Affiche 31

Critiques de 31

Film de (2017)

Crazy Clown Time

Le cinéma de Rob Zombie m’inspire le plus profond respect, un des rares réalisateurs de genre horrifique actuel sachant rester cohérent envers son univers en assumant sa démarche et ses références, ses films ne sont peut être pas géniaux mais à chaque fois je comprends où le type veut aller et ce qu’il veut me raconter, et j’aime qu’un cinéaste me porte de l’attention pour... Lire l'avis à propos de 31

31 5
Avatar JimBo Lebowski
5
JimBo Lebowski ·

The Devil's Deject

À mes yeux, la plus grande réussite du dénommé Rob Zombie dans le domaine du 7ème Art reste son deuxième film : « The Devil's Reject ». (Et je t'emmerde). Je dis ça pour le chagrin qui se fout toujours de ma gueule quand j'hésite pas à afficher mes goûts douteux. Pas pour toi. Toi, je t'aime et tu le sais. (Oui, je t'emmerde). D'une part, j'ai pas honte. L'Homme Moderne, dont je... Lire l'avis à propos de 31

48 12
Avatar DjeeVanCleef
3
DjeeVanCleef ·

Rob s'offre son "Texas Chainsaw Massacre"

Sur ce coup nul doute que Rob Zombie s'est fait plaisir en revisitant à sa sauce le "Texas Chainsaw Massacre" de Tonton Hooper. Comme on pouvait l'attendre avec Robert, ça pue le sexe et la sueur, c'est brutal et délicieusement vilain. Le garçon aime passionnément, sincèrement le cinéma et la musique, et ce mariage accouche de séquences d'ouverture et de fermeture qui nous font... Lire l'avis à propos de 31

21 4
Avatar takeshi29
5
takeshi29 ·

The Show Must Go On.

Salut, certains m'appellent Doom-Head. J'utilise pas se pseudonyme en public mais je suis Dom-Head à leurs yeux. Aux yeux de Qui ? Une bande de mystérieuses personnes qui me donnent plein de grosses liasses en échange de mes prestations. Quelles prestations, que je fais hélas pour vous, ah ah, je le fais très bien. Alors, que ce soit parfaitement clair entre vous et moi : j'ai rien d'un foutu... Lire l'avis à propos de 31

11 7
Avatar HITMAN
6
HITMAN ·

31 ou l'hommage à Tobe Hooper

Débarquant en Vod un peu partout dans le monde, il est temps de juger le nouveau film de Rob Zombie. Crownfunding oblige, la faute à des studios trop frileux à l’idée de ne pas faire des Insidious-like, le film aura mis presque un an à sortir. Mauvaise habitude pour nous d’attendre longtemps les nouvelles œuvres de réalisateurs majeurs n’ayant droit à aucune distribution. Au hasard : Green... Lire la critique de 31

10 3
Avatar JonathanManeru
7
JonathanManeru ·

Fort Boyaux

Rob Zombie nous ouvres les portes de sa nouvelle attraction... Attention c'est surprenant ! Arrêter de brûler des cierges et stopper vos incantations sataniques, le voilà, le loubard du ciné indépendant ricain ; grand franc-maçon de films bis, voir underground quelque part entre Peckinpah, Kenneth Anger et... Lire la critique de 31

10 5
Avatar Jogapaka
5
Jogapaka ·

Rob Zombie s’est-il mis sur son 31?

Bon je tiens à rassurer tous ceux qui ne le connaissent pas, Rob Zombie n’est pas un mort-vivant! De son vrai nom Robert Bartleh Cummings, Rob Zombie est un guitariste Américain qui a notamment collaboré avec John 5 et d’autres icônes du métal. Féru de cinéma il se lance dans la réalisation en 2003 avec son fameux La Maison des 1000 morts. Son style se caractérise par une... Lire la critique de 31

5 4
Avatar Matcinéphile
6
Matcinéphile ·

On a besoin de sang Monsieur Zombie?

Pour remettre en contexte et expliquer aussi la note que je mets à 31, j’ai visionné ce film pour la première fois après avoir revu The Devil’s rejects, film que je trouve assez excellent et dont la scène finale est une de celles que je préfère à ce jour. Ceci étant dit, les premières minutes m’ont carrément enthousiasmée. En effet quittant la... Lire l'avis à propos de 31

6
Avatar Chocodzilla
3
Chocodzilla ·

Critique de 31 par Skindred

Grand fan de Rob Zombie depuis ses débuts en tant que réalisateur, j'ai commencé par déchanter quand il a pondu "Lords of Salem", qui, certes , était basé sur une histoire de sorcières. Et les sorcières ça m'a jamais botté ! Avec ce film il était un peu sortit de ce qu'il avait fait avant en jouant la carte de l'abstrait et du psychologique tordu. De retour sur son terrain de prédilection, il... Lire la critique de 31

6
Avatar Skindred
5
Skindred ·

Plus médiocre que crade

Lorsque l’on reste sur les souvenirs de ses premiers films, on se dit que Rob Zombie a toujours un ton particulier à apporter, et peut encore déranger le spectateur, le sortir de sa zone de confort. Malheureusement, ses personnages cradingues, perturbés et perturbants, sont des reflets de plus en plus ternes de ce qu’ils étaient auparavant, pour devenir ici de simples archétypes... Lire la critique de 31

8 6
Avatar ycatlow
5
ycatlow ·