Bande-annonce
Affiche Festen

Festen

(1998)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 41
  2. 52
  3. 89
  4. 136
  5. 331
  6. 896
  7. 2906
  8. 5452
  9. 3334
  10. 1164
  • 14K
  • 1.5K
  • 7.8K

Helge fête ses 60 ans. À cette occasion, il invite toute sa famille dans une grande maison. Au cours de la soirée, certaines vérités sont révélées.

Casting : acteurs principauxFesten

Casting complet du film Festen
Match des critiques
les meilleurs avis
Festen
VS
L'important, c'est la famille.

Fever Ray - I'm not Done Pour son premier métrage dans le cadre du mouvement Dogme95, Vinterberg nous immerge dans un repas de famille bourgeois prenant place dans le manoir familial, isolé dans la campagne Danoise. Filmé caméra à l'épaule en respectant le credo du mouvement initié par Vinterberg et Lars Von Trier. Point de lumière...

55 9
Critique de Festen par Zogarok

Théâtre de l'Odéon à Paris, le 20 mars 1995 : les danois Thomas Vinterberg et Lars Von Trier proclament le « dogme95 ». Ce « vœu de chasteté » est une réaction à la mainmise des superproductions hollywoodiennes sur les normes esthétiques du cinéma actuel. Les films de ce courant devront être tournés sur place, sans accessoires ou décors supplémentaires. Aucun son ne doit être ajouté en post-production, la caméra doit être portée à la main, les éclairages et effets... Lire la critique de Festen

16 1
Critiques : avis d'internautes (146)
Festen
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Et si on se disait tout ?

Festen est ce qu'on peut appeler un film qui marque. Aussi bien par sa fabrication, issue du Dogme95, favorisant en gros le naturel face aux machines américaines, que par l'impression de vérité qui s'en dégage. Durant la fête des 60 ans du paternel, un des films va prendre la parole non pas pour montrer l'amour qu'il pourrait avoir envers son père, mais pour raconter une histoire à faire... Lire la critique de Festen

3
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·
Découverte
Le Roi se meurt

Je vais commencer par m'excuser. Comme ça si jamais il t'arrive quoi que ce soit, au moins, j'aurais tenté déjà de me faire pardonner mon offense. Au cas où tu ne l'aurais pas encore remarqué, je te tutoie, ce n'est que le début de la critique et pourtant déjà je commence les incivilités. Mais bon, c'est comme ça. Après avoir vu Festen tu n'as plus vraiment envie de prendre des pincettes.... Lire la critique de Festen

43 8
Avatar Cmd
8
Cmd ·
*petit tintement de verre* * raclement de gorge*

"Si je vous ai réunis autour de cette table c'est pour vous asséner un coup poing dans l'estomac, une tarte dans vos gueules de mouflets, trop heureux de tenir devant vos yeux ma pellicule crasse. Je vous ai filmé ça, façon film souvenir de famille, bah ouais, j'ai bon espoir que vous en gardiez un sacré souvenir. Bon, peut-être, mais l'essentiel est que vous vous souveniez de mon film.... Lire l'avis à propos de Festen

105 5
Avatar Kenshin
8
Kenshin ·
Recette pour un Festen (Critique en service commandé pour Hunky-Dory #03)

Avant toute chose Festen est un film déroutant sur le plan formel. En effet l'image tremblotte en permanence et présente un grain plus ou moins marqué tout au long du film (quand elle n'est pas carrément floue) et il n'est pas rare d'apercevoir en périphérie de l'image ce qui semble être le pourtour de l'objectif (ne me demandez pas comment) ainsi qu'une perche vers le milieu du récit. Les... Lire la critique de Festen

52 10
Avatar Thieuthefirst
8
Thieuthefirst ·
To your brother !

"Festen" est un film à part. Volontairement filmé de manière amateur dans un souci de réalisme, le spectateur est pris dans l'histoire, il arrive avec tout le monde dans la maison de famille, s'assoit à table en discutant de la qualité du homard puis retient son souffle dans un silence total à chaque tintement provoqué par le choc de l'argenterie sur le cristal des verres à pied. Le naturel des... Lire la critique de Festen

38 9
Avatar Deleuze
8
Deleuze ·
Toutes les critiques du film Festen (146)
Bande-annonce
Festen
Vous pourriez également aimer...