Affiche César

Critiques de César

Film de (1936)

  • 1
  • 2

Un nouvel espoir

Incontestablement César est le maillon faible d'une trilogie qui ne devait pas exister. C'est seulement après le succès de Marius que Pagnol se lança dans cette grande aventure, cependant la série s'essouffle, les thèmes peinent à se renouveler et le scénario, écrit presque à la va-vite, donne l'impression d'un film bâclé. Pagnol aura beau donner beaucoup de... Lire l'avis à propos de César

21 6
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Critique de César par Gérard Rocher

Voici vingt ans que nous avons quitté le Vieux Port de Marseille. A cette époque, Panisse épousait Fanny enceinte de César. Un petit Césariot voyait le jour et Panisse devenait officiellement le père de l'enfant. Marius qui avait préféré le son des sirènes de bateaux à Fanny, cependant toujours amoureuse de son ancien amant, ne put prendre la place de Panisse. Cela fait également vingt ans... Lire la critique de César

19 2
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

L'adieu aux Carmes

(Bon, ce titre est tiré par les cheveux, puisque à proximité du vieux port, ce sont les "grands" Carmes). La critique d'un film n'ayant RIEN de scientifique ou d'objectif, je me dois de revenir une derrière fois, à l'occasion de la conclusion de cette triplette de réflexions sur l’œuvre de Pagnol, sur une considération éminemment personnelle. Mais plutôt que de revenir sur le passé... Lire la critique de César

25 7
Avatar guyness
7
guyness ·

Tableau du désastre

Comme les deux premiers films de la Trilogie, César commence par un panoramique sur l’immensité du port de Marseille ; et pourtant on n’est plus, paradoxalement, dans le petit périmètre du Bar de la Marine ; et d’ailleurs, lors de la seule séquence goguenarde et bouffonne du film, celle du chapeau melon qui recouvre un rude pavé et qui appelle à des shoots mirobolants, ce ne... Lire l'avis à propos de César

11 4
Avatar Impétueux
8
Impétueux ·

Tu quoque mi fili

Une note un peu dure, vue de l'extérieur, mais qui tient compte des attentes qu'ont constitué les deux premiers volets durant les derniers jours. C'est une réaction étonnante de ma part car il m'arrive d'avoir du mal avec le "théâtre filmé", alors qu'ici, plus on progresse à travers la trilogie, plus on se détache de ces codes-là, et plus mon appréciation s'est étiolée. Une chose est... Lire la critique de César

5 2
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·

Plaisir souverain

"La mort, c'est tellement obligatoire que c'est presque une formalité." "De mourir, ça ne me fait rien. Mais ça me fait peine de quitter la vie." "Pardi ! Si les péchés faisaient souffrir quand on les fait, nous serions tous des saints." "Quand on apporte une mauvaise nouvelle, personne ne pense à vous offrir à boire." "Qu'est-ce que je vais penser des autres femmes, maintenant que je sais... Lire la critique de César

4 1
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

"Les péchés, quand on les fait, si ça faisait souffrir, nous serions tous des saints."

Vingt ans après les événements racontés dans Fanny, Marius (Pierre Fresnay) est parti travailler dans un garage à Toulon, tandis que Fanny et Panisse (Orane Demazis et Charpin) ont élevé le petit Césariot (André Fouché) comme s’il était leur fils à tous deux. Mais sur son lit de mort, Panisse se voit demander par le prêtre (Thommeray) de révéler à Césariot la véritable identité de... Lire la critique de César

2
Avatar Tonto
8
Tonto ·

Critique de César par Alligator

De la trilogie, ce dernier opus est pour moi et de loin le moins bon, plombé dans sa première partie par l'agonie de Panisse et le pathos général qui en découle, qui en dégouline devrais-je dire. Mais pas seulement, le pire arrive presqu'avant la fin quand tout ce petit monde se retrouve et se déleste de reproches et des non-dits qui ont empoissonné leurs existences malheureuses. Bref, c'est... Lire l'avis à propos de César

3
Avatar Alligator
5
Alligator ·

La conclusion

Non, bah le meilleur épisode reste le premier. Ensuite c'est celui-ci et enfin "Fanny" qui est assurément le moins intéressant le moins pertinent. En effet, ce troisième opus vaut le coup parce que le temps a passé, qu'on retrouve les personnages plus tard, que les thèmes diffèrent un peu. Malheureusement, c'est un peu plat : l'objectif principal est mal exploité (mais il donne une... Lire la critique de César

Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

La nature humaine.

Avec césar Pagnol ferme la boucle de sa trilogie marseillaise. Il soigne comme dans les deux précédents volets,les personnages et les dialogues. Si césar est certainement le plus émouvant de la trilogie, la drôlerie des dialogues et des personnages est toujours présente,même aux moment les plus dramatiques. Ces films sont des classiques du cinéma français intemporel car toute la nature humaine y... Lire l'avis à propos de César

Avatar Heurt
10
Heurt ·
  • 1
  • 2