Affiche Furie

Critiques de Furie

Film de (1936)

…and justice for all.

Premier film américain de Fritz Lang, Fury n’en est pas pour autant un coup d’essai : c’est très clairement un chef d’œuvre. Au sein d’une Amérique présentée en ses débuts comme LA terre des opportunités, la destinée de Joe, travailleur acharné séparé de celle qu’il aime avant de pouvoir la rejoindre et fonder le home sweet home tant attendu... Lire la critique de Furie

62 2
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

La démocratie à la loupe

La justice est au cœur de l'œuvre de Fritz Lang, c'est l'un de ses thèmes majeurs, qui sous-tend la quarantaine de films de tous genres et de beaucoup de nationalités qu'il a réalisés entre 1919 et 1959. La justice sous toutes ses formes, qu’elle soit divine, établie ou personnelle, rendue par le destin, par les lois ou par soi-même. Une justice que l’on retrouve donc, fort logiquement, au... Lire la critique de Furie

19 2
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

A mob doesn't think. It hasn't time to think

Rarement un film, sous ses allures typés, aura autant donné à penser et à s'émouvoir. Fury, le bien titré, donne à réfléchir sur la responsabilité, l'effet de groupe, la violence, la vengeance et la civilisation. Autant de thèmes dont aucun n'est sous-traité. Le film commence comme un policier banal aux fausses allures de romance. Un couple, amoureux, dissémine des actes, des détails a priori... Lire la critique de Furie

47 1
Avatar gallu
9
gallu ·

Fury : bon

Fury, premier film américain de Fritz Lang, alors exilé de son pays natal depuis 1933, fuyant la censure subie par Le Testament du Docteur Mabuse, reprend l'un des thème favoris de Fritz Lang : la justice. Cette même justice, fil rouge de M le Maudit 5 ans plus tôt, qui disparaissait peu à peu face à la montée en puissance du nazisme. Néanmoins, même si le réalisateur reste bien évidement un... Lire la critique de Furie

23 4
Avatar Verywelles
9
Verywelles ·

And Justice for All.

Première œuvre de Lang à Hollywood, lui qui vient de quitter l’Allemagne nazie pour collaborer ici avec le tout jeune (et futur grand) Joseph.L. Mankiewicz. Le réalisateur allemand reprend un thème abordé par le passé sous divers aspects, celui d’une société de masse composée d’opprimés et d’opprimants : là où les hordes d’ouvriers semblaient aveuglés par... Lire l'avis à propos de Furie

28 9
Avatar Palatina
9
Palatina ·

La découverte de l'Amérique

Fury est le tout premier film américain de Fritz Lang, après son départ d’Allemagne, à la suite des pressions de plus en plus marquées exercées par le Dr Goebbels et ses séides (dont la propre compagne de Fritz Lang, Thea von Arbou). Et Fritz Lang demeure, absolument, fidèle à son approche et à ses grands thèmes, abordés ici jusqu’à l’épure – la solitude, la foule, l’instinct grégaire, le... Lire la critique de Furie

20
Avatar pphf
7
pphf ·

L'Ivresse de la Vengeance

Fuyant l'Allemagne, et après une escale parisienne guère mémorable, Fritz Lang débarque sur le sol américain en 1934 et sort, deux ans plus tard, son premier film hollywoodien, Fury où il frappe fort en s'attaquant aux failles judiciaires du pays de l'Oncle Sam. Le cinéaste allemand propose ici de... Lire l'avis à propos de Furie

18 2
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Fake news

Certains n'hésiteraient pas à s'enflammer pour le génie de Fritz Lang, le visionnaire qui avait anticipé les dérapages de notre société. Mais la vérité m'oblige à constater que les ragots et les rumeurs ne datent pas d'aujourd'hui. C'est simplement notre acculturation qui nous pousse à employer des anglicismes là où les mots français ne manquent pas. Il est vrai qu'internet et les... Lire l'avis à propos de Furie

15
Avatar -Marc-
8
-Marc- ·

La revanche du pompiste

Furie monte tranquillement en puissance. Sa première partie est très calme, ses allures de romance arlequin lui permettent d'introduire les personnages en douceur. Une petite success story à l'américaine plus tard, le film trouve son premier point de pivot, une prison est prise d'assaut par une foule assoiffée d'auto-justice, un homme innocent voit sa vie basculer. Puis vient le procès, dernier... Lire la critique de Furie

11
Avatar oso
8
oso ·

Le Désordre et L'amorale

Baignés dans une douce rêverie, Joe et Katherine semblent rouler vers un destin des plus heureux. L’amour naissant irradie autour d’eux et nous ferait oublier les tracas du reste du monde. Le pessimisme Langien se fait donc pour mission d’enrayer cette machine du bonheur par une autre machine aux dents acérées et qui quand elle s’enraye brise tout sur son passage : l’ordre, la morale et... Lire l'avis à propos de Furie

15 2
Avatar La-Li-Lu-Le-Lo
9
La-Li-Lu-Le-Lo ·