Bande-annonce
Affiche Blue Velvet

Blue Velvet

(1986)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 43
  2. 65
  3. 143
  4. 239
  5. 680
  6. 1831
  7. 4746
  8. 6050
  9. 2668
  10. 994
  • 17K
  • 1.3K
  • 8.4K

A Lumberton, petite ville vivant de l'exploitation forestière, tout est calme. Alors qu'il tond sa pelouse, un homme est frappé d'une crise cardiaque. Jeffrey, son fils, va lui rendre visite à l'hôpital. En chemin, il découvre une oreille humaine dans un terrain vague. Il apporte immédiatement sa...

Casting : acteurs principauxBlue Velvet

Casting complet du film Blue Velvet
Match des critiques
les meilleurs avis
Blue Velvet
VS
Avatar Behind_the_Mask
8
Ce qui aurait dû rester caché

Il suffit d'une oreille coupée retrouvée sur un terrain vague pour lancer l'enquête. Pas celle de la police, non. Plutôt celle de deux jeunes avides de mystère, d'énigmes, de sensations. Jusqu'ici engoncés dans leur vie de banlieue proprette de clichés vivaces, entre aspect ultra rétro et un certain humour décalé, indéfinissable, qui arrive comme par surprise au coin d'un plan. Le réalisateur fige aussi son décor, à l'image de personnages en arrière plan, parfois immobiles, semblant...

33 6
Amour, gloire et Heineken

Attention zone minée et spoilée. Booooooooooon, alors, pour moi, Lynch, c'est Dune, ça partait mal, je me suis endormi devant. Des années plus tard, ma copine et moi décidons de nous atteler à parfaire notre cinématographie et fatalement y a un Lynch qui devait tomber. C'est sur Blue Velvet que notre dévolu se porta et deux heures plus tard, deux très longues heures plus tard, le malaise est là avec une question lancinante. Sommes-nous deux vils cuistres ou cette chose qui... Lire la critique de Blue Velvet

36 3
Critiques : avis d'internautes (110)
Blue Velvet
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
She wore blue velvet, but in my heart there'll always be...

La première fois que je l'ai vu, j'étais déçue. Je n'avais pas tout de suite saisi que ce film et son ambiance angoissante s'étaient introduits au plus profond de mon inconscient. L'envoûtante Dorothy Vallens (Isabella Rossellini) continue toujours de me hanter, parce qu'il faut l'avouer, son jeu est impressionnant. Partagée entre terreur et consentement, elle doit se livrer à un... Lire l'avis à propos de Blue Velvet

57 12
Avatar Luanana
9
Luanana ·
Donnez-moi, donnez-moi de l'oxygène !

Troublant, dérangeant, vicieux, quelques mots pour décrire le désormais classique de David Lynch. Riche et complexe sous ses airs de petite histoire policière, BLUE VELVET pénètre en vous lentement comme une aiguille qui tente de venir cueillir une partie de vous. La simple écoute de ce long-métrage suffit pour nous mettre mal à l'aise. Mais le pire (ou le meilleur) c'est l'imagerie et le... Lire l'avis à propos de Blue Velvet

5
Avatar Daniel  Racine
9
Daniel Racine ·
Découverte
David Lynch au sommet de son art.

Après l'expérience désastreuse de "Dune", David Lynch revient à ses véritables obsessions avec ce qui s'avère un de ses meilleurs films, à une époque où le cinéaste parvenait à tenir son intrigue jusqu'au bout sans jamais perdre le spectateur, ni renoncer à ses délires labyrinthiques qui lui sont chers. Sur une trame typique du film noir (avec jeune privé curieux et plein d'illusions, femme... Lire la critique de Blue Velvet

66 10
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·
Deep River

Bien qu' aimant beaucoup le bonhomme, j' avoue avoir quelques réserves sur les films que Lynch a fait ces dernières années, mais par contre "Blue Velvet" (1986) est un objet hors du commun . "Laura" ou "Vertigo" renouvelaient le film noir par l' histoire d'un éblouissement amoureux et d'un hypnotisme, " La nuit du chasseur" revisitait l'usurpation religieuse et la psychopathie dans un... Lire l'avis à propos de Blue Velvet

77 14
Avatar Quantiflex
10
Quantiflex ·
"Now it's dark"

Si l'on veut définir ce qu'est l'intensité, on peut mesurer un certain nombre de film à l'aune de celui-ci. Lynch filme l'obscurité comme personne. "Now it's dark", répète à l'envi Frank, le personnage de Dennis Hopper. L'alternance entre la lumière de la suburb américaine qui ouvre le film et les huis clos étouffante rythme la descente du personnage principal dans les abîmes de la perversion.... Lire l'avis à propos de Blue Velvet

92 2
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·
Toutes les critiques du film Blue Velvet (110)
Bande-annonce
Blue Velvet
Vous pourriez également aimer...