Affiche Elle

Critiques de Elle

Film de (2016)

L'âme diabolique de la fille du boucher

Prenant en compte l’évidente digression qui fait grincer des dents consistant à mette en évidence que la perversité et le carburant qui en fait ronfler ses motivations, on finit par accepter le fait que l’humain a ça en lui. Après avoir fait ses armes dans sa terre natale, le batave fou Paul Verhoeven s’est tapé Hollywood et en a fait exploser ses codes. Starship Troopers demeurant... Lire l'avis à propos de Elle

2 1
Avatar Philippe Quevillart
6
Philippe Quevillart ·

Eux

Qu'on se le dise, Paulo est de retour, en France et en français ! Il se prend un cast pas mal du tout (Huppert, Lafitte, Berling, Efira) et le plonge dans le mensonge, les faux-semblants, les névroses. Mais pas seulement ceux de son interprète principale mais aussi de tout ce petit monde (d'où mon titre) : tout le monde est une grenade de secrets dégoupillée, prête à... Lire l'avis à propos de Elle

3
Avatar gruute
7
gruute ·

"Oh..."

Ce billet d'humeur ne constitue en rien une critique ou une analyse, il n'est qu'un simple avis totalement subjectif :) Ce soir, j'ai rattrapé Elle de Paul Verhoven. J'avoue y être allée à reculons parce qu'on me l'avait mal vendu. Déjà, le scénario est basé sur un livre de Philippe Dijan qui a écrit 37 degrés 2 le matin que j'execre au plus haut point, ça partait mal.... Lire l'avis à propos de Elle

2 1
Avatar Lola_Dolores_Ca
6
Lola_Dolores_Ca ·

"Elle", pronom impersonnel

Lors de la sortie de Elle (2016), de nombreuses voix ont de nouveau pointé l’immoralisme de Verhoeven, plus précisément cette fois – une fois de plus devrait-on dire – pour dénoncer l’apologiste du viol. Il est certain que le viol est une structure récurrente dans l’œuvre du réalisateur. Cependant, à bien entendre son portraitiste, « un viol n’est rien de plus qu’une expression de... Lire l'avis à propos de Elle

2
Avatar RayonVertCinema
10
RayonVertCinema ·

"Pulsions !"

Pour sa première réalisation française, le néerlandais Paul Verhoeven («Le quatrième homme», «Robocop», «Basic Instinct») nous livre un film étonnant oscillant entre un Hitchcock et un De Palma. Michèle (incroyable Isabelle Huppert), chef d’entreprise à poigne est à la tête d’une équipe de «Gamer» au sein d’une maison d’édition de jeux vidéo. Un soir, en rentrant chez elle, Michèle est... Lire l'avis à propos de Elle

2
Avatar RAF43
8
RAF43 ·

A perdue son âme et ça soulage

Avec Elle, Verhoeven calme ses ardeurs et une certaine folie des grandeurs, pour reprendre le portrait sarcastique d'une femme antipathique. Le plus souvent, le sarcasme est du côté d'Elle, orienté vers l'extérieur ; même quand il lui retombe dessus (par exemple lorsqu'elle a frôlée l'excentricité) il est encore complice, car malgré ses jugements tranchés Elle est soumise à l'objectivité.... Lire l'avis à propos de Elle

2
Avatar Zogarok
8
Zogarok ·

Portrait d'une femme dotée de tellement de ressources

Verhoeven/Huppert, c'était une rencontre de cinéma "prévisible ", de part les itinéraires respectifs de l'actrice française et du réalisateur batave. Et ça fonctionne véritablement grâce à un scénario qui rend justice à l'oeuvre originale de Philippe Djian. Soit un objet trouble,barré où les évidences déniées et les ruptures de ton font bon ménage. Elle, c'est Michèle, femme d'affaires... Lire l'avis à propos de Elle

2 3
Avatar Specliseur
8
Specliseur ·

"La honte n'est pas un sentiment assez fort pour nous empêcher de faire quoi que ce soit."

Dix ans qu'on l'attendait celui-là ! Enfin pas vraiment ce film en particulier mais depuis "Black Book", on se languissait de voir un jour sur grand écran une nouvelle réalisation de Paul Verhoeven. Le Hollandais Violent s'installe donc en France de manière tout à fait surprenante et filme une adaptation d'un roman de Philippe Djian intitulé "Oh..." dont le scénario est ici signé par David... Lire l'avis à propos de Elle

2
Avatar Alexandre Coudray
7
Alexandre Coudray ·

Au rendez-vous des psychopathes

Cela faisait un moment que j'avais posé mon stylo à côté de mon carnet de critiques. Le temps me manque d'écrire, l'inspiration parfois, l'envie jamais. C'est peut-être l'unique point qui me rapproche de Papy Paul Verhoeven, réalisateur de renom, qui revient à 77 ans pour une nouvelle production. Autant Ridley Scott de la même cuvée tourne trop, autant Verhoeven a manqué au cinéma.... Lire la critique de Elle

2
Avatar letitmec
7
letitmec ·

Huppert indigne

C’est quoi, une œuvre totale ? Une hydre transmédia, pondant ses oisillons formatés sur plusieurs supports ? On constate que les assauts en fourchette, comme Quantum Break (une série et un jeu vidéo diffusés en simultané), parviennent rarement à transpercer le public avec une intensité égale sur tous les flancs. Souvent, un canal-hôte brille au détriment d’un autre et la barre, mise... Lire la critique de Elle

2
Avatar Boris Krywicki
8
Boris Krywicki ·