L'antre de l'immoralité

Avis sur 28 semaines plus tard

Avatar FPBdL
Critique publiée par le (modifiée le )

On annonce la couleur dès le début, et on épargne personne...
Première scène : attaqué par les morts-vivants, le héros abandonne sa femme et son gamin pour sauver sa peau.
C'est lâche et moche, juste comme il faut pour glacer le sang et déstabiliser le spectateur avec la musique qui convient.
Il y a une sacrée dose d'immoralité dans ce film, et certains scènes sont carrément génantes.
L'intro réussit à éveiller l'attention et le métrage est parfois capable de belles choses. Mais il n'arrive malgré tout pas à se débarrasser des clichés américains bien connus : Jeunes imprudents, militaires armés jusqu'aux dents, cigare coincé au coin du bec et language vulgaire.
Bien que l'affiche et la promo aient annoncé un film apocalyptique, tandis que le suspense et la tragédie semblaient vouloir s'exprimer, le scénario vire en action au mieux médiocre au pire insipide ayant comme seul argument de l'épouvante facile et prévisible.
Divertissant un dimanche pluvieux, sans plus...mais oublié 28 jours plus tard...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1780 fois
17 apprécient · 2 n'apprécient pas

FPBdL a ajouté ce film à 4 listes 28 semaines plus tard

Autres actions de FPBdL 28 semaines plus tard