Le fanclub de Bridget est servi

Avis sur Bridget Jones Baby

Avatar LapinouBleu
Critique publiée par le

Bridget Jones Baby c'est le troisième opus racontant l'histoire de l'anglaise maladroite au cœur d'artichaut. Oui, j'ai bien dit "troisième" et si le premier est sympa, le deuxième nul à s'en demander si ce n'est pas une blague, le troisième est bien. En fait, je crois qu'on tolère Le Journal de Bridget Jones parce que ce n'est qu'une comédie et qu'elle a détendu et fait rire pas mal de monde, puis, on préfère oublier L'âge de raison parce qu'ils se foutent de nous d'avoir fait un 2 et qu'on n'apprécie pas spécialement qu'on se foute de nous puis qu'on aime le dernier parce qu'on s'y est fait à cette Bridget et qu'on sait que ce n'est pas si grave qu'on se foute de nous, au fond. En tous cas, c'est comme ça que je l'ai ressenti. En gros, oui, j'avoue avoir bien aimé Bridget Jones Baby. Pas à folie, évidemment, mais voilà, je me suis sentie bien devant et un quatrième film ne me fera pas bouder.

En 2016, quand j'ai appris que l'industrie "Bridget Jones" continuait de s'étendre j'ai commencer mon énième deuil de l'humanité. En effet, je n'avais qu'une envie : hurler pour dénoncer la torture que nous inflige cette femme. Et puis, après quelques jours de réflexion, mon humeur un peu plus stable, mon cerveau a très fort pensé que si des gens voulaient le voir qu'ils le voient. Je ne serais pas du lot c'est tout. Sauf que, ce moment de calme a été court, trop court. J'ai vu la pochette. "Quoi !?, y a pas Grant ? Mais c'est quoi ce délire ? Faire un film sur Bridget sans Grant ? Mais où va le monde ?". Là j'ai eu la haine contre la production et je me suis dis que plus jamais je ne parlerais où ne songerais à cette trilogie. Sauf que, certaines de mes convictions ne tiennent pas à grand chose et que quand j'ai eu l'occasion de posséder Bridget Jones Baby je n'ai pas hésité. Et c'est, il a quelques jours que j'ai lancé ce long-métrage avec l'envie de "ne pas me prendre la tête".

Finalement, il n'était pas nécessaire de gâcher tant d'énergie dans une révolution dont j'ai été la première à trahir la règle d'or. Parce que, en plus d'avoir vu Bridget Jones Baby, j'ai aimé Bridget Jones Baby. Déjà, j'ai appris que l'absence de Grant était fondée. De plus, j'ai été contente de revoir Bridget et Darcy dans un autre film que dans ceux que j'ai vu plus de trois fois. Même si certains passages m'exaspèrent toujours autant que dans les anciens par la capacité exagérée de conneries de Bridget au point d'avoir parfois envie de retirer des étoiles à la note du film, ils sont moins nombreux que dans les précédents.

Les phrases cucul tirées du livre sont nettement moins présentes et c'est avec un immense soulagement que j'ai constaté ceci sur tout le visionnage. Dans Le Journal de Bridget Jones et dans L'âge de raison, la voix off de Bridget nous bassine de ses phrases désagréables qui commencent souvent par "ai" au lieu de "j'ai", de quoi me hérisser les poils du dos. En fait, si j'ai bien compris les infos sur le troisième film sur Jones la réalisatrice a changer un peu le livre ce qui est, en fait, un assez bonne idée. Ayant lu le premier tome je peux vous dire qu'en terme d'écriture comme d'intrigue, l'auteure n'est pas Prix Nobel, loin de là. D'ailleurs, l'intrigue du film se détache tout bonnement de celle d'origine et, ceux qui ont vu le film je vous laisse aller le chercher sur les quelques articles qui traînent sur internet à ce sujet pour éviter de spoiler nos camarades.

Un de perdu, un de retrouvé : Jones perd Grant pour retrouver un certain Jack. Même si l'absence du tombeur des deux premiers opus se ressent et qu'il arrive même à nous manquer, le nouveau mec de Bridget est un personnage assez cool et bien travaillé, de quoi nous faire oublier notre autre brun aux yeux bleus.
Pour continuer sur cette lancée de "nouveau", je parlerais justement de la nouvelle Bridget et de son nouvel entourage. En fait, il est dommage que ses anciens amis soient aussi peu présents même si sa nouvelle meilleure amie est extra, drôle et rafraîchissante.

Le caractère répétitif de la saga est toujours très présent : la fille couche avec deux hommes un : un peu plus pour le sexe, l'autre : un peu plus par amour, mais rien ne vient perturber l'engrenage qui tourne depuis 2001. Après, puis-je vraiment reprocher cela à ce film ? Je ne pense pas. C'est quand même la marque de fabric' de cette trilogie.
Le petit changement se porte sur le bébé en train de grossir dans le ventre de Bridget et même si il est bon de faire évoluer son personnage par exemple en la faisant de venir maman, certaines choses deviennent lassantes à la longe. Un peu comme Darcy non ? Comment se fait-elle qu'elle préfère toujours Mark à Grant ou Jack. Le changement c'est effrayant mais bon pour la santé mentale ma petite.

En soi, maintenant j'aime bien Bridget et même si je ne fais pas partie de son fanclub j'ai envie d'avoir un quatrième film dans quelques années.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 291 fois
3 apprécient

LapinouBleu a ajouté ce film à 1 liste Bridget Jones Baby

Autres actions de LapinouBleu Bridget Jones Baby