👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Django Unchained

Torpenn
4
Torpenn

Esclavage de cerveau

Aussi improbable que cela puisse apparaître à mes lecteurs les plus obtus, j’aime bien Tarantino, je trouve qu’il arrive très bien à mettre en scène ses histoires, qu’il épice agréablement ces...

Lire la critique

il y a 9 ans

guyness
8
guyness

Quentin, talent finaud

Tarantino est un cinéphile énigmatique. Considéré pour son amour du cinéma bis (ou de genre), le garçon se révèle être, au détours d'interviews dignes de ce nom, un véritable boulimique de tous les...

Lire la critique

il y a 9 ans

real_folk_blues
7

Jamie nie Crockett

Salut, j’aime Tarantino et je t’emmerde (poliment, bien sûr). Certes, il est podophile (j’ai bien utilisé la lettre « o »), pas très agréable à regarder, parfois vulgaire, et un brin complaisant...

Lire la critique

il y a 9 ans

Nushku
7
Nushku

Dragées Unchained

Le dernier Tarantino est un film des plus sucrés. Sucré avec tous ces accents chantants ; ce Sud pré-Civil War aux relents de southern gothic, aux plantations garnies de belles demeures ornées de...

Lire la critique

il y a 9 ans

DjeeVanCleef
10
DjeeVanCleef

A beer for the man with the beard !

Django - le D est muet - c'est pas un Western. Une longue odyssée vengeresse d'un type qui en a tellement dans le pantalon, qui,s'il était suspendu, nu, et tête en bas, n'y verrait plus rien. I...

Lire la critique

il y a 9 ans

Al_
7
Al_

Du Tarantino explosif

Depuis l’ouverture d'Inglorious Basterds on pouvait se dire que Tarantino ne tarderait plus à se lancer dans le western. C’est chose faite avec ce "Django unchained" à la fois western spaghetti et...

Lire la critique

il y a 9 ans

Chaiev
4
Chaiev

Le crépuscule des dieux

Jusque là, à chaque fois que je voyais un Tarantino, j'avais beau prendre mon pied, restait au fond de moi un peu de peine pour le bonhomme. Quentin Quentin, me disais-je in petto, quand donc vas-tu...

Lire la critique

il y a 9 ans

Satané
4
Satané

Les gens gobent tout ce qu'on leur donne

Pessoa a écrit : "Dans le poulailler qu'il ne quittera que pour mourir, le coq chante des hymnes à la liberté parce qu'on lui a donné deux perchoirs". Je suis parvenu à faire un rapprochement avec...

Lire la critique

il y a 9 ans

antoninbenard
2

Cynisme Violence et Bêtise - unchained

Django Unchained est un navet. En une autre époque que celle que nous vivons, jamais aucun critique ne se serait attardé à démontrer cela ni, a fortiori, n'aurait tenté de prouver le...

Lire la critique

il y a 9 ans

Velvetman
8
Velvetman

Black Power

Après avoir parcouru un bout chemin ébouriffant sur les routes du Girl power avec son Boulevard de la mort, après avoir revisité de façon jubilatoire la mort d’Hitler en suivant cette petite troupe...

Lire la critique

il y a 6 ans