👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

S'il y a un documentaire à voir, c'est celui-là!

Pour changer un peu de la fiction, je suis allée découvrir ce documentaire qu'Agnès Varda a décidé de consacrer aux commerçants de la rue Daguerre, rue où elle a vécut jusqu'à son dernier souffle.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : j'ai adoré.

Je ne m'attendais pas du tout à être autant émue par ce film et je vous avoue que j'y allais presque à reculons.

C'est d'une beauté sans nom dans tous les sens du terme : c'est beau parce que Varda sait construire son cadre, mettre en valeur, capter des instants de poésie pure et simple et c'est beau parce que c'est un témoignage du savoir faire, de la bonté des personnes, de leur quotidien, de l'amour de son travail mais aussi de celui qu'on porte à son conjoint.

Daguerréotypes est poignant par son humilité et fait rire à plusieurs reprises comme il vous fait verser quelques grosses larmes.

Voir ce film aujourd'hui est un véritable saut dans le passé et cela vous rend nostalgique de ce temps où on connaissaient les petits commerçants de notre voisinage et où l'on avait un dialogue avec eux (ce qui est désormais assez rare même si ça revient "à la mode").

L'ensemble est parfaitement monté (j'ai rarement vu des raccords aussi inventifs et bien pensés) et vous reste en tête un moment.

PS : Depuis que je suis allée voir ce film, je suis allée Rue Daguerre et c'était assez incroyable de voir que certains commerces ont totalement disparus et 2 ou 3 sont restés quasi intacts.

Toutes mes critiques sont à retrouver sur mon blog :
https://thenewnewgirl.blogspot.com/search/label/cinema

SybilleGuerriero
9

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Montage et Films vus au cinéma en 2019

il y a 2 ans

4 j'aime

Daguerréotypes
Morrinson
7

Les types et les typesses de la rue Daguerre

Le concept est aussi simple que farfelu et attachant : Agnès Varda s'est mis en tête d'aller interroger les artisans et commerçants de son quartier, dans le 14ème arrondissement de Paris, dans un...

Lire la critique

il y a 2 ans

6 j'aime

Daguerréotypes
SybilleGuerriero
9

S'il y a un documentaire à voir, c'est celui-là!

Pour changer un peu de la fiction, je suis allée découvrir ce documentaire qu'Agnès Varda a décidé de consacrer aux commerçants de la rue Daguerre, rue où elle a vécut jusqu'à son dernier souffle...

Lire la critique

il y a 2 ans

4 j'aime

Daguerréotypes
pascoal
6

la rue daguerre, années 60

docu sur les habitants de la rue daguerre, dans le 14e de paname, où varda a vécu (et vit toujours) un long moment. tranche de vie des années 60 (si je ne me trompe), avec boulanger, boucher, vendeur...

Lire la critique

il y a 11 ans

1 j'aime

Kuessipan
SybilleGuerriero
8
Kuessipan

La poétesse et la jeune femme au ventre rond

Kuessipan est adapté du recueil de récits poétiques éponyme écrit par Naomi Fontaine, une Innue de Uashat (petite baie du Fleuve St-Laurent enclavée dans la ville Sept-Îles) qui vit aujourd’hui à...

Lire la critique

il y a 7 mois

2 j'aime

Benni
SybilleGuerriero
8
Benni

Critique de Benni par Sybille Guerriero

C'est lors d'une Cinexpérience (séance de cinéma à l'aveugle en avant-première) organisée par Senscritique, que j'ai eu la chance de découvrir Benni. Je crois que cela faisait longtemps que je ne...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime

La Voie de la justice
SybilleGuerriero
7

Critique de La Voie de la justice par Sybille Guerriero

La Voie de la justice s'inspire du livre autobiographique "Et la justice égale pour tous : un avocat dans l'enfer des prisons américaines" ("A Story Of Justice And Redemption") écrit par Bryan...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime