

Et la fin...
- Dis si le film marche bien on fait une suite ?
- Ah ouais, carrément... bon, faut pas qu'on ferme la fin de l'histoire alors, sinon ça sera trop compliqué pour les prochains scénaristes !
- Ouais t'as raison, on va faire un truc qui sera tellement évident que tout le monde comprendra qu'il y a une suite. Un peu comme la fin d'un épisode d'Heroes sauf que nous c'est pas une série.

Et c'est encore la faute de ces foutus gamins... gamin d'ailleurs qui a mordu quelqu'un en Europe (comme sa moman) mais sans que cette personne l'ai abandonné lâchement quand elle allait se faire mordre.

Bref, je met 2 pour la scène d'intro et l'infirmière que j'ai bien aimé mais si vous voulez aimer ce film (il semblerait que ce soit possible) je vous conseille de poser votre cerveau sur la table.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1909 fois
26 apprécient · 9 n'apprécient pas

Autres actions de Tallowisp 28 semaines plus tard