Is this just fantasy?

Avis sur Bohemian Rhapsody

Avatar Guillaume L.
Critique publiée par le

Fin 2017-début 2018, Queen annonce sur les réseaux sociaux que Brian May et Roger Taylor sont derrière un projet de biopic réalisé par Bryan Singer avec Rami Malek dans le rôle principal. Le projet doit couvrir les débuts de Queen jusqu'au Live Aid, une très bonne prestation de 25 minutes du groupe face à un stade plein à craquer. La production est en réalité chaotique avec de nombreux conflits entre Rami Malek et Bryan Singer, qui quittera le tournage 2 semaines avant sa fin pour être remplacé par Dexter Fletcher.

Et pour des raisons très incongrues pour moi, certains s'offusquent actuellement d'un film lisse alors que si on veut faire un film tous publics concernant Freddie Mercury, on ne pouvait pas vraiment écorner plus son image que ça. On nous présente dans le film un homme mégalo, parfois un peu paumé, mais qui consomme aussi pas mal de drogues et d'alcool avec des soirées qui finissaient probablement en orgies. Le truc c'est que tout ça il le fait bien souvent hors-champ puisque le film est tout public. En dehors de ça, l'histoire de Queen, c'est rien de bien folichon. Ce sont des gars tout à fait normaux, on est loin des clichés habituels de rockeurs débauchés.

Forcément donc, le film manque de point de vue, car Bryan Singer n'a trouvé aucun élément sur lequel baser tout son film dans la vie de Freddie. On parle de son homosexualité oui, mais on le fait de façon assez light parce qu'encore une fois le film est tout public, et que de toute façon Freddie a toujours été assez discret là-dessus. Dans la réalité, il l'a annoncé assez tôt, mais n'a jamais cherché à en faire toute une montagne. On se retrouve donc avec un film assez linéaire mais très agréable à regarder, avec un clone de Brian May, une actrice juste magnifique qui interprète Mary Austin et un Rami Malek qui fait de son mieux pour reproduire la manière de parler et les mimiques de Freddie Mercury. Si bien sûr ce n'est pas parfait (aucune transformation d'acteur dans un biopic ne l'est pour moi) c'est assez réussi, le mec semble avoir bien saisi le personnage. On a donc un film aussi intéressant qu'une page wikipédia mais avec de la musique en plus. Car encore une fois, dans un biopic, il n'est pas question de faire un documentaire musical. Si vous voulez les détails de la création de A night at the opera ou News of the world, y'a des documentaires pour ça. Donc on esquisse juste les procédés créatifs avec quelques scènes qui montrent que le groupe est très sûr de lui et expérimente énormément. Pas besoin de plus, encore une fois c'est un film. Ce qui doit être intéressant ce sont les personnages et pas leur œuvre. L'impact que celle-ci a sur les gens est aussi intéressant d'ailleurs. La musique du groupe est bien présente et à plein volume dans une salle de ciné, ça fonctionne évidemment très bien.

Terminer sur le Live Aid n'était pas la meilleure idée du film. S'il s'agit d'un choix bienveillant envers Freddie venant probablement de Brian May et de Roger Taylor, le public ne comprend pas. Je l'ai constaté dans la salle où j'ai vu le film. Passer du Live Aid en 85 à un carton indiquant la mort du chanteur en 91 (je ne dirais pas que c'est un spoiler car encore une fois c'est dans le synopsis du film), c'est trop violent pour le spectateur lambda qui réentend dans sa tête des succès comme A kind of magic, Princes of the universe, I want it all ou The show must go on à ce moment du film en ne comprenant pas pourquoi cette période est ignorée.

C'est pourtant assez simple à deviner, les dernières années de Freddie Mercury n'ont été que souffrance du sida, vie paisible avec son compagnon et enregistrements avec Queen.

Sur la forme le film est donc plutôt impeccable, même s'il y a de vilains plans de foule en CGI dans un stade qui m'ont malheureusement rappelé les films français Jean-Philippe et Stars 80 (qui sont plutôt des souvenirs désastreux pour moi), avec des gros plans sur 10 personnes dans un public qui tapent des mains et des plans larges avec 40 personnes démultipliées à l'infini qui ne semblent pas avoir été assemblés de manière très naturelle.

Pour conclure à propos de ce film, désolé pour les critiques déçus et autres amateurs de Queen ou de cinéma qui s'attendaient à quelque chose d'un peu plus trash, on a eu exactement ce qu'on nous avait annoncé. Pas plus, et surtout pas moins, ce qui fait toujours plaisir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 299 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Guillaume L. Bohemian Rhapsody