Miaou

Avis sur Batman : Le Défi

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Trois ans après "Batman", Warner Bros confie le projet d'une suite à Tim Burton, d'abord réticent (surtout que la Warner voulait ajouter le personnage de Robin) mais qui accepta après avoir eu la certitude de bénéficier d'une totale liberté. Il met ici son héros face au Pingouin, monstre génétique abandonné lorsqu'il était bébé et vivant dans les égouts.

À nouveau Tim Burton nous emmène dans son univers gothique et sombre et met en place une atmosphère adéquate et envoûtante. Dès le début, son esthétisme si particulier et macabre mais tellement génial prend le dessus et nous transporte dans ce Gotham sombre et expressionniste, sublimé par des décors grandiloquents, des costumes et maquillages adéquate ou quelques effets de style, donnant lieu à quelques magnifiques tableaux comme celui de ce Gotham enneigé.

Mais la réussite du film tient tant au personnage toujours torturé de Bruce Wayne s'ennuyant dans son manoir mais prenant une tout autre dimension lorsqu'il devient Batman qu'aux autres personnages. Face à lui se dresse un Pingouin aussi affreux que revanchard et pathétique ainsi qu'un riche industriel manipulateur et véritable salaud. C'est aussi à travers le personnage ambigu de Catwoman que Burton rajoute une touche aussi romantique que sexy et sensuelle avec sa combinaison toute de cuir vêtue.

Avec ses personnages, Burton dépasse le simple cadre du bien contre le mal et à travers les relations ambigües qu'ils entretiennent, dresse une guerre d’ego où l'image renvoyée est au centre des intentions (symbolisé par cette scène où Catwoman propose au Pingouin de faire de Batman ce qu'il déteste le plus, c'est-à-dire eux). Mais Burton dresse aussi un constat politique et écologique à travers le personnage de Christopher Walken, déversant ses déchets dans les égouts et dirigeant la ville d'une main de maître, qu'importe le maire.

Qualité d'écriture au niveau des personnages mais aussi des relations qu'ils entretiennent ainsi que des dialogues et de l'histoire. Tim Burton nous emmène à travers ce Gotham enneigé que ce soit dans la ville ou sous la ville de manière parfois surprenante mais toujours passionnante et braquant en permanence sa caméra sur les protagonistes. Ils bénéficient tous d'excellentes interprétations, que ce soit Michael Keaton qui campe un justicier mis à mal ou les géniaux Danny DeVito et Michelle Pfeiffer qui, quitte à en faire trop, sont excellents et jouissifs. Christopher Walken est aussi génial dans la peau du salopard industriel. A noter l'excellente bande-originale de Danny Elfman qui vient magnifier l'ensemble.

À mes yeux une suite qui dépasse le premier opus. Burton nous transporte à nouveau dans son Gotham si particulier en mettant en scène un quatuor de personnages qui reste aussi fascinant qu'inoubliable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1240 fois
54 apprécient

Batman : Le Défi est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 12 listes Batman : Le Défi

Autres actions de Docteur_Jivago Batman : Le Défi