Bande-annonce
Affiche Dernières heures à Denver

Dernières heures à Denver

(1995)

Things to Do in Denver When You're Dead

12345678910
Quand ?
6.8
  1. 2
  2. 0
  3. 11
  4. 27
  5. 52
  6. 131
  7. 209
  8. 93
  9. 19
  10. 8
  • 552
  • 28
  • 480

Jimmy le Saint gère une affaire un peu particulière : il enregistre les malades en phase terminale afin qu'ils puissent donner des "conseils d'après vie" à tous ceux qui leur survivent. Mais le business ne fonctionne pas bien, et ses dépenses personnelles deviennent trop importantes. Devant les...

Casting : acteurs principauxDernières heures à Denver
Casting complet du film Dernières heures à Denver
Match des critiques
les meilleurs avis
Dernières heures à Denver
VS
48 heures pour quitter Denver

Un polar bien noir à l'ambiance glauque et au ton légèrement décalé, qui part sur une base de plan foireux, rehaussée par une bande de personnages qui font presque tout le sel de l'intrigue. Pour les incarner, le réalisateur opte pour un casting très haut de gamme, dominé par Andy Garcia en as de la combine au jeu intériorisé, contrastant avec celui de Chris Walken dans un rôle de caïd local qui frise la caricature. Mais on se délecte aussi avec les petits numéros d'acteurs qui composent...

10 7
Critique de Dernières heures à Denver par Broyax

Gary Fleder n'est pas un mauvais réalisateur mais a trop souvent la manie de délayer ses films dans d'inutiles longueurs. Il se perd en parlotes superfétatoires qui tentent d'apporter en vain une profondeur aux personnages ; les dialogues sont trop mal écrits, les plans trop raplaplats et peu importe les bons acteurs éventuels, car dans le cas présent, ils n'incarnent que d'involontaires caricatures de personnages, même pas drôles.... C'est dommage pour Andy Garcia qui donne ce... Lire l'avis à propos de Dernières heures à Denver

Critiques : avis d'internautes (12)
Dernières heures à Denver
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le Saint.

Denver, le Manipulateur ( Christopher Walken qui 2 ans après "True Romance" nous offre une variante de son rôle de parrain ) a des soucis avec son grand fils. Depuis que Meg, sa chérie l'a quitté pour un gars de L.A., il enchaîne les conneries, devenant une épave encombrante pour son papa. Le Californien passant en ville pour demander la main de Meg à ses parents, Le Boss demande à Jimmy Le... Lire l'avis à propos de Dernières heures à Denver

33 10
Avatar DjeeVanCleef
8
DjeeVanCleef ·
"Du blé noir, Jimmy, du blé noir..."

Jimmy le saint a un business qui "traine la patte". Accumulant les dettes, il accepte de faire une faveur à un caïd : lui et son équipe doivent juste effrayer un type. Mais l'opération tourne mal... "Dernières heures à Denver" est un polar mélancolique et crépusculaire. Le scénario est solide, l'histoire se tient. Le réalisme du script et "la faute à pas de chance"... Lire la critique de Dernières heures à Denver

4 7
Avatar dagrey
8
dagrey ·
Découverte
Du blé noir ...

Oui, ce film c'est du blé noir, un film de gangster mélancolique qui fait souffrir, parce que pour une fois, c'est bien ce qu'il y a derriere le flingue qui est important, et pas ce qu'il y a dedans. Alors bien sur il y a des énormités dans le scénario, des choses plutot incompréhensibles ( à commencer par le narrateur omniscient ? ), mais j'ai été piqué par le jeu tout en sobriété d'Andy... Lire la critique de Dernières heures à Denver

13 3
Avatar USEFOOL
8
USEFOOL ·
Le dernier dinosaure

Le premier long-métrage de Gary Felder, qui signera plus tard d'honorables divertissements tels que "Le collectionneur" et "Le maître du jeu", s'avère plutôt décevant, d'autant que "Dernières heures à Denver" bénéficie d'une jolie réputation auprès des initiés, le film restant assez méconnu du grand public. Ce succès d'estime est probablement dû à l'atmosphère particulière du film,... Lire la critique de Dernières heures à Denver

3 7
Avatar Val_Cancun
5
Val_Cancun ·
Souvenirs de jeunesse

Pour être honnête, je me base sur des souvenirs de 20 ans, impossible d'en trouver une copie numérique aujourd'hui (si quelqu'un sait comment faire, je suis preneur)... Un polar noir et déprimant, porté par un Garcia de gala et entouré d'une bande mi-frappadingue mai-truands angoissés dans la veine des Tarentino ou Scorcese (enfin pas aussi doué, faut pas charrier) qui faisait le boulot... Lire la critique de Dernières heures à Denver

Avatar pioupiouprod
8
pioupiouprod ·
Toutes les critiques du film Dernières heures à Denver (12)
Bande-annonce Dernières heures à Denver
Vous pourriez également aimer...