Mellow Yellow

Avis sur Alien 3

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Version Longue :

Treize ans après l'opus de Ridley Scott et six après celui de James Cameron, c'est un autre grand nom qui reprend le flambeau de la saga Alien, David Fincher, alors méconnu à l'époque, qui envoi Ripley sur une planète-prison suite au crash de leur vaisseau.

Intelligemment, le futur metteur en scène de Seven s'éloigne des opus précédents et tente de proposer une lecture sombre et oppressante de la saga Alien, nous emmenant dans un univers carcéral symbolisé par une ambiance sombre, crade et même dérangée. On ressent celle-ci dès le moment où Ripley entre en contact avec les prisonniers, et Fincher pose bien les bases de son film en étudiant les liens qu'elle aura avec ceux-ci, sa place dans cette prison et la société qui s'est construit dans cette dernière.

Cette première partie intrigante est la grande réussite de cet opus, qui va malheureusement perdre en intensité lorsque l'Alien rentrera vraiment en scène, le film se transformant en simple traque avec une tension moindre et quelques maladresses. On ressent cela dans les personnages entourant Ripley, certains aspects caricaturaux ou tout simplement une subtilité qui s'est un peu perdue en cours de route. C'est dommage, car les bonnes idées de ne manquent pas (bien que le rendu final ne soit pas parfait, l'idée de la caméra subjective est assez bonne par exemple), surtout que, par moment, Fincher exploite assez bien les particularités de la prison, et si ce n'est pas préjudiciable, ces failles empêchent le film d'être à la hauteur de l'ambition initiale.

Continuant son éternelle lutte face à cette créature, Sigourney Weaver est encore remarquable, sachant porter le film sur ses épaules lorsque cela est nécessaire. Si la représentation de l'Alien numérique de 1992 est moins impressionnante que celle de 1979 voire 1986, la reconstitution et les décors sont remarquables, accentuant l'atmosphère oppressante de l'oeuvre. Enfin, le jeune cinéaste continue d'explorer et étoffer la mythologie Alien, avec quelques idées intéressantes à l'image de la créature à l'intérieur de l'animal décédé et son évolution déjà bien avancé lorsqu'elle en sort.

Si on découvre bien quelques prémices du futur Cinéma de David Fincher dans ce troisième opus de la saga Alien, celui-ci n'atteint pas forcément le niveau de ses prédécesseurs, mais on peut facilement oublier ses quelques failles et maladresses pour mieux plonger dans l'horreur de cet univers carcéral, et suivre une Sigourney Weaver toujours déterminer à faire face à cette créature aussi effrayante que fascinante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2076 fois
43 apprécient · 2 n'apprécient pas

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 7 listes Alien 3

Autres actions de Docteur_Jivago Alien 3