A côté de quoi suis-je passé ?

Avis sur Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Avatar Elgato65
Critique publiée par le

L'avalanche de critiques positives et de récompenses me fait me demander une chose : à côté de quoi suis-je passé ? Qu'est-ce que je n'ai pas saisi dans ce film que tout le monde semble avoir apprécié voire adoré ?

Car l'ennui, c'est le sentiment majeur que j'ai eu devant le film de Michel Gondry. Dès le départ, le rythme, l'ambiance et l'histoire ne m'ont pas accroché. Au contraire, j'ai souvent eu l'envie de m'échapper et d'aller voir un autre film.

Et la présence de Jim Carrey ou de Kate Winslet à l'écran n'y a rien fait. Pourtant, j'apprécie Jim Carrey tant dans ses rôles comiques que dans ses rôles plus dramatiques ("The Truman Show" en est un bon exemple).

Mais cette fois-ci, même lui n'a pas réussi à sauver le film à mes yeux. Je l'ai trouvé assez vide. Si l'on creuse un peu, on pourra toujours dire qu'il y a une réflexion philosophique sur la place des souvenirs dans la construction d'une personne mais ce me semble être bien maigre. D'autant plus que les conclusions de cette réflexion semblent assez évidentes.

Finalement, le film n'est qu'une succession de scènes ennuyeuses où le personnage revisite ses souvenirs qui s'effacent petit à petit. Les choix artistiques opérés par le réalisateur n'arrangent rien à l'affaire : tout est fade, tout est triste ... Rien pour accrocher le spectateur.

J'en ressors donc avec l'impression d'avoir perdu mon temps. Définitivement, lorsque je regarde cette unanimité des critiques professionnelles et des spectateurs, je me demande qu'est-ce que je n'ai pas vu dans ce film que j'aurai dû voir ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 118 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Elgato65 Eternal Sunshine of the Spotless Mind