Palatina

Homme, 29 ans, France (75017)
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

J'avais écrit quelque chose sur Her de Spike Jonze un soir de décembre 2014. Ce fût ma toute première critique. Quelqu'un [Merci @Peachfuzz ] était tombé dessus et m'a conseillé d'aller faire un tour sur SensCritique, alors me voilà. J'utilise le site comme un véritable outil de découvertes culturelles et un instrument de mes curiosités, de mes influences et de mes fascinations. Mélomane à mes heures et lecteur capricant, j'ai plutôt tendance à monopoliser le site pour ma cinéphilie chronique. J'écris occasionnellement des bricoles. J'ai une admiration presque sans-égale envers Buster Keaton tout en explorant la douzaine de décennies cinématographiques à portée de Lumière.

Répartition des notes

  1. 85
  2. 145
  3. 211
  4. 430
  5. 597
  6. 668
  7. 662
  8. 601
  9. 155
  10. 22

Comparez votre collection avec Palatina

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Palatina
  • Films
    Cover 10%
    10%

    Cette liste propose des films qui, au moment de leur ajout, ont été vus par moins de 10% de mes chers éclaireurs, et que je...

  • Films
    Cover Le train au cinéma
    Le train au cinéma

    Une des premières projections cinématographiques fût L'arrivée d'un train en gare de La Ciotat réalisé par Louis Lumière en 1895....

  • Films
    Cover Le Cinéma de Pierre Perrault
    Le Cinéma de Pierre Perrault

    Le cinéma direct et anthropologique de Perrault contribuera à l’invention d’un peuple, le peuple québécois, qui cherchait les...

Sondages de Palatina
Critiques de Palatina

Dernières critiques

Bande-annonce
8.0
Night and the City

Visionner Les Forbans de la Nuit de Jules Dassin, c’est plonger dans la frénésie grandiose du Film Noir, à travers un ballet londonien oppressant dans lequel l’immense Richard Widmark, mégalo, survolté, en tête de proue d’une lutte acharnée, se voue corps et âme à l’illusion d’une échappatoire, d’un idéal. Au réalisme des bas-fonds vient se parsemer... Lire la critique de Les Forbans de la nuit

12 5
Avatar Palatina
8
Palatina ·
Bande-annonce
7.6
"- Well that's you, Marlowe. You'll never learn, you're a born loser. - Yeah, I even lost my cat."

Un Altman dans son pur jus, on est en 1973, The Long Goodbye ("Le Privé") nous dévoile l'enquête on peut le dire bancale d'un détective nonchalant au nom référentiel de Philip Marlowe interprété par un Elliot Gould génial en dandy indolent, flegmatique au possible. La mue du personnage depuis Bogart étonne et sied à un Gould... Lire la critique de Le Privé

10
Avatar Palatina
8
Palatina ·
Mentions J'aime de Palatina

Activité récente

Statuts d'humeurs

Le Silmarillion (1977) Foncez, chers éclaireurs et amoureux de Tolkien, à la BnF y retrouver des manuscrits, dessins, archives et influences des œuvres. L'expo "Tolkien, voyage en Terre du Milieu", jusqu'au 22/02/20.
Roma (2018) Merci chaleureux à SensCritique pour l'invitation à l'avant-première de ROMA de Cuarón le mercredi 05/12 au Cinéma Saint-Germain des Près. Au plaisir éventuel de rencontrer des éclaireurs.
Série noire (1979) C'est lundi. Le cafard, la banlieue, l'ambiance miteuse, le climat poisseux. Même chose ce soir, mais, Patrick Dewaere casse votre écran de sa superbe, sur ARTE à 20h50.
Mystères de Lisbonne (2010) Je pars pour un séjour à Lisbonne, et reviendrai mercredi. D'ici là, mon activité sur le site va être réduite. Bon week-end à tous !