Bande-annonce
Affiche Bons baisers de Russie

Bons baisers de Russie

(1963)

From Russia with Love

12345678910
Quand ?
6.8
  1. 20
  2. 35
  3. 75
  4. 191
  5. 793
  6. 2358
  7. 3850
  8. 1570
  9. 371
  10. 143
  • 9.4K
  • 181
  • 1.2K

Le MI6 reçoit un message d'une secrétaire russe du consulat soviétique à Istanbul, Tatiana Romanova, leur proposant de leur apporter un décodeur top secret appelé Lektor, à condition qu'on l'aide à fuir à l'ouest. En réalité, elle a été engagée sans le savoir par Rosa Klebb, membre important du...

Casting : acteurs principauxBons baisers de Russie
Casting complet du film Bons baisers de Russie
Match des critiques
les meilleurs avis
Bons baisers de Russie
VS
License to Kitsch

Opus préféré de Sir Connery himself parmi ceux qu'il a tournés, le charme de ce "From Russia With Love" n'aura toutefois pas vraiment opéré chez moi, contrairement à "Dr No", pour citer le plus frais dans mon esprit. Apparition de l'énigmatique Blofeld (on notera bien le point d'interrogation en lieu et place du nom de l'acteur lors des crédits de fin). Grande première du grand Desmond Lewellyn en Q, ainsi que de la traditionnelle séquence pré-générique. Dernier rôle de Pedro Armendariz...

49 27
Avatar RimbaudWarrior
5
RimbaudWarrior
Le tour du Bond en vingt calembours

Je les ai trouvés un peu trop du bout des lèvres ces pas assez Bons baisers de Russie... Le deuxième opus de la saga, réalisé par Terence Young, reste pour moi le moins bon des 007 incarnés par Sean Connery - qui sauve tout de même ces meubles ayant très mal vieillis... Parce que du point de vue du scénario et du rythme, je me suis ennuyé à mourir et comme c'est pas permis... de tuer... No, no et no ! Alors certes, tuer n'est pas... Lire l'avis à propos de Bons baisers de Russie

9 2
Critiques : avis d'internautes (108)
Bons baisers de Russie
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Bons baisers de Russie par Polobreitner

Le deuxième James Bond, toujours Sean Connery et son charisme aux manettes. Peut être l'épisode le plus réaliste de la saga, des gadgets mais pas trop non plus. Le film ne fait pas dans la surenchère visuelle et autres scénarios catastrophes, simple mais efficace diront certains. Pas grand chose d'autre à dire, surement pas le James Bond le plus marquant. Le meilleur de Sean Connery en agent... Lire la critique de Bons baisers de Russie

5 3
Avatar Polobreitner
6
Polobreitner ·
Découverte
Le Rideau Déchiré

Seconde mission pour James Bond. On retrouve Sean devant la caméra, Terence Young derrière, une Guerre Froide de plus en plus présente et le SPECTRE en antagoniste. Même si ce n'est que le deuxième épisode, on reste en terrain connu, la recette marche, donc inutile de la changer. Après une belle introduction, cette deuxième mission nous permet de voyager à travers... Lire la critique de Bons baisers de Russie

27 6
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·
Un grand Bond en avant

Après le désastreux On ne vit que deux fois, poursuite de ma palpitante soirée Bond avec Bons baisers de Russie, second opus de la série. Un très bon cru, d'ailleurs, avec un Sean Connery beau comme un Dieu qui porte ses tenues à merveille, une Daniela Bianchi qui fait une très appétissante Tatiana Romanova (il faut décidément que je revoie En cas de malheur), et le tout parsemé des habituelles... Lire la critique de Bons baisers de Russie

46 25
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·
You won't be needing this, "old man"

L'organisation SPECTRE veut se débarrasser de l'agent britannique James Bond et récupérer une machine de codage soviétique (qui intéresse aussi les britanniques) à l'ambassade d'Istanbul en se servant d'une jolie secrétaire du nom de Tatiana Romanova. C'est compter sans la chance et la pugnacité de Bond. Le succès surprise de Docteur No a amené directement à la production de cette... Lire l'avis à propos de Bons baisers de Russie

18 9
Avatar Jackal
8
Jackal ·
Red wine with fish. Well that should have told me something.

Fan de James Bond ( le pseudo et l'avatar mettent un petit peu sur la voie) depuis plus de 10 ans, je dois dire que pour moi From Russia With Love (FRWL pour les intimes) représente le chef d'oeuvre de la saga. Malheureusement ce film reste dans l'ombre de son petit frère Goldfinger sortit 1 an plus tard (Goldfinger que je trouve par ailleurs surestimé mais ça c'est une autre histoire). En effet... Lire l'avis à propos de Bons baisers de Russie

21 12
Avatar Bondmax
10
Bondmax ·
Toutes les critiques du film Bons baisers de Russie (108)
Bande-annonce Bons baisers de Russie