Film de Yasujirō Ozu · 1 h 30 min · 12 mai 1959 (Japon)

Genre : Comédie

Casting (acteurs principaux) :

Keiji Sada, Yoshiko Kuga, Chishû Ryû, Kuniko Miyake, Haruko Sugimura, Koji Shidara, Masahiko Shimazu, Kyôko Kagawa

Pays d'origine :

Japon
Casting complet et fiche technique

Deux enfants entament la grève de la parole lorsque leurs parents refusent d’acheter une télévision.

Nio_Lynes

Nio_Lynes

Des gosses, des pets, des voisins médisants et puis du rire et de la tendresse toujours : merveilleux.

il y a 4 ans

1 j'aime

doojsmud

doojsmud

C'est vrai, un "bonjour" ou un "comment vas-tu?"est la partie la plus précieuse d'une conversation, sauf que les adules en font juste un prétexte...

il y a 5 ans

1 j'aime

Aurea
8
Aurea

Critique positive la plus appréciée

Motus et bouche cousue

Comment oublier la bouille ronde de Isamu, ses mimiques tordantes de petit bonhomme haut comme trois pommes, grave et frondeur à la fois, accroché aux basques de son grand frère, et qui ponctue...

il y a 10 ans

134 j'aime

81

Zogarok
5
Zogarok

Critique négative la plus appréciée

Prout chipou kawai

Une vague de pets chez un 'maître' japonais réfrigérant, ça pourrait être perturbant. Bonjour est très expressif et agité pour un Ozu, c'est probablement son opus le plus facile pour n'importe quel...

il y a 6 ans

8 j'aime

EIA
8
EIA

Ohei!

Un film tendre, drôle, touchant.. Ozu aborde ici encore la société japonaise et sa modernisation, la famille, les conventions.. Dans une famille japonaise donc, deux enfants veulent obtenir de leurs...

il y a 9 ans

22 j'aime

24

Moizi
8
Moizi

Hula Hoop de bonheur

Il me semble que j'ai vu mon dernier Ozu il y a plus de six ans suite à un film de lui que j'avais moyennement apprécié alors que j'avais adoré tous les autres et ça m'avait stoppé net dans mon élan...

il y a 5 ans

18 j'aime

Docteur_Jivago
8

Main Basse sur la Télévision

Dans son postulat de base, Bonjour évoque forcément Gosses de Tokyo, où dans les deux cas on retrouve des gamins qui vont affronter leurs parents, allant jusqu'à la grève de la faim, sauf qu'ici...

il y a 5 ans

29 j'aime

7

Alexis_Bourdesien
7

Allez ! Tous Ozu de Beauval !

Malgré mon amour naissant pour le cinéma japonais, à part Kurosawa, je ne connais que peu la filmographie des plus grands réalisateurs nippons. Et Ozu en fait partie. Certes j’ai vu Voyage à Tokyo,...

il y a 8 ans

26 j'aime

4