Affiche Eyes Wide Shut

Critiques de Eyes Wide Shut

Film de (1999)

les yeux grands ouverts

[Attention Spoilers] Ce qui est important de noter, tout d'abord, c'est que c'est le dernier film de Kubrick. On dit que les chats sentent leur mort venir, eh bien les grands cinéastes, aussi. Le grand Stanley se lâche dans Eyes Wide Shut comme jamais. On retiendra par exemple que le dernier mot proféré à jamais par le Maître (du moins, dans ses films, mais s'est-il jamais exprimé... Lire l'avis à propos de Eyes Wide Shut

387 49
Avatar ludovico
10
ludovico ·

Critique de Eyes Wide Shut par Cmd

J'ai du mal à saisir comment ce film peut avoir une telle moyenne. Que Torpenn lui mette 3, pourquoi pas, c'est dans ses habitudes de marquer le pas, la sanction et le coup de fouet, mais quand je vois un tel manque d'enthousiasme global, je m'interroge sur ma santé mentale. Flute. Piano. Fortissimo. Fidelio. C'est pratique d'être fou, on peut écrire n'importe quoi, on peut glisser que Eyes... Lire l'avis à propos de Eyes Wide Shut

85 7
Avatar Cmd
9
Cmd ·

La fin de l’innocence.

Aborder Eyes wide shut ne se fait pas avec innocence. A l’époque de sa sortie, c’était le film le plus attendu depuis quelques années, chant du cygne d’un réalisateur majeur, fruit d’une gestation laborieuse et précédé de rumeurs folles. J’avais été ébloui. 15 ans plus tard, je ne sais pas dans quelle mesure je ne participais pas à un engouement médiatique et critique au sein duquel j’avais... Lire la critique de Eyes Wide Shut

134 26
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Bill Harford ou l'anti-Fidelio

Un simple mot griffonné sur un papier. Le mot de passe pour entrer dans une soirée particulière. Fidélio. Pour un amateur de musique classique, ce mot, titre de l'unique opéra de Beethoven, n'est pas innocent. Mot ironique : dans l'opéra, Fidélio se déguise pour sauver son mari. Dans le film, Bill Harford se déguise pour assouvir ses passions et punir sa femme d'un vague fantasme. Dès la... Lire la critique de Eyes Wide Shut

161 14
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Plan canicule Nº6 "Tous à poil !!!" (6/6) J'vous préviens pour cette dernière je me lâche!

-Je sais ce qu'il nous reste à faire. -Quoi? -Baiser! Dernier plan canicule et fin des violentes chaleurs, une parfaite coïncidence pour clore au mieux cet enchaînement de critique ironique pour passer tous ensemble ce calvaire étouffant. Pour ce faire je vais transmettre le meilleur plan pour surmonter cette fournaise... se mettre à poil !... Lire l'avis à propos de Eyes Wide Shut

50 28
Avatar JéJé fait son Bagou
9
JéJé fait son Bagou ·

« Qu'est ce qui fait de toi une exception ? »

De toute évidence, il n'y a rien qui peut différencier le couple de la rue à gauche de celui de la rue à droite, de celui dont les amants sortent à peine de la jeunesse à celui dont les amoureux entrent sous peu dans la vieillesse. Il est bien triste de constater que les couples se ressemblent et que, par le pessimisme de Kubrick, cela prend un terrible sens. Entre les majestueux mouvements à... Lire la critique de Eyes Wide Shut

40 11
Avatar Nonore
10
Nonore ·

Eyes wide shut

Un couple, composé de Bill et Alice Harford, vit dans les beaux quartiers de la ville de New-York. Un soir, Alice avouera à son mari, le fait d'avoir eu l'idée de le tromper avec un jeune militaire, quelques mois auparavant. Suite à cela, Bill voit son couple basculer et voit chez lui naître différentes sensations. Dernier film de Stanley Kubrick dont le scénario est basé sur le roman de 1926,... Lire l'avis à propos de Eyes Wide Shut

43 1
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·

Critique de Eyes Wide Shut par Gérard Rocher

A quelques jours de Noël, un jeune couple new-yorkais va subir une étrange aventure du genre de celle dont on a bien du mal à se remettre. William Harford est médecin et vit le parfait amour avec son épouse Alice et leur petite fille. Au retour d'une réception mondaine, Alice fait part à son mari de ses fantasmes adultères. Cette confession provoque chez William un fort accès de jalousie qui... Lire la critique de Eyes Wide Shut

63 24
Avatar Gérard Rocher
7
Gérard Rocher ·

Fuck the Illuminati !

En regardant pour la première fois Eyes Wide Shut, j'avais ressenti cette profonde sensation de trouble que beaucoup d'autres semblent avoir devant l’œuvre de Kubrick en général. À vrai dire, si j'aime ladite filmographie, je suis plutôt un opposant à toute la branlette qu'il peut y avoir autour.... Lire la critique de Eyes Wide Shut

37 17
Avatar MonsieurBain
9
MonsieurBain ·

Critique de Eyes Wide Shut par Sophia

C'est curieux, mais Eyes Wide Shut est mon film préféré de Kubrick. Je sais que beaucoup dénigrent ce film, il faut dire qu'il est vraiment différent des autres films de Kubrick. Dépouillé un peu de cette mise en scène froide mais parfaite qu'on avait dans Shining et 2001, plus en accord avec l'histoire, d'ailleurs l'histoire est presque inexistante, je sais pas si vous l'aviez remarqué mais je... Lire la critique de Eyes Wide Shut

21 2
Avatar Sophia
10
Sophia ·