Bande-annonce
Affiche Barking Dog

Barking Dog

(2000)

Flandersui gae

12345678910
Quand ?
6.7
  1. 2
  2. 2
  3. 6
  4. 26
  5. 73
  6. 172
  7. 283
  8. 124
  9. 17
  10. 6
  • 711
  • 76
  • 1.1K

Un jeune diplômé au chômage est excédé par les aboiements interminables d'un chien habitant dans son immeuble. Il décide alors de s'en débarrasser, mais une jeune fille enquête sur la disparition des chiens du quartier.

Casting : acteurs principauxBarking Dog

Casting complet du film Barking Dog
Match des critiques
les meilleurs avis
Barking Dog
VS
Les 16 mordus de l'an 2000

15 mai 2000, 16h16 Sur le parvis du célèbre cinéma « Le cri de la tique », 16 silhouettes affûtent leurs sens. Le goudron bouillonnant brûle leurs semelles et chacun a revêtit la chemise la plus à même de valoriser sa toison pectorale. On entend par-ci par-là des railleries sur l’organisation de la sortie et sur son organisateur, mais aussi de nombreuses allusions à un apéro qui doit avoir lieu le soir-même, un truc mémorable à ce qui parait. Fatigués de danser pour ne pas perdre leurs...

30 14
Critique de Barking Dog par batman1985

C'est le tout premier film du très doué metteur en scène coréen Bong Joon-ho, qui signera par la suite l'incroyable Memories of Murder et l'étonnant The Host. Mais comme souvent lors des premiers opus, il y a pas mal d'inégalités et de moments très faibles dans ce Barking dogs never bite. Mais on constate déjà la ligne directrice du cinéaste et surtout les thèmes qu'il abordera par la suite dans sa carrière. Ici, Joon-ho fait volontairement le choix de s'attaquer à la comédie légère, avec des... Lire l'avis à propos de Barking Dog

3

PostsBarking Dog

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (27)
Barking Dog
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Dog Eat Dog

“Barking Dogs Never Bite” : jamais un titre n’aura été aussi ironique. Aux deux niveaux de lecture originaux, prévus par la distribution occidentale, s’ajoute en effet un troisième totalement involontaire, tendu comme un miroir à Bong Joon-ho et sa première incursion cinématographique. Premier niveau : le cœur de l’histoire. “Chien qui aboie ne mord pas”. Interprétation littérale de l’adage... Lire l'avis à propos de Barking Dog

27 16
Avatar Morrinson
5
Morrinson ·
Un film encore ! Et un !...

Je me souviens de ce buzz qui frétillait en marge de la coupe du monde de foot co-organisée par le Japon et la Corée du Sud en 2002. Des voix, des grognements, des hurlements s'élevaient péniblement de la bien-pensante Occident pour que cette compétition soit retirée au "pays du matin calme" au seul motif que certains de ses autochtones soient plus friands de viande canine que de noble foie gras... Lire la critique de Barking Dog

25 15
Avatar Lazein
6
Lazein ·
Petite vie résidentielle (presque) tranquille

Barking Dogs Never Bite est le premier film de Bong Joon-Ho, auteur des géniaux Memories of Murder et Mother, deux films qui m'ont profondément marqué. Dans ce premier essai, même si les acteurs, la photo, le rythme et les petites touches d'humour noir sont remarquables, on sent tout de même que le talent scénaristique n'était pas encore bien présent. Mais malgré tout, on se plait à suivre ces... Lire la critique de Barking Dog

6
Avatar Raoh
6
Raoh ·
Découverte
Journal intime d'un chien de banlieue

De toutes façons, je ne l'ai jamais vraiment aimé cet immeuble. Il m'a toujours dérangé. Ces dizaines de portes les unes à côtés des autres, qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Des portes en haut, en bas, devant, derrière, et toutes identiques. Malgré ma connaissance des lieux et mon flair infaillible, il m'arrive encore de me perdre dans ces couloirs étroits et de gratter à la... Lire la critique de Barking Dog

29 10
Avatar Ze Big Nowhere
6
Ze Big Nowhere ·
Histoires médiocres

Je n'aime pas les chiens. Je n'aime pas les gens qui aiment les chiens. Ko Yun-Ju non plus n'aime pas les chiens, je m'en rends compte, et voilà qu'une solidarité silencieuse se crée entre lui et moi : nous voici donc presque frères, chacun de notre côté de l'écran, moi devant et lui dedans. Si chez moi l'invasion canine a jusqu'ici été repoussée avec succès, la vie est un brin plus compliquée... Lire l'avis à propos de Barking Dog

38 30
Avatar Tezuka
8
Tezuka ·
Toutes les critiques du film Barking Dog (27)
Bande-annonce
Barking Dog
Vous pourriez également aimer...