Bande-annonce
Affiche Adieu au langage

Adieu au langage

(2014)
12345678910
Quand ?
5.0
  1. 343
  2. 234
  3. 216
  4. 231
  5. 263
  6. 228
  7. 300
  8. 210
  9. 125
  10. 109
  • 2.3K
  • 156
  • 2.4K

Un couple dont la situation se complique recueille un chien errant qui va soudainement prendre la parole. Comment cette histoire se terminera-t-elle ?

Casting : acteurs principauxAdieu au langage

Casting complet du film Adieu au langage
Match des critiques
les meilleurs avis
Adieu au langage
VS
Avatar cinematraque
6
Ah dieu la fin est proche !

Le social, le visible, l’amour, la métaphore, l’invisible, la nature, l’homme, la vie, la mort, le langage. Jean-Luc Godard. Il serait vain de chercher à déterminer toutes les significations de ce petit objet expérimental, coloré et abscons. Ce qui frappe, d’emblée, c’est l’étrange sensation de nouveauté et de déjà vu qui cohabitent dans une troublante harmonie. Godard s’empare d’une forme nouvelle, la 3D, et comme à son habitude, innove, invente, révolutionne. Ainsi, ce parti pris audacieux...

18 1
Avatar Sergent_Pepper
2
Sergent_Pepper
Les arcanes du film d’auteur.

En Suisse, au bord d’un lac. Le chien qui furette à droite à gauche, le vieux et sa canne, une après-midi comme tant d’autres, la petite balade digestive. « L’avantage, quand on est un génie comme moi, c’est que tout fait sens. Je suis parvenu à un tel degré de talent, mon univers est si profondément singulier que je n’ai plus aucune barrière. J’ai ma DV, je la laisse allumée. Roxy renifle une merde, tiens, je vais mettre un début de Beethoven là-dessus. C’est... Lire l'avis à propos de Adieu au langage

189 23
Critiques : avis d'internautes (88)
Adieu au langage
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Chronique d'un condamné

Il est 19h30. Le film commence à 21h. J'ai promis à une amie de l'accompagner. Vite. Une solution. Je crève un pneu en y allant ? Non ; trop coûteux. Je simule la maladie ? Impossible ; j'ai déjà fait le coup la semaine dernière avec divergente2.... Oh j'ai trouvé ! Le frigo ! Vite ! Le truc le plus compliqué à cuisiner ! 20h35 : le repas est servi. 20h41 : on a fini de manger.... Lire l'avis à propos de Adieu au langage

142 13
Avatar LeCactus
2
LeCactus ·
Abracadabra, Mao Tse Toung, Che Guevara !

Lauréat ex-aequo du Prix du jury au dernier Festival de Cannes, le dernier film de Jean-Luc Godard suscitait les fantasmes les plus fous. Tourné avec une variété de caméras allant de la pire vidéo lo-fi au numérique HD le plus lisse, en 3D, en couleurs et noir et blanc, l'objet était source de convoitise, de moqueries et d'effroi. Pour commencer, oubliez tout ce que vous avez pu entendre au... Lire l'avis à propos de Adieu au langage

46 8
Avatar Krokodebil
7
Krokodebil ·
"Tous ceux qui manquent d'imagination se réfugient dans la réalité"

Expérience déstabilisante mais qui a su me captiver. Pendant une heure et dix minutes, Godard nous transporte dans un film où virevoltent les images en tous genres, où les sons s'entrecroisent et où les réflexions s'enchaînent, tantôt longuement, tantôt succinctement. Et pour tout vous dire, j'étais particulièrement emballé au début de cette aventure. On rentre directement dans le vif du... Lire l'avis à propos de Adieu au langage

5 2
Avatar Moorhuhn
6
Moorhuhn ·
Découverte
Salut !

Bon voilà, j'ai pas aimé. J'ai compris le film, mais j'ai pas compris pourquoi. Pendant une heure dix, Jean-Luc Godard nous montre des images et des sons dans le désordre, pas toujours de lui, volontairement ratés, avec des ralentis saccadés, des changements de couleurs, des répétitions, des tremblements, une qualité parfaite ou très mauvaise. Et c'est tout. Non, d'accord, il y a aussi une... Lire l'avis à propos de Adieu au langage

53 10
Avatar Architrave
3
Architrave ·
Tableaux surréalistes et réflexions aux WC

Jean-Luc l’insoumis devant l’éternel, Godard le sacro-saint trublion du cinéma français a une nouvelle fois frappé, proposant cette fois un long métrage repoussant encore un peu plus loin les limites de son art, un film compliqué à expliquer et à décrire tellement le rendu est d’une singularité folle, une expérience particulièrement douloureuse pour les uns, fantastique pour les autres, je me... Lire la critique de Adieu au langage

14 5
Avatar JimBo Lebowski
4
JimBo Lebowski ·
Toutes les critiques du film Adieu au langage (88)
Bande-annonce
Adieu au langage
Vous pourriez également aimer...