Affiche Elle

Critiques de Elle

Film de (2016)

Critique de Elle par oxyboldine

SPOILERS La chair et le sang. C’était le titre d’un film de 1985 signé Paul Verhoeven. Ce titre renvoie à toute une veine du cinéma, de cinéastes pour lesquels, sous les apparences sociales, l’Homme reste un animal, mené par ses pulsions, et qui aiment à filmer le surgissement de ces pulsions dans le quotidien. Un cinéma dit « naturaliste » selon Gilles Deleuze dans... Lire l'avis à propos de Elle

6 8
Avatar oxyboldine
9
oxyboldine ·

Twisted Mind...

Je suis parti avec un certain handicap avant de pouvoir regarder le dernier film du Hollandais énervé: à cause d'une presse trop bavarde, je savais déjà qui était l'interprète du violeur (bien que je ne me rappelasse guère du visage de cet acteur avant qu'il n'apparaisse à l'écran...). Cela dit, je me retrouve donc devant le film le plus tordu de ce... Lire la critique de Elle

8 9
Avatar The Lizard King
9
The Lizard King ·

J'ai pas de titre, juste du dépit.

Je sors de la projection de "Elle", le nouveau film de Paul Verhoeven. J'étais préparé, j'ai entendu beaucoup de choses à son sujet, sur le message pas cool qu'il pouvait véhiculer à propos de la culture du viol, toussa toussa. Mais je voulais voir par moi-même, être sûr que les gens abusaient pas un peu. Et puis, c'est Paul Verhoeven, la réal devait être chiadée quand même. (Alors... Lire la critique de Elle

14
Avatar Le Pez M'écœure
3
Le Pez M'écœure ·

Oh... !

On connait bien désormais la méthode géniale de Verhoeven, utilisée avec succès à Hollywood (remember "Starship Troopers" ?) : se glisser dans la peau d'un cinéaste mainstream pour infuser dans ses films une perversion insensée, débouchant selon les cas sur un commentaire social ou politique radical. Et "Elle" - un nouveau chef d'oeuvre indiscutable du... Lire la critique de Elle

17 7
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·

Isab-elle la magistrale

Quand on va voir un film d’un réalisateur que l’on apprécie, on a toujours une petite appréhension. Certes, Elle a été encensé par la critique, mais le film a fait chou blanc à Cannes. Certes, ça reste Verhoeven, mais il y a Virginie Effira et Laurent Lafitte qui font aussi partie du casting, sans parler de Charles Berling. Sans parler de l’adaptation très française d’un livre écrit par un... Lire la critique de Elle

14 6
Avatar -Ether-
9
-Ether- ·

Chabrol trash

Comme beaucoup de fans de Paul Vehroeven j'attendais quasiment ce film comme le retour du messie, il nous manquait beaucoup, un réalisateur aussi talentueux c'est dommage de le voir aussi longtemps éloigné des écrans mais il faut bien l'avouer son retour n'est pas une totale réussite. A l'annonce d'un film français puis en voyant son casting j'étais un peu sceptique bien que je voyais... Lire la critique de Elle

8 10
Avatar AMCHI
6
AMCHI ·

LUI

Première critique, je ne m'attarderai pas, allons à l'essentiel. Un film cynique, sensuel, sexuel, violent. Une Isabelle Huppert géniale et un Laurent Lafitte performant. Un vrai coup de coeur, Verhoeven n'y va pas de main morte. Un cinéaste que je découvre petit à petit après basic instinct, Robocop, Starship stroopers et enfin La Chair et le sang ( que j'ai particulièrement apprécié ). Un... Lire l'avis à propos de Elle

6 1
Avatar first_name last_name
9
first_name last_name ·

N'ouvrez pas au Diable

Sympa le film de Verhoeven, mais c'est un peu brouillon. Le problème, c'est qu'il fourre trop d'intrigues dans son récit ; alors certes, c'est lié par le thème (le déni majoritairement), mais est-ce bien pertinent de multiplier les intrigues qui en arrivent à la même conclusion tout ça pour faire passer un message ? Oui, ça permet de mieux saisir où Verhoeven veut en venir, mais ça... Lire l'avis à propos de Elle

5
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

C'est elle

On rit souvent d'un rire franc, pas un ricanement gêné ou vicelard, non, un rire net et assumé. C'est la première surprise de Elle, cette manière d'imposer le rire sans crier gare. La volonté n'est pas de désamorcer la tension mais plutôt d'aller au rythme de Michèle, celle qui est "elle". Elle est fracturée et chaque nouvelle fracture ne l'ébranle pas, ou plus, à peine, pas... Lire la critique de Elle

5 1
Avatar pierreAfeu
8
pierreAfeu ·

Critique de Elle par Selenie

On suit donc Michèle, victime d'un viol mais qui ne s'apitoie pas sur son sort et devient une sorte de mante religieuse, vénéneuse et froide. Evidemment tout le film est porté par cette vision spéciale du réalisateur sur le rapport entre la victime et le crime, entre la victime et son bourreau. Verhoeven titille les... Lire la critique de Elle

3
Avatar Selenie
8
Selenie ·