Affiche A Girl at My Door

Critiques de A Girl at My Door

Film de (2014)

My Girl !!!

Quand on ne sait pas trop quoi regarder rien de tel que le replay d'Arte... Tiens un film sud-coréen, pourquoi pas, ça faisait longtemps... Premier film d'une réalisatrice, July Jung, il faut bien laisser sa chance aux jeunes... Sélectionné au Festival de Cannes, ouille... dans la section "Un Certain Regard", re-ouille... Mais passons, on ne sait jamais... un... Lire la critique de A Girl at My Door

14 3
Avatar Plume231
6
Plume231 ·

La traversée des apparences

July Jung construit son film comme elle tisserait une étoffe épaisse, dans ce va et vient mécanique et précis qui densifie la matière. Ce qui nous semble d'abord simple et limpide se complexifie au fur et à mesure que le récit avance. A girl at my door se vit comme une traversée des apparences. Alors que l'histoire se raconte au présent, le passé de Young-Nam [jeune commissaire débarquée de... Lire la critique de A Girl at My Door

6 2
Avatar pierreAfeu
7
pierreAfeu ·

A bout de souffle

Au casting, la célèbre actrice coréenne Doona Bae et la jeune Kim Sae-Ron. July Jung nous raconte l'histoire d'une chef de police locale qui va accueillir chez elle une petite fille qui se fait frapper par son père ivre. La descente aux enfers ne fait alors que commencer pour les deux femmes, car l'engrenage est tenace et le passé finit... Lire la critique de A Girl at My Door

9 1
Avatar EvyNadler
7
EvyNadler ·

Critique de A Girl at My Door par ffred

Pour une fois, voilà une bande-annonce qui tient toutes ses promesses. On a du mal à croire que A girl at my door soit un premier film tant il est réussi de bout en bout et sur tous les plans. Le scénario est une petite merveille. Il brasse de nombreux thèmes (famille, violence, homophobie, alcoolisme...), un mélange de drame social et de polar nous contant une histoire beaucoup moins simple... Lire la critique de A Girl at My Door

5
Avatar ffred
8
ffred ·

Mouais...

La deuxième semaine de festival commence et je enfin je vois un film asiatique, je commençais à m’inquiéter. Dohee-Ya, premier film de July Jung nous vient de Corée du Sud, terre chérie des cinéphiles. L’agent Lee est mutée loin de Séoul après avoir été impliquée dans une affaire de mœurs, elle se retrouve dans un petit village perdu où elle fait la connaissance de Dohee fille maltraitée par... Lire la critique de A Girl at My Door

6
Avatar cinematraque
3
cinematraque ·

A tous les enfants maltraités (no spoil)

A girl at my door représente ce que j'aime dans le cinéma. J'aime sentir que le réalisateur avait un message à me faire passer et qu'il a utilisé une caméra volontairement, parce que son message avait plus de sens avec ce canal. De ce côté là, July Jung s'en sort très bien, Bien qu'il s'agissent de son premier film. Que ce soit au niveau du décors, de la caméra ou des actrices, je n'ai rien... Lire l'avis à propos de A Girl at My Door

3
Avatar EliseMarty
9
EliseMarty ·

Rumeur destructrice, amour ambigu.

Un film à montrer aux gens de la manif pour tous. Une nouvelle chef de la police est mutée dans une petite ville de Corée, nous découvrons avec elle les habitants et le contexte. Elle prend ses repères, mais une jeune fille qu'elle croise souvent va l'intriguer et faire basculer sa vie, encore une fois, en faisant ressortir la cause de sa mutation. Film sur l'homosexualité (ici lesbien), tout... Lire l'avis à propos de A Girl at My Door

3
Avatar Yellocrock
9
Yellocrock ·

Critique de A Girl at My Door par Le Blog Du Cinéma

Lee Chang-dong a toujours été un cinéaste un peu à part dans le paysage très disparate – et pourtant très cohérent – du cinéma sud-coréen. Qu’il s’agisse du sublime OASIS, du cri de douleur étouffé qu’est PEPPERMINT CANDY ou du malheureusement méconnu SECRET SUNSHINE, le réalisateur a toujours su traiter avec empathie et admiration des personnages tabous de la société du Pays du Matin calme :... Lire l'avis à propos de A Girl at My Door

2 1
Avatar Le Blog Du Cinéma
6
Le Blog Du Cinéma ·

Un film sans courage (dans la forme et l'approche) sauf pour sa propagande qui en demande une couche

Ça ressemble à du Chabrol des heures sombres (Le Boucher, La Cérémonie), qui n'aurait ni la force ni les capacités d'apprécier les choses comme elles sont, au mieux se gâcherait à devenir partial tout en amortissant au maximum pour garder l'honneur sauf. Le premier film de la... Lire la critique de A Girl at My Door

3 6
Avatar Zogarok
4
Zogarok ·

Un certains regard.

Le film est à la base un drame humain mais il m'a tenu en haleine comme si c'était un quasi thriller. Niveau réalisation, ça fait bizarre de voir un film coréen où les plans ne sont pas composé chirurgicalement, ici on a une caméra à l'épaule et une image très naturelle, ce qui donne un aspect très organique et vrai au film. Dans un sens, ça m'a un peu rappelé les films français dans la façon... Lire la critique de A Girl at My Door

2
Avatar SuicideSnake
8
SuicideSnake ·